Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Forum années 80 & 90

 

 

 

Publié par Nostradam

Yello est un groupe suisse, composé d’un duo, puis d’un trio et qui finira de nouveau en duo.

Il était à ses débuts en 1970 composé de Boris Blank (spécialiste des synthés et percus) et Carlos Peron.

C’est seulement après que Dieter Meier, fils d’un industriel millionnaire et accro aux jeux, rejoint le groupe comme chanteur.

C’est en 1980 que sort leur 1er album « Solid pleasure » qui contient le single « Bostich » qui sera leur premier vrai succès.

Les singles « Love you » et « Lost again » sortent en 1983 et connaissent un honnête succès d’estime.

Carlos Peron quitte le groupe la même année et entame une carrière solo. 1985 sera l’année de sortir de l’album « Stella », avec les titres « Vicious game », « Oh yeah » et « Desire », opus surement le plus abouti et plus révélateur des capacités musicales étonnantes de ce duo hors norme.

1988 verra la sortie de l’album « Flag » avec 2 titres phares, d’une part « Of course I’m lying », à l’ambiance si particulière et « The race », titre désormais culte.

Sortiront d’autres albums qui ne connaitront pas le même engouement, l’inspiration n’étant plus la même.

Yello restera toujours comme un groupe à part, tant par son côté mysterieux et la voix très particulière du chanteur que par le côté particulièrement innovant des sons qu’ils ont pu introduire dans leurs morceaux.

Certains fans en arrivant même à décrire le son de Yellow comme « très visuel », créant dans leur esprit des visions à la limite d’hallucinations.

D’ailleurs il suffit de voir comment la musique de Yellow a pu être reprise maintes fois dans des génériques télévisuels ou dans des spots publicitaires.

Discographie (entre autres...) :

• Bostich 1979

• You gotta say to another excess 1982

• I love you 1983

• Lost again 1983

• Pumping velvet 1984

• Vicious games 1985

• Oh yeah 1985

• Desire 1985

• Goldrush 1986

• The Rhythm divine 1987

• Call it love 1987

• The Race 1988

• Tied up 1988

• Of course I’m lying 1989

• Blazzing saddles 1989

• Unbelievable 1990

• Rubberbandman 1991

• Jungle Bill 1992

• Do it 1994

• Tremendous pain 1995

• How how 1996

• Jingle bells 1996

• On track 1997

• To the sea 1997

2 biens étranges Titis...

___________________________________

___________________________________

CLIPS 

1979...les débuts très fin 70 avec ce son électronique typique de cette fin de décennie. Ce qui est évident, c'est que nous avons affaire à des originaux. Et ils vont le prouver par la suite !

1982...un changement de décennie qui confirme la première impression : ce groupe ne ressemble vraiment à aucun autre. Ça promet !

1983...le premier étage de la fusée vient de décoller. Le groupe obtient son premier hit planétaire et commence à se faire un nom sur la scène internationale. De mieux en mieux !

1983...la montée en puissance évidente avec un groupe qui mélange de façon très originale toutes les meilleures influences musicales du moment. Un son et un style vraiment uniques !

1984...il y a des moments où le groupe est tellement barré qu'on les perd. Le côté expérimentaliste prend parfois le pouvoir sur le côté inspiré et cela donne ce genre de morceau...

1985...le groupe atteint sa pleine maturité et commence à livrer des titres de très très gros calibre. La preuve avec ce titre qui restera surement comme l'un de leurs plus emblématiques. E-NOR-MI-SSIME !

1985...une inspiration complètement débridée pour un groupe totalement hors norme. Rarement des groupes auront poussé le délire aussi loin. Mais c'est ce qui fait leur force aussi !

1985...un groupe inclassable aux influences d'une richesse incroyable. La preuve une nouvelle fois avec ce titre somptueux où leur inspiration débridée fait une nouvelle fois merveille

1986...étonnamment, les années paires sont souvent mono-titre avec eux. Leur inspiration aurait-elle besoin de se régénérer une année sur deux. Allez savoir...

1987...un duo incroyable qui produit forcément un morceau incroyable. Shirley Bassey s'associant aux Yello, qui aurait pu l'imaginer. Personne ! Mais quand on voit le résultat, c'est un véritable caviar. MA-GI-QUE !

1987...les années passent et le groupe continue ses délires, en dehors de toute pression commerciale et sans se soucier le moins du monde de la concurrence. C'est pas beau ça...

1988...puis arrive CE titre. Ils signent ici tout simplement l'un de leurs plus gros hits planétaires, un titre qui les fait rentrer définitivement dans la légende musicale des années 80. Une consécration largement méritée. MO-NU-MEN-TAL !

1988...ce titre ci n'aura pas le même niveau de succès que son prédécesseur mais ce qui est sur, c'est qu'il sort de la même fabrique. Complètement barré !

1989...la MERVEILLE ! Ce qui restera surement comme l'un de leurs plus beaux titres, si ce n'est le plus beau. Un titre hallucinant, au lyrisme incroyable et qui montre qu'ils ont beau être barré, ils sont aussi capables de créer des morceaux d'une profondeur rarement atteinte durant cette décennie. OU-FI-SSI-ME !

1989...une fin de décennie qui les voit quelque peu repartir dans les profondeurs des classements. Un second souffle s'impose. Attendons de voir ce qu'ils vont nous proposer la décennie suivante...

1990...bon, pour l'instant, il est impossible de savoir ce que va donner la suite. Au croisement des chemins, pas toujours évident de choisir la bonne voie...

1991...peu de titres à se mettre sous la dent en ce début de décennie. On sent que le groupe est un peu au creux de la vague et se cherche. Va-t-il se trouver, affaire à suivre...

1992...bon, côté barré, rien n'a changé, ça c'est une constante qui restera jusqu'à la fin. Le groupe retrouve enfin des couleurs en cette décennie 90. Il était temps !

1994...encore une année paire mono-titre, c'est vraiment une manie chez eux. Ce qui est sur, c'est que l'inspiration incroyable qui les a porté durant la décennie 80 se retrouve de façon très aléatoire durant la décennie 90. Il y a du bon et du moins bon...

1995...leur côté barré des années 80 qui avait fait leur force les marginalise de plus en plus en cette décennie 90. Ils produisent toujours des titres à la qualité certaine mais qui ne collent malheureusement plus forcément à l'air du temps...

1996...leur dernière GROSSE année avec 2 titres au succès certain. En commençant par celui-ci qui a le mérite de balancer grave, c'est clair

1996...une version remixée de Jingle Bells qui ne pouvait qu'être barrée compte tenu des habitudes récurrentes du groupe en terme de composition. Une version pour le moins originale...

1997...le groupe essaye enfin de coller aux standards du moment et nous fait de la Dance qui file à la vitesse de la lumière. Mais qui file tellement vite que personne ne l'a vu passer. Dommage...

1997...un titre qui ne ressemble en rien à du Yello et pourtant, ce sont bien eux qui sont derrière tout ça. Ils auront brouillé les pistes jusqu'au bout...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article