Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Forum Spécial 80 & 90

Publié par Nostradam

Phil Colins est un chanteur, auteur compositeur et acteur anglais qui démarre sa carrière artistique de façon précoce en jouant l’enfant acteur ou le modèle.

Il participe au groupe « Real Thing », collabore avec le groupe « Charge » avant de former « Freehold » avec lequel il écrit son 1er titre « Lying, crying, dying ».

Puis il forme à 18 ans le groupe « Hickory » qui deviendra plus tard « Flaming Youth ». Groupe qui sortira un album qui passera malheureusement inaperçu.

Tout s’accélère en 1971 lorsqu’il rejoint le groupe désormais mythique « Genesis » en tant que batteur.

Et c’est en 1975 qu’il devient le chanteur du groupe après le départ de Peter Gabriel.

Transition providentielle pour le groupe qui va connaitre alors ses plus grands succès (notamment en 1986 avec le titre « Invisible touch »).

Mais le véritable tournant va avoir lieu en 1981 lorsqu’il entame une carrière solo en parallèle de Genesis et qu’il sort l’album « Face Value » qui contient l’un des titres les plus emblématiques des années 80.

A savoir l’incroyable « In the air tonight », à la langueur hallucinante et au son de batterie d’une puissance remarquable et quasi inégalée.

Ce titre va littéralement le hisser au rang de star international.

Sort en 1982 son deuxième album « Hello, i must be going ! » dont sera tiré le single « You can’t hurry love » qui atteint la première place des hits.

Puis c’est l’année 1984 qui voit le titre « Against all Odds » atteindre les sommets.

L’année 1985 sera prolifique sur 2 niveaux.

D’abord par la collaboration avec Philip Bailey – chanteur d’Earth Wind and Fire à la voix hors norme – avec lequel il sortira le single « Easy lover ».

Ensuite par la sortie de l’album « No jacket required » qui contient 2 singles hits à savoir « Sussudio » et « One more night ».

Cet album reste à ce jour son plus grand succès.

1988 voit la sortie de deux nouveaux hits avec « Two hearts » et « A groovy kind of love ».

Et 1989 verra la sortie de l’album « …But seriously » dont le single « Another day in paradise » sera issu.

Quatre années s’écouleront avant la sortie du cinquième album « Both sides » qui ne rencontra pas le succès escompté stoppant net l’ascension fulgurante de ce surdoué de la musique.

Sa carrière retrouvera un nouvel élan de longues années plus tard mais ça, c’est une autre histoire…que nous verrons ultérieurement.

Discographie années 80 (entre autres...) :

• In the air tonight 1981

• I missed again 1981

• If leaving me is easy 1981

• Thru these walls 1982

• You can’t hurry love 1982

• Against all oads 1984

• Easy lover 1985

• Sussudio 1985

• One more night 1985

• Don’t lose my number 1985

• Take me home 1985

• Seperate lives 1985

• A groovy kind of love 1988

• Two hearts 1988

• Another day in paradise 1989

• I wish it would rain down 1990

• Something happened on the way to heaven 1990

• That's just the way it is 1990

• Hang in long enough 1990

• Do you remember ? 1990

• Both sides of the story 1993

• Everyday 1994

• We wait and we wonder 1994

• Dance into the light 1996

• It's in your eyes 1996

• Wear my hat 1997

• True colors 1998

• You'll be in my heart 1999

Cet homme frappe plus fort que tout...

1981...pour son premier titre, il signe ici tout simplement l'un des plus énormissimes titres de la décennie, si ce n'est de cette fin de XXième année ! Une MERVEILLE qui fait littéralement exploser la notoriété du chanteur côté solo et le hisse One Shot au rang de star planétaire. MO-NU-MEN-TAL !

1981...bien sur, il lui sera impossible d' égaler le succès colossal du titre précédent mais il est clair qu'on est parti avec lui pour un sacré paquet d'années au sommet des Charts !

1981...le moins prestigieux des 3 titres de l'année. Mais il démontre une nouvelle fois des aptitudes hors normes pour le domaine Intimiste. Un artiste à la polyvalence musicale quasi unique en son genre. MA-GI-QUE !

1982...un style et une sonorité quasi uniques en leur genre. Et qui resteront sa Marque de Fabrique durant toute sa carrière.. Un savoir faire unique...

1982...la machine à tubes tourne désormais à plein régime et c'est une déferlante ininterrompue de hits, Dance et Intimiste, qui va suivre. Concernant celui-ci, ce sera Dance, dance, dance !

1984...un des très rares artistes à être aussi bon dans les ballades de très gros calibres que dans les hits Dance. Respect !

