Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Forum années 80 & 90

 

 

 

Publié par Nostradam

Musicien précoce, Patrick Juvet commence le piano dès l’âge de 6 ans au Conservatoire de Lausanne.

C’est en 1971 que sa carrière musicale va réellement démarrer lorsqu’il décide d’aller vivre à Paris.

Il est présenté à Eddy Barclay cette année là mais c’est seulement un an plus tard qu’il connaît son 1er gros succès avec le single « La Musica ».

Il compose la même année « Le Lundi au Soleil » qui sera un immense succès pour…Claude François.

En 1974, il fait la rencontre d’un jeune parolier qui n’est autre que …Jean Michel Jarre.

De cette rencontre naitra 2 titres qui vont marquer durablement la carrière du chanteur : « Faut pas rêver » et « Où sont les femmes ».

Il quitte la France en 1978 pour rejoindre les Etats Unis et signe avec Casablanca Records.

Sort le single « I love America » qui devient immédiatement un hit.

Puis sort l’album Lady Night, en pleine période disco, album qui cartonne.

Il connaîtra l’un de ses derniers succès avec le single « Rêves Immoraux » en 1982.

Discographie (entre autres...) :

• La musica 1972

• Je vais me marier Marie 1973

• Sonia 1973

• Toujours du cinéma 1973

• Love 1974

• Rappelle toi Minette 1974

• Regarde 1974

• Ce n'est pas qu'un chagrin d'amour 1974

• Il est déjà trop tard pour faire l'amour 1975

• Magic 1975

• Faut pas rêver 1976

• Où sont les femmes ? 1977

• Les bleus au coeur 1977

• Got a feeling 1978

• I love America 1978

• De plus en plus seul 1978

• Lady night 1979

• Swiss kiss 1979

• One way love 1979

• Viva California 1979

• Rêves immoraux 1982

• Getting to the heart of me 1983

• Je tombe amoureux 1983

• L'amour avec les yeux 1987

• Rêve 1988

• Solitudes 1991

• Cruising bar 1992

• Deep dark night 1993

Cherche femmes désespérément...

1972...l'arrivée fracassante d'un p'tit suisse qui nous offre ici l'un des plus gros hits de ce début de décennie 70

1973...des images ABSOLUMENT hallucinantes et kitschissimes de ce qu'était le Concours de l'Eurovision en 1973. A des années lumières de Conchita Wurtz... Bien que...

1973...la confirmation d'un talent certain avec un deuxième hit léger et aérien à souhaits si typique de l'époque

1973...une année 73 qui permet à l'artiste de monter en puissance et de préparer une suite qui s'annonce ENORMISSIME !

1974...son premier titre Dance. On voit déjà tout le potentiel de l'artiste à ce niveau. Et l'avenir va prouver qu'il est particulièrement doué dans ce domaine...

1974...retour à la chanson populaire, domaine dans lequel il excelle pour l'instant et qui lui offre un nouveau méga hit

1974...après la chanson populaire et un premier titre Dance, le voilà dans le domaine de l'Ultimate Slow. Polyvalent le garçon !

1974...il récidive dans la foulée avec titre du même calibre. Un titre particulièrement inspiré !

1975...décidément, ca slowe à donf avec lui. Et encore, dans ce domaine, le meilleur est à venir !

1975...une nouvelle fois léger et aérien. Un vrai régal. Ah, quelle époque magnifique...

1976...le voilà, son Ultimate Slow de ouf ! Surement l'un de ses plus beaux titres, écrit en collaboration avec un inconnu que ne va plus l'être très longtemps...un certain Jean-Michel Jarre !

1977...puis arrive le méga hit transcosmique qui va mettre littéralement le feu à tous les Dancefloor de l'hexagone. Un ENORMISSIME hit Dance qui restera comme l'un des meilleurs de la décennie et surement du XXième siècle côté français

1977...nouvel Ultimate Slow de ouf ! Il alterne avec une virtuosité sans égal les hits Dances et les hits nettement plus intimistes

1978...77 fut une année exceptionnelle pour l'artiste, 78 fera aussi bien en commençant par ce 1er hit Dance de Classe Internationale

1978...son 2ème méga hit mais cette fois-ci de Classe Interplanétaire. Un titre qui le consacre définitivement comme l'une des plus grosses stars planétaires de la vague Disco

1978...et c'est reparti dans le registre des émotions. Nouvel Ultimate Slow de qualité Prémium. C'est une manie chez lui !

1979...et 1, et 2 et 3 méga hits au compteur ! Nouvel ENORMISSIME tube Dance qui va faire le tour du monde et restera, lui aussi, comme l'un des plus grands tubes Dance de la décennie

1979...une suite passée quelque peu inaperçue et qui mérite pourtant largement le détour. Mais difficile de rivaliser avec le rouleau compresseur précédent !

1979...lorsque l'un des réalisateurs tendances du moment fait appel à un chanteur lui aussi tendance, ça donne ça. Et ma foi, une nouvelle fois, ça fonctionne parfaitement

1979...encore un titre passé quelque peu inaperçu et qui aurait mérité une reconnaissance bien supérieure à ce qu'elle fut

1982...une décennie 80 qui va s'avérer beaucoup plus difficile à négocier que prévue. Ce qui ne l'empêche pas de nous livrer un titre de toute beauté qui restera comme l'un de ses joyaux. Il en a encore sous la pédale le garçon, c'est clair.....

1983...comme un arrière goût d'Imagination. Et franchement, la copie n'est pas si mauvaise que ça, loin de là !

1983...encore une magnifique ballade intimiste qui nous montre qu'il n'a rien perdu de son talent. Toujours là le Patrick !

1987...et que dire de celle là ! Une MERVEILLE de plus qui vient enrichir un palmarès décidément oufissime !

1988...et ça continue ! Une 2ème partie de carrière quasi confidentielle et pourtant si riche en titres de très grande classe !

1991...il aura traversé la décennie 70, puis la décennie 80 et attaque maintenant la décennie 90. Sacré longévité le p'tit Suisse !

1992...on le croit fini, et bien non, rien n'y fait. Il renaît toujours de ses cendres...sacré résistance le bougre !

1993...en mode Euro-Beat, fallait bien qu'il le tente. Mais ça ne suffira pas à relancer sa carrière. Cette fois-ci, c'est bel et bien la fin. Mais Chapeau pour votre carrière Monsieur Juvet !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article