Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Forum années 80 & 90

 

 

 

Publié par Nostradam

INXS est un groupe australien formé en 1977 à Sydney qui connaitra un succès énorme de 1982 à 1992.

L’aventure démarre lorsqu’Andrew Farriss et Michael Hutchence se croisent au sein du groupe « Doctor Dolphin ».

Puis en 1977, c’est Tim Farriss, le frère d’Andrew qui crée le groupe « Farriss Brothers », groupe auquel se joint Andrew Farriss et Michael Hutchence.

Groupe au succès très modeste. Mais les choses s’accélèrent subitement lorsqu’ils croisent en 1978 le manager des « Midnight Oil » qui leur propose de faire la première partie des concerts du groupe.

Et c’est un membre des «Midnight oil» qui leur trouve le nom d’ « INXS », qui serait un subtil mélange entre le nom du groupe anglais XTC et du fabricant australien de confitures IXL.

Le premier album du nom du groupe sort en 1980, qui contient leur premier single « Just keep walking ».

Suivi en 1981 d’un second single « Underneath the colours » qui connait un succès certain en Australie.

Mais c’est l’année 1982 qui les voit décoller avec la sortie de l’album « Shabooh shoobah » dont est issu le single « The one thing » qui cartonne en Amérique du nord.

1984 va être l’année qui va bouleverser définitivement leur destin avec la sortie de l’album « The swing » mais surtout du désormais culte « Original sin » qui fait un malheur au niveau planétaire. Sauf en Angleterre….

1985 est l’année de la sortie de l’album « Listen like thieves » et contient le hit « What you need ».

Album qui leur ouvre enfin les portes de l’Angleterre.

Deux années s’écoulent avant que ne sorte en 1987 l’album qui va les propulser au firmament à savoir « Kick » et qui contient un autre hit culte à savoir « Need you tonight », mais également « Devil inside » et « Never tear us apart ».

1990 verra la sortie de l’album «X», lui aussi un succès qui contient le single hit « Suicide blonde » inspirée d’une certaine…Kylie Minogue !

Succès qui sera malheureusement leur dernier d’envergure.

Et l’aventure se terminera définitivement en drame lorsque Michael Hutchence se donne la mort en 1997 à première vue des suites d’un différent sur la garde de sa fille qu’il aurait eu avec Paula Yates.

INXS restera pour toujours le groupe phare Autralien de la décennie 80, loin devant Midnight Oil, Men at Work et Ice House.

Tant par la quantité et la qualité des hits produits. Que par la personnalité de son chanteur aujourd’hui entré bien trop prématurément au sein du Panthéon musical mondial.

Discographie (entre autres...) :

• Just keep walking 1980

• The loved one 1981

• Stay young 1981

• The one thing 1982

• Don’t change 1982

• To look at you 1983

• Original sin 1984

• I send a message 1984

• Burn for you 1984

• What you need 1985

• This time 1985

• Kiss the dirt 1986

• Listen like thieves 1986

• Good times 1987

• Need you tonight 1987

• Devil inside 1988

• New sensation 1988

• Never tear us apart 1988

• Mistify 1989

• Suicide blond 1990

• Disappear 1990

• Bitter tears 1991

• By my side 1991

• Shining star 1991

• Heaven sent 1992

• Baby don't cry 1992

• Taste it 1992

• Not enough time 1992

• Beautiful girl 1993

• The gift 1993

• Please (You got that...) 1993

• Time 1993

• The strangest party (These are the times) 1994

• Elegantly wasted 1997

• Everything 1997

• Don't lose your head 1997

Ces garçons adoraient faire dans l’excès...

___________________________________

 

___________________________________

CLIPS 

1980...INXS en culotte courte, des débuts surréalistes qui ne laissent en rien imaginer la suite absolument oufissime qui se profile à l'horizon les concernant...

1981...la montée en puissance est linéaire et montre qu'il y a du talent dans ce groupe. A ce stade, difficile de le quantifier...

1981...les "petits" ont grandi...le style s'affine, le Son également. On sent qu'il va se passer quelque chose de grand mais quand et comment, nul ne le sait encore...

1982...quelque chose a changé, c'est évident. Le groupe a mûri de façon spectaculaire et les résultats dans les Charts s'envolent comme par magie

1982...celui-ci fera un peu moins bien que son prédécesseur mais force est de constater que le groupe est en pleine phase ascensionnelle et que le meilleur est donc à venir !

1983...le Son devient hyper tendance et le groupe colle parfaitement aux nouveaux standards du moment. Ça sent bon tout ça !

1984...puis arrive CE titre ! Un hit transcosmique qui va tout changer et qui restera incontestablement comme l'un des plus gros hits Dance de la décennie 80 et de cette fin de XXième siècle tout court. Un titre qui hisse One Shot les membres du groupe au rang de stars planétaires. MA-GIS-TRAL !

1984...une suite de qualité mais qui peine à rivaliser avec le joyau précédent tant la barre a été placée haute. Ce qui est sur par contre, c'est que le grand feu d'artifice vient de commencer !