1985...quand 2 des plus grandes stars du moment se rencontrent, le résultat est forcément détonant. Un moment incroyable !

1985...encore un ENORMISSIME hit qui enflamme littéralement tous les Dancefloor de la planète. Un de plus !

1985...nouvel Ultimate Slow de toute beauté qui confirme le talent incroyable de compositeur de cet artiste hors norme

1985...l'année des 6 hits ! Rien que ça... Très peu d'artistes à ce jour peuvent se vanter d'avoir un tel palmarès

1985...tout ce qu'il touche se transforme immédiatement en or. Que ce soit en solo ou avec Genesis. Un surdoué de la musique comme il y en aura eu très peu durant cette décennie !

1985...une année 85 absolument exceptionnelle avec un 6ème hit dans la foulée. Une année qui restera comme sa meilleure, forcément. Comment réussir à l'égaler, pari quasiment impossible...

1988...la 3ème MERVEILLE ! Un record en la matière ! Une inspiration hallucinante qui restera comme l'un des toutes meilleures dans le domaine Intimiste. Un Maître en la matière et de loin !

1988...un morceau qui file à 100 à l'heure ! Du rythme, une mélodie qui fait de nouveau mouche, un clip particulièrement soigné, tout pour plaire !

1989...la 4ème MERVEILLE ! Le temps est une nouvelle fois suspendu... Que dire de plus face à autant de talent !

1990...on aurait pu se dire que la transition avec la décennie 90 se ferait dans la douleur et que l'artiste arriverait inévitablement en bout de course. C'était bien mal le connaitre...

1990...85 fut une année à 6 hits. 1990 sera une année à 5. Incroyable mais vrai ! Il manque de très peu d'égaler son record et on n'est qu'au début de la décennie...

1990...peu d'années de sa carrière ne compteront pas de titre Intimiste. La preuve une nouvelle fois avec ce titre. Tout parait si simple pour lui...

1990...le 'petit' hit de l'année. Quand on parle de 'petit' hit pour lui, c'est du méga hit pour les autres. Mais il y a lui...et les autres...

1990...voici donc venir le 5ème hit de l'année. De nouveau, de l'Intimiste somptueux et inspiré, comme il sait si bien les faire. Avec lui, on n'est jamais déçu ! MA-GI-QUE !

1993...étonnamment, l'année 91 sera mono titre et d'une qualité toute relative. Ca lui arrive, si, si. Et l'année 92 sera carrément une année à vide. Très étonnant de sa part. Le voici revenir en cette année 93 et en grande forme. Il n'y avait donc aucune raison de s'inquiéter...

1994...certes, il n'atteindra plus jamais le niveau de réussite absolument hallucinant qu'il a connu durant la décennie 80. Mais le niveau de succès de la décennie 90 sera juste un cran en-dessous. Qui dit mieux ?

1994...il aura toujours su imposer son style, décennie après décennie, sans être dépendant en quoi que ce soit des standards musicaux du moment. Seul les plus Grands auront réussi cette prouesse incroyable !

1996...la production de titres ralentit, c'était inévitable. Désormais, c'est deux titres maximum par un et 1 méga hit, pas plus. Mais l'on s'en contera largement !

1996...il continue son petit bonhomme de chemin sans se soucier le moins du monde de l'évolution sonore constatée chez la plupart des concurrents. Il a son style et celui-ci continue à payer. Alors pourquoi changer...

1997...l'inspiration commence à marquer des signes de faiblesse. Et même si l'année 97 verra la sortie de trois titres, la qualité, pour une fois, est assez moyenne globalement. Un mauvais signe avant coureur ?

1998...quand Phil fait du Cyndi ! Si, si, c'est possible. Qui aurait pu imaginer qu'il se permettrait de faire dans la reprise, lui ? Et ma foi, le public suit vu le niveau du succès du titre. Presque autant que pour l'original !

1999...la décennie 80 se sera finit en beauté. La décennie 90 va se terminer de la même manière. Nouveau top hit planétaire pour démontrer une nouvelle fois qu'il va encore falloir compter sur lui pour les années à venir. Ça, c'est certain !

Commenter cet article

Groupe d'analyse des pratiques 14/10/2014 06:05

Je vous complimente pour votre éditorial. c'est un vrai travail d'écriture. Développez

Nostradam 14/10/2014 21:02

J'ai tellement d'articles en préparation que je suis obligé d'aller toujours à l'essentiel. Si vous aimez les années 80, suivez ce blog, vous ne serez pas déçu. Merci pour le com