Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Forum années 80 & 90

 

 

 

Publié par Nostradam

De son vrai nom Alain Le Govic, Alain Chamfort restera dans l’histoire comme l’un des artistes les plus doués de sa génération et des années 80.

Malgré un départ assez poussif dans les années 60 où il passe de groupe en groupe sans réel succès, c’est en collaborant à certain titres d’un certain Jacques Dutronc qu’il connait ses premiers succès.

Puis c’est avec Claude François, 2ème mentor (c’est d’ailleurs lui qui lui trouvera son nom de scène à savoir Chamfort), que sa carrière prend de l’essor.

Mais c’est une 3ème rencontre, celle avec Serge Gainsbourg, qui va le propulser au sommet des hit parade avec en 1979, la sortie du désormais cultissime ‘Manureva’, dont Gainsbourg signera les paroles.

S’en suivra une décennie de hits dont les désormais célèbres Bambou, Chasseur d'ivoire, Paradis, Bons baisers d'ici, Rendez-vous, Traces de toi, La Fièvre dans le sang, Souris puisque c'est grave…

Toujours en activité de nos jours, Alain Chamfort surf malheureusement sur les échecs comme bon nombre de « collègues’ de l’époque.

Quoi qu’il en soit, ses mélodies ‘pop sucrées’ continueront à raisonner merveilleusement dans nos oreilles et ce pendant encore des décennies…

Discographie (entre autres...) :

• Signe de vie, signe d'amour 1972

• Je pense à elle, elle pense à moi 1973

• L'amour en France 1973

• Madona 1974

• Adieu mon bébé chanteur 1974

• L'amour n'est pas une chanson 1974

• Le temps qui court 1975

• La musique du samedi soir 1975

• Un coin de vie 1975

• Mariage à l'essai 1976

• Seul à la fin 1978

• Manureva 1979

• Géant 1980

• Palais royal 1980

• Bambou 1981

• Malaise en Malaisie 1981

• Paradis 1981

• Chasseur d'ivoire 1982

• Bons baisers d'ici 1982

• Rendez-vous 1983

• Traces de toi 1986

• La Fièvre dans le sang 1986

• Revenir avec vous 1987

• Souris puisque c'est grave 1990

• Ce ne sera pas moi 1990

• L'amour samplé (Dis le moi) 1990

• Clara veut la lune 1993

• Vu du ciel 1993

• Les majorettes 1998

Cet homme a la fièvre dans le sang...

___________________________________

___________________________________

CLIPS

1972...les débuts particulièrement prometteurs d'un p'tit jeunot qui va devenir l'un des plus grands chanteurs des années à venir. Mais à ce stade, personne ne le sait encore. Même pas lui...

1973...il revient un an plus tard avec un titre au rythme fou, léger et aérien comme on savait si bien les faire dans les années 70. Quelle époque bénie !

1973...c'est frais, c'est guimauve, mais qu'est-ce que ça fait du bien ! Et ça ressemble très étrangement à du Patrick Juvet...

1974....le titre de la véritable révélation. Un titre qui va changer pour toujours le destin du chanteur...

1974...il enchaîne désormais les hits à une vitesse sidérante. Ils sont peu à cette époque à pouvoir produire autant de titres de grande qualité dans un temps aussi court...

1974...sa première grosse ballade romantique. On voit déjà tout le potentiel du garçon dans ce domaine. Et le meilleur est à venir !

1975...dans la même veine, il signe dans la foulée une reprise de luxe du titre mythique de Barry Manilow "Could it be magic". Titre lui même issu du prélude N° 20 Opus 28 de Fréderic Chopin !

1975...et c'est reparti pour les titres légers et aériens. Quel talent ! Rien ni personne ne peut l'arrêter...

1975...et ça balance grave ! Encore un titre super frais sur fond de rythmique Bossa Nova. On en redemande...

1976...un titre intimiste cette fois-ci à l'influence jazzy. Et une nouvelle fois, ça marche !

1978...une inspiration qui ne faiblit pas d'un Iota et qui produit de magnifiques titres dans ce style

1979...l'ENORMISSIME hit intergalactique qui le fait rentrer définitivement dans la légende musicale du XXième siècle côté Français. Surement l'un des plus gros tubes Dance de la décennie et de cette fin de siècle tout court côté Français. Merci qui ? Merci Gainsbourg !

1980...la première MERVEILLE. La confirmation d'un talent et d'une inspiration hors norme. Un changement de décennie parfaitement négocié. MA-GNI-FI-QUE !

1980...et que dire de celui-là. Tant que dure cette chanson, le temps s'arrête, suspendu comme par magie...

1981...retour à la Dance avec un nouveau méga hit qui confirme le statut de star incontournable du moment pour ce chanteur décidément hors norme

1981...les MERVEILLES s’enchaînent à une vitesse impressionnante ! Surement l'un des plus gros fournisseurs de pures émotions de la décennie 80

1981...une inspiration incroyable sans cesse renouvelée et qui fait mouche à chaque fois

1982...les années passent, la qualité Premium est constante. Certes, il n'a pas la voix d'un Johnny, mais côté compositions, il restera vraiment comme l'un des tous meilleurs !

1982...du hit Dance de classe XXXL. Hyper polyvalent, il est bon dans tous les domaines. Et ça, c'est pas donné à tout le monde !

1983...dans la même veine. Toujours aussi efficace, les Dancefloor s'en rappellent encore !

1986...un nouvel Ultimate Slow de très gros calibre. Plus de 15 ans après les premiers pas du chanteur, force est de constater qu'il est toujours au top !

1986...un dernier gros hit Dance pour la route. Cette fois-ci, la machine commence bel et bien à ralentir...

1987...certes, c'est fini côté hits Dance, mais côté chanson intimiste, c'est loin d'être fini. La preuve !

1990...nouveau changement de décennie. Après avoir traversé les années 70 et 80, voici venir les année 90. Et toujours là !

1990...toujours là et toujours aussi inspiré dans les ballades de gros calibre...

1990...on le croyait à bout de souffle sur les rythmiques Dance. Quelle erreur ! La preuve avec ce titre qui file à 200 km/h !

1993...encore un titre à la qualité certaine qui nous montre bien que l'animal est loin d'être fini...

1993...il en est déjà à sa 3ème décennie de carrière et continue à nous livrer des titres absolument somptueux. Quel talent !

1998...une fin de décennie qui rime avec titre délire, histoire de montrer que le ridicule ne tue pas, loin de là...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article