1984...un troisième titre en demi-teinte pour clore une année quoi qu'il en soit exceptionnelle pour le groupe

1985...une année qui redémarre sur les chapeaux de roue avec ce titre à la patate évidente. Maintenant que le groupe maîtrise parfaitement son style, ça déroule !

1985...titre après titre, morceau après morceau, le groupe s'impose de façon évidente comme l'un des plus gros phénomènes du moment. Et c'est parti pour durer !

1986...phase de transition avant "INXS Saison 2" et tous les méga hits qui vont avec. Car pour l'instant, nous n'en somme qu'aux top hits, c'est pour dire ce qui se profile à l'horizon...

1986...la prochaine fois qu'on les retrouvera, c'est à dire l'année prochaine, ils auront encore monté leur niveau de jeu d'un cran. C'est pour dire !

1987...de 'bons moments' entre potes, ça ne se refuse pas. La preuve avec ce titre qui dépote, c'est le moins qu'on puisse dire !

1987...nouveau hit interplanétaire ! Le méga tube qui les consacre définitivement comme l'un des plus grands groupes de la décennie 80. Un savoir faire hors norme qui surclasse et écrase littéralement la concurrence. MA-GIS-TRAL !

1988...le diable au corps, un titre malheureusement prémonitoire pour Michael Hutchence. Le groupe obtient ici son 2ème méga hit planétaire et ne compte absolument pas en rester là...

1988...les méga hits s'enchainent à une vitesse proprement sidérante. L'inspiration est à son top et ne faiblit pas d'un Iota titre après titre. E-NOR-MI-SSIME !

1988...84 fut un très grand millésime pour le groupe mais 87 est pas mal non plus. Après les mégas hits Dance, celui-ci nous livre un Ultimate Slow de tout premier choix. Superbe !

1989...encore une année de transition...avec un seul petit titre au compteur. Mais quand on voit la suite qui s'annonce, il n'y a vraiment pas de quoi s'inquiéter !

1990...un changement de décennie parfaitement réussi et qui voit le groupe au summum de ses possibilités. A tel point qu'ils obtiennent ici le plus gros succès commercial de toute leur carrière. Merci qui, merci Kylie ! MO-NU-MEN-TAL !

1990...le groupe marche littéralement sur l'eau et tout ce qu'il produit se transforme immédiatement en or massif. De véritables demi-dieux !

1991...pas forcément leur meilleur titre mais quand on voit son classement dans les Charts, pour la plupart des autres groupes, ce serait le titre de leur vie !

1991...dans un océan de méga hits Dance, le groupe aime de temps en temps se poser le temps d'un instant et produire ce genre de titre. Excellente idées les gars !

1991...encore un Cru exceptionnel avec pas moins de 3 méga hits pour l'année 91. Une dynamique qui ne faiblit pas et qui continue de les porter haut, très haut !

1992..une année 92 qui repart quasiment sur les mêmes bases que la précédente. Le niveau d'inspiration est toujours - et encore - à son maximum. Une longévité proprement stupéfiante !

1992...à cheval entre 2 styles, pas forcément le leur, ni celui des autres. Un morceau pour le moins étonnant et qui fonctionne une nouvelle fois !

1992...on sent qu'il se passe quelque chose en terme de sonorité, avec un Son plus agressif et qui évolue vers des standards musicaux qui n'étaient pas forcément les leurs jusqu'alors...

1992...le 'petit' hit de l'année. Un niveau de succès qui reste largement assez conséquent pour les maintenir au sein du gratin des gratins. Pas de quoi s'inquiéter pour l'instant...

1993...surtout quand on voit comment redémarre l'année 93. Nouveau méga hit qui montre bien que le groupe en a encore sacrément sous la pédale !

1993...le groupe a trop vouloir coller aux nouveaux standards commence à se perdre. Le niveau d'inspiration fléchit et le résultat s'en ressent forcément...

1993...et tenter le coup du duo avec une légende ne va pas changer grand chose au début de déclin. Même le grand Ray ne pourra inverser la tendance...

1993...la chute s'accélère et le décrochage dans les Charts est de plus en plus flagrant. L'on se doutait que le groupe n'allait pas continuer sur un tel niveau de réussite pendant des décennies et des décennies...

1994...leur plus mauvaise année depuis quasiment leurs débuts. Rien ne va plus dans la machine de guerre INXS et il est temps de se reprendre. Malheureusement, c'est une reprise totalement inattendue et tragique qui va s'opérer dans les années qui vont suivre...

1997...le dernier hit notoire...avant l'épilogue final et dramatique qui verra la mort en pleine gloire de Michael Hutchence. Triste fin...

1997...une année 97 pourtant riches en titres mais l'on sent bien que le groupe arrive en bout de course. Tout comme son chanteur malheureusement...

1997...le dernier hit de la décennie et encore, un tout petit. La fin d'une aventure exceptionnelle pour un des plus grands groupes de cette fin de XXième siècle. Une aventure qui aurait pu produire ecnore de belles choses mais quand le destin s'en mêle, rien ni personne ne peut l'arrêter...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article