Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Forum années 80 & 90

 

 

 

Publié par Nostradam

Duran Duran est un groupe anglais, originaire de Birmingham crée en 1978 par Nick Rhodes (claviers) et John Taylor (basse). Le nom du groupe serait tiré du film datant de 1968 « Barbarella » dont un des protagonistes s’appelle le docteur Durand Durand, savant fou de son état.

Ce n’est qu’en 1980 qu’arrivent Roger Taylor (batterie), Andy Taylor (Guitare) mais surtout Simon Le Bon, chanteur enblématique du groupe. La triplette des Taylor n’a aucun lien de parenté.

C’est en jouant dans les night-clubs de Birmingham qu’ils se font remarquer et signent chez EMI. C’est en 1981 que sort leur premier single «Planet earth » qui ne passe pas inaperçu, loin de là. Sort dans la foulée leur premier album, du nom du groupe dont sera tiré le single « Girls on film ». Et là, c’est le carton, le single se classant parmi les meilleures ventes. La censure du clip accroitra d’autant le phénomène.

1982 voit la sortie de l’album « Rio » qui contient les hits « Hungry like the wolf », « Save a prayer » et «Rio ». Mais c’est surtout en 1983 que la machine s’emballe avec la sortie du single « Is there something I sould know » qui fait un véritable carton. Nick Rhodes se permettant la même année de produire le single d’un autre groupe qui lui aussi va faire un malheur à savoir…. «Too shy» de Kajagoogoo !

Sort la même année le troisième album qui contient les hits « Union of the snake » et surtout le désormais culte « The reflex ». Le groupe se voit baptisé du surnom « Fab Five » (les cinq fabuleux…) en référence aux Beatles, les « Fab Four ».

Le single « The wild boys » sort en novembre 1984 et devient lui aussi un hit et 1985 voit la sortie du hit interplanétaire « A view to a kill », bande originale de James Bond, c’est la consécration ! C’est à ce moment là que le groupe décide de se scinder. Simon Le Bon, Nick Rhodes et Roger Taylor ouvrent la parenthèse «Arcadia» et la production de l’album « So red the rose » dont est issu le hit « Election day ». John Taylor et Andy Taylor eux se lancent dans l’aventure «Power Station», collaborent avec Robert Palmer pour produire le single «Some like it hot».

Cette parenthèse se révèlera malheureusement définitive pour John et Andy Taylor qui ne réintégreront pas le groupe, sