Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Forum Spécial 80 & 90

Publié par Nostradam

B-52’S est un groupe américain originaire d’Athens fondé à la fin des années 70 par Fred Schneider, Ricky Wilson et Keith Strickland.

Le nom B-52’S, qui est le nom d’avions bombardiers américains fait en vérité référence à l’expression argotique sud-américaine qui désignerait en vérité les choucroutes capillaires qu’arborent les chanteuses Kate Pierson et Cindy Wilson.

Leur premier single « Rock lobtser » sort en 1978 sans réel succès.

Mais c’est en 1979 que tout démarre réellement avec la sortie de leur premier album qui contient notamment un titre qui va devenir un hit planétaire et devenir culte à savoir « Planet Claire », single à la sonorité psychadélo-angoissante.

Sort en 1980 l’album « Wild planet » qui connait un succès certain.

Ce qui n’est pas le cas de l’’album « Mesopotamia » sorti en 1982.

1983 va être une année charnière et de reprise en main avec la sortie de l’excellent album « Whammy » qui fait la part belle aux sons électroniques.

Deux ans s’écouleront pour voir la sortie de l’album « Bouncing off the satellites », aux mélodies et sonorités particulièrement travaillées et abouties.

Malheureusement, Ricky Wilson meurt du SIDA en 1985 et le groupe est incapable de faire la promotion de l’album dans de telles conditions.

Suivront plusieurs années de repli forcé.

Avant de revenir en force en 1989 avec l’album « Cosmic Thing » qui reste à ce jour leur plus gros succès commercial.

Album qui contient notamment le hit planétaire « Love Shack ».

Hormis une apparition remarquée de Kate Pierson au côté du groupe REM en 1991 sur le désormais single culte « Shiny happy people », le groupe ne retrouvera plus le même élan les années suivantes.

Discographie (entre autres...) :

• Rock lobster 1978

• Planet Claire 1979

• Give me back my man 1980

• Legal tender 1983

• Wammy kiss 1983

• Song for a future generation 1983

• Ain’t it a shame 1986

• Summer of love 1986

• Girl from ipanema 1986

• She brakes for rainbow 1986

• Love shack 1989

• Roam 1990

• Deadbeat club 1990

• Shiny happy people (with REM) 1991

• Good stuff 1992

• (Meet) The Flinstones 1994

Touff' Touff'...

1978...les débuts 100 % psychédéliques. Le son, le look, les décors, So Kitsch !

1979...l'ENORMISSIME hit interplanétaire qui va les révéler. La notoriété du groupe explose littéralement !

1980...une suite dans la même veine. Et ces looks d'ados attardés...le must !

1983...la montée en puissance évidente. Le son, le look, le style. Tout a changé !

1983...ca pulse ! Un titre au rythme fou qui file à 200 km/h

1983...les Choucroutes en folie au top de leur forme. Un style vraiment inimitable et toujours inimité à ce jour !

1986...le groupe au summum de son art. Un exemple parfait avec ce magnifique titre particulièrement inspiré

1986...celui-là est pas mal non plus. Morceau extrait de ce qui restera surement comme leur meilleur album

1986...des filles d'Ipanema comme on aimerait en voir beaucoup plus souvent !

1986...la MERVEILLE ! Tout en douceur et finesse. Ils savent faire aussi !

1989...l'ENORME tube qui les consacre définitivement comme l'un des groupes majeurs de la décennie 80

1990...un changement de décennie qui ne manque pas d'inspiration, loin de là. On aurait pu se dire qu'il ne survivrait pas au passage à la décennie suivante. Que néni, au contraire !

1991...l'ENORME bonus ! Une association magique qui va produire l'un des plus gros hits de la décennie 90

1990...non seulement ils continuent tranquillement leur petit bonhomme de chemin mais ils arrivent à se maintenir dans le haut du panier, 12 ans après leurs débuts. La marque des Grands !

1992...allez, un p'tit dernier pour la route. Encore un titre barré à souhait, parfaitement à l'image de ce groupe décidément hors norme

1994...ah non, il en reste encore un. Quand le groupe reprend l'un des titres cultes des années 60 spécialement écrit pour la série The Flinstones. Cette fois-ci, c'est pour la BO du film du même nom qui sort en 1994. Et forcément, ça,dépote !

Commenter cet article