Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Forum années 80 & 90

 

 

 

Publié par Nostradam

Umberto Tozzi est un chanteur compositeur italien qui démarre sa carrière musicale à l’âge de 16 ans lorsqu’il intègre le groupe « Off Sound », groupe originaire de Turin.

Nous sommes alors en1968. Débuts musicaux sans grand succès.

Il faut attendre l’année 1974 pour que les choses s’accélèrent lorsqu’il co-écrit la chanson « Un corpo, un’anima » qui sera interprétée par Wess et Dori Ghezzi.

Il sort son premier album en 1976 « Donna amante mia » dont est issu le single « Io camminero » au succès assez modeste.

Et c’est un an plus tard, en 1977, que son destin va soudainement basculer avec la sortie du désormais cultissime « Ti amo », titre qui va rester 7 mois en tête des Charts Italiens et cartonner dans toute l’Europe.

Fort de ce succès incroyable et soudain, il sort en 1978 un nouveau single « Tu » qui lui aussi cartonne dans le monde entier.

Et il récidive un an plus tard, en 1979, avec le single « Gloria ». Titre phare qui sera repris par une certaine…Laura Branigan, qui se verra elle aussi subitement propulsée au sommet des hits.

Suivront plusieurs années où le chanteur ne retrouvera malheureusement pas le même niveau de succès que précédemment.

Et c’est seulement en 1987, grâce à sa participation au concours de l’Eurovision en compagnie du chanteur RAF, avec le titre « Gente di mare », qu’il reviendra temporairement sur le devant de la scène.

A redécouvrir pour ceux qui auraient oublié qu’il était l’interprète de ces titres désormais cultes.

Discographie (entre autres...) :

• Io camminerò 1976

• Donna amante mia 1976

• Ti amo 1977

• Perdendo Anna 1978

• Tu 1978

• Gloria 1979

• Qualcosa, qualcuno 1979

• Stella stai 1980

• Per Angela 1981

• Notte rosa 1981

• Eva 1982

• Nell' aria c'é 1983

• Hurra 1984

• Si puo' dare di piu 1987

• Immensamente 1987

• Gente di mare 1988

• Se non avessi te 1988

• Gli altri siamo noi 1991

• Gli innamorati 1991

• Io muoio di te 1994

• Lei 1994

• Equivocando 1994

• Il grido 1996

• Aria e cielo 1997

• Mai piu' cosi 1999

Raide dingue de Gloria...

___________________________________

 

___________________________________

CLIPS 

1976...un démarrage tout en douceur qui laisse entrevoir tout le potentiel de l'artiste. Le meilleur est à venir, c'est évident

1976...il confirme avec ce titre un talent bien au dessus de la moyenne dans le domaine Intimiste. Mais l'on va vite s'apercevoir qu'il est bon partout en vérité !

1977...puis arrive CE titre. Le jeune Umberto signe ici tout simplement l'un des plus gros Ultimate Slow de tous les temps et devient par la même occasion l'un des plus gros phénomènes planétaires du moment. MA-GIS-TRAL !

1978...le tempo s'accélère soudainement. Ce n'est qu'un début mais il est à parier que la suite risque d'être nettement plus Dance. Et ça, pour être Dance, ça va être Dance !

1978...en deux ans, il aura signé deux des plus gros hits de la décennie 70, rien que ça. Après le méga hit planétaire Intimiste, il signe ici l'un des plus gros hits Dance de cette fin de XXième siècle. OUF-I-SSIME !

1979...et JACKPOT, la passe de 3. Le 3ème méga hit planétaire qui lui offre un ticket pour la postérité et qui le fait rentrer définitivement dans la légende musicale de cette fin de XXième siècle, la légende avec un grand L !

1979...une fin de décennie qui se conjugue une nouvelle fois en mode Intimiste. Et comme toujours, son savoir faire est évident et le résultat est forcément à la hauteur !

1980...un changement de décennie délicat à négocier. Difficile de rivaliser avec les joyaux précédents mais il va prouver qu'il va encore falloir compter sur lui pour les années à venir

1981...quoi qu'il en soit, force est de constater qu'il essaye de s'adapter aux sonorités du moment. Et ce qu'il propose est loin d'être ridicule...

1981...le niveau qualitatif est évident mais le public ne suit pas, ou plus, chose paradoxale. Il va falloir hausser le niveau de jeu, c'est clair !

1982...c'est chose faite sur ce titre. Les efforts payent, l'inspiration est de retour et le public avec. Il était temps !

1983...un titre qui file à 200 km/h ! Léger, aérien, rythmé, tout pour plaire. Le niveau de succès croît titre après titre et permet à l'artiste de conserver toutes ses chances pour la suite des événements

1984...certes, désormais, c'est un seul titre par an depuis qu'il a passé le cap de la décennie 80. Mais bon, il vaut mieux peu avec qualité que beaucoup sans inspiration...

1987...à 3, c'est forcément mieux. Un trio qui fonctionne ma foi fort bien et nous livre ici un titre à l'inspiration plus qu'évidente. Bravo messieurs !

1987...le niveau de succès se limite essentiellement à l'Italie depuis le début de la décennie mais mieux vaut ça que rien du tout comme on dit

1987...quand 2 stars du moment s'allient pour pousser la chansonnette, le résultat est forcément à la hauteur. On n'en espérait pas moins !

1988...une fin de décennie tranquille, sans éclats, ni relief particulier mais du bon boulot, une nouvelle fois

1991...il aura traversé la décennie 70, puis la décennie 80 et le voilà arrivé dans la décennie 90. Trois décennies durant laquelle il aura prouvé qu'il avait tous les talents. Et ce n'est pas fini !

1991...un début de décennie 90 particulièrement réussi qui le voit enchaîner hit sur hit. Bon, de petit calibre mais il est toujours là et ne compte pas s'arrêter en si bon chemin

1994...et l'aventure continue. Il s'accroche, il résiste et se maintient à flot avec une facilité évidente. Et pourtant, la concurrence est de plus en plus rude...

1994...le voici revenu en mode Intimiste et l'on constate qu'il n'a rien perdu de son talent dans ce domaine. Malheureusement, le décrochage fatal commence avec ce titre et rien, ni personne, ne pourra l'arrêter...

1994...grosse année 94 en termes de production de titres mais ça ne stoppera pas le processus de disparition progressive des radars. Et pourtant, la qualité est toujours de mise !

1996...il tente de s'adapter par tous les moyens aux nouvelles sonorités du moment mais le retard pris avec la concurrence est désormais trop important. Il ne reviendra jamais dans la course...

1997...mais qui lui en voudrait de continuer à y croire. D'autant plus lorsqu'il livre des titres qui tiennent encore largement la route !

1999...toujours là ! Il s'apprête à entamer sa 4ème décennie sans douter le moins du monde que le meilleur est derrière lui. Mais quand on a son talent, tout est possible...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article