Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Forum années 80 & 90

 

 

 

Publié par Nostradam

Julie Pietri, de son vrai nom Nicole Juliette Pietri, est une chanteuse française née à Alger.

C’est durant l’été 1962 que sa famille quitte en urgence l’Algérie suite à l’indépendance et vient s’installer en France.

Adolescente, elle fréquente de nombreuses boites de jazz en y suivant son grand frère.

C’est à la même période qu’elle décide d’inverser ses deux prénoms.

Elle entre dans la carrière musicale en intégrant dès l’âge de 15 ans le groupe « Julie + Transit » avec qui elle se contente de faire essentiellement des reprises.

Groupe qui enregistre quand même un 45 tours nommé « On s’est laissé faire », sans grand succès bien sur.

Malgré l’obtention du diplôme d’orthophoniste, elle se réoriente vers la musique en intégrant sur audition La Bande à Basile en 1977. Où elle y jouera un rôle de gitane.

Et c’est dans cette troupe très connue des années 70 qu’elle se fait remarquer par CBS.

Maison de disques qui lui propose en 1979 d’interpréter la chanson « Magdaléna » qui devient rapidement un hit.

1980 sera l’année de son premier album écrit par un certain..Jean Schulteis.

Et en 1982 sort le single « Je veux croire » qui sera son deuxième gros succès.

Dans le même temps, elle reprend un des titres phare des Pretenders à savoir « I go to sleep » qui en français devient « Et c’est comme si ».

Nouveau coup gagnant et nouveau succès. Mais c’est surtout l’année 1983 qui la voit assoir sa popularité lorsqu’elle interprète « Amoureux fous » en duo avec Herbert Léonard, chanteur star à l’époque.

1984 et 85 verront la sortie des single « Tora Tora Tora » et « A force de toi » qui seront également des succès.

1986 étant l’année de la consécration ultime avec la sortie du désormais légendaire « Eve lève toi » qui sera numéro 1 au Top 50 et restera classé plus de 6 mois.

Sortiront d’autres albums qui ne connaitront malheureusement qu’un succès relatif.

Stoppant net la carrière de cette chanteuse haute en couleurs et qui restera comme une des icones des années 80.

Discographie (entre autres...) :

• Magdalena 1979

• Je veux croire 1982

• Et c’est comme si 1982

• Amoureux fous 1983

• Ma délivrance 1984

• Tora tora tora 1984

• A force de toi 1985

• Eve lève toi 1986

• Nuit sans issue 1987

• Nouvelle vie 1987

• Immortelle 1988

• Salammbo 1989

• Priez pour elle 1989

• Etrangère 1990

• Je pense à nous 1995

Julie aime bizarrement les chenilles...

___________________________________

 

___________________________________

CLIPS 

1979...le titre de la révélation ! Une chanson taillée sur mesure qui la fait passer de l'ombre à la lumière de façon fracassante

1982...nous aussi, on y croit à ce talent indéniable qui va produire l'un des plus gros hits de la décennie 80

1982...une accélération soudaine de la carrière grâce à cette reprise de luxe du somptueux 'I go to sleep' des Pretenders

1983...chaud bouillant ! Quand 2 stars du moment chantent ensemble, forcément, ça produit du hit de très gros calibre

1984...un titre de transition peu connu. Bon, ce n'est pas le chef d'oeuvre de l'année, c'est clair. Mais la belle Julie ne peut pas être tout le temps au top..

1984...une montée en puissance que rien ni personne ne peut arrêter. Il est évident que le meilleur est à venir !

1985...petite parenthèse douceur juste avant la consécration suprême. Le tout sur une nouvelle reprise de luxe du hit de Jim Diamond 'I should have known better' datant de 1984

1986...l'ENORMISSIME hit qui la fait définitivement rentrer dans la légende musicale des années 80 côté français. Un titre qui restera indéniablement comme l'un des plus gros hits Dance de la décennie. Et qui n'a pas pris une ride depuis sa sortie !

1987...une suite qui file à 200 km/h mais qui peine également à atteindre les sommets. Les années se suivent mais ne se ressemblent pas forcément...

1988...une année avec comme unique titre un Ultimate Slow de grande classe. On s'en contentera largement. Magnifique !

1989...les années passent sans que la qualité mélodique ne faiblisse d'un Iota. Quasiment 10 ans au top, qui dit mieux ?

1989...toujours aussi rythmé, toujours aussi inspiré. Malgré cela, c'est une fin de décennie en demi-teinte qui s'annonce pour l'artiste...

1990...un changement de décennie qui s'effectue tout en douceur. Un Ultimate Slow de toute beauté mais qui ne suffira pas à redresser la barre de façon durable...

1995...allez, un p'tit dernier pour la route. Et pas n'importe lequel. Une reprise somptueuse d'un titre titre qui ne l'est pas moins à savoir 'I'll stand by you' des Pretenders. MA-GNI-FI-QUE !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article