Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Forum Spécial 80 & 90

Publié par Nostradam

Georges Michael, de son vrai nom Georgios Kyriákos Panayótou, était un auteur compositeur interprète anglais, né de l’union entre une mère anglaise et un père d’origine grecque.

Sa carrière commence avec une bande de potes que sont Andrew Ridgeley (futur Wham), Paul Ridgeley (frère d’Andrew) et un certain David Mortimer qu’on connaitra plus tard sous le pseudo de …David Austin. Ils fondent le groupe « The Executives » et produisent de la musique Ska sans réel succès.

Le groupe explose rapidement, ne reste que Georges et Andrew qui fondent alors « Wham ». Les premiers succès arrivent en 1982 avec l’album « Fantastic » dont sont issus « Wham rap » et « Club Tropicana », qui seront suivis peu de temps après par « Bad boys » et « Young guns ». Et c’est l’année 1984 qui verra le groupe au top de sa popularité avec l’album « Make it big » et les singles « Wake me up before you go-go », « Everything she wants » et le désormais cultissime « Careless Whisper ».

L’aventure prend fin malheureusement en 1986 et c’est à cette date que sort le premier véritable titre solo du chanteur à savoir « « A different corner ». Toujours la même année, il enregistre avec Aretha Franklin le single « I know you were waiting » qui sera classé numéro 1 en grande bretagne et aux Etat-Unis.

L’année 1987 le voit sortir son premier album solo « Faith » qui contient le single du même nom. Ainsi qu'un autre single à succès mais qui lui va faire polémique, notamment à cause d'un clip ultra provocateur, à savoir "I want your sex".

L’album « Listen without prejudice Vol.1» qui sort en 1990 ne rencontre pas le succès escompté. Le « Vol.2 » quant à lui ne sortira jamais et sera l’occasion d’un procès retentissant entre l’artiste et sa maison de disques, qu’il perd.

Trois années peu productives s’écoulent avant qu’il ne revienne avec l’album « Older » qui contient le désormais mythique « Jesus to a child », titre en hommage à son compagnon Anselmo Felepppa, décédé trois ans plus tôt. Cet album sera sa dernière production d’envergure et l’artiste ne retrouvera plus son niveau d’excellence d’antan.

Et les scandales et excès en tout genre dont sera victime l’artiste prendront rapidement le dessus de tout le reste, stoppant définitivement cette carrière pourtant si haute en couleurs.

Une carrière et un parcours incroyables qui prendront définitivement fin le 26 Décembre 2016, date du décès prématuré de l'artiste. Un artiste fantasque, totalement hors norme et qui restera pour toujours l'un des chanteurs parmi les plus doués de sa génération.

Discographie (entre autres...) :

  • Careless Whisper 1984
  • A different corner 1986
  • I want your sex 1987
  • Faith 1987
  • Father figure 1988
  • One more try 1988
  • Monkey 1988
  • Kissing a fool 1988
  • Praying for time 1990
  • Freedom ! 90
  • Waiting for that day 1990
  • Heal the pain 1991
  • Cowboys and angels 1991
  • Don’t let the sun go down on me 1991
  • Too funky 1992
  • Somebody to love 1993
  • Jesus to a child 1995
  • Fast love1996
  • Spinning the wheel 1996
  • Older 1997
  • Star people 97 1997
  • You have been loved 1997
  • The strangest thing 97 1997
  • Outside 1998
  • As 1999
Docteur ès tendres soupirs...

1984...la MERVEILLE ! Ce qui restera surement comme l'un des 10 plus gros Ultimate Slow de cette fin de XXème siècle. Combien de couples se sont connus sur cette musique...des milliers, des dizaines de milliers, des centaines de milliers...??!

1986...la 2ème MERVEILLE. Et que dire de celui-là ?! Une inspiration incroyable qui transcende littéralement le morceau...

1987...un soupçon de luxure pour un titre chaud bouillant ! Polémique garantie...mais succès garanti également !

1987...il a la Foi le petit ! Et nous aussi, on croit en lui ! On en est déjà au 4ème hit intergalactique de suite...

1988...incontestablement l'un des très rares artistes du moment à pouvoir alterner avec autant de brillo titre Intimiste et titre Dance

1988...'un nouvel essai' transformé et qui devient au final un véritable joyau musical. MA-GI-QUE !

1988...l'année aux 4 méga hits. Rien que ça. Le petit Georgios marche littéralement sur l'eau et transforme tout ce qu'il touche en or !

1987...la 3ème MERVEILLE ! Et soudain,le temps est suspendu comme par magie. Avec lui, à force, la lévitation devient presque un état naturel...

1990...après un petit break voulu ou forcé en 89, le revoilà une nouvelle fois au top avec ce nouveau titre somptueux à l'inspiration une nouvelle fois transcosmique

1990...un début de nouvelle décennie sur les chapeaux de roue. L'artiste ne se démode pas, bien au contraire !

1990...un titre à part, rythmé mais tout en rondeur et en finesse. Si, si, il sait faire aussi. A mi-chemin entre l'Intimiste et la Dance pure

1991...dans la même veine. Des titres qui ne feront pas ses plus grands succès mais qui ont le mérite d'exister

1991...une incursion dans un domaine jusque là inexploré : le jazz. Et une nouvelle fois, ça fonctionne à merveille !

1991...quasiment 10 ans après son premier méga hit planétaire, il retrouve le même niveau de réussite grâce à cette somptueuse reprise de luxe. Merci qui, merci Elton !

1992...un seul titre cette année là mais quel titre ! Un nouveau méga hit Dance qui prouve une nouvelle fois qu'il va encore falloir compter sur lui dans les années qui viennent...

1993...l'association de oufs ! Quand 2 légendes se réunissent pour un beuf, le résultat est forcément à la hauteur !

1995...la 4ème MERVEILLE ou la MERVEILLE des MERVEILLES !! On ne sait plus tant la barre est haute avec un titre où chaque note provoque une émotion indescriptible...

1996...retour à la Dance ! Quasiment 15 ans après ses débuts, toujours autant dans le 'move' le bougre. La Classe !

1996...tout évolue. Le look, le style, la sonorité. Un tournant de carrière indispensable. En bien ou en mal ?

1997...pour l'instant, la métamorphose va plutôt dans le bons sens. La preuve avec cette nouvelle incursion dans l'Intimiste ! MA-GNI-FI-QUE...que dire de plus !

1997...fini les frasques et les débordements, du moins visuels. Pour le reste, c'est autre chose...

1997...un titre une nouvelle fois complètement à part et en mode duo, ce qui est rare chez lui. Et pourquoi pas ?

1997...une année 97 placée décidément sous le signe de la douceur et de la volupté. Une prise de conscience salutaire ?

1997...ça ne pouvait pas durer, forcément. Le tempo réaccélère, le tout en mode Eurodance. Étonnant...

1998...retour à la Dance pure et dure. Et dans ce domaine là, c'est carton plein assuré. Nouveau top hit planétaire !

1999...nouvelle reprise de luxe et en duo, cette fois-ci de charme. Le tout sur un titre mythique du Maître Stevie Wonder et datant de 1977. Un titre qui clot une décennie une nouvelle fois exceptionnelle pour l'artiste. Et c'est loin d'être fini...

Commenter cet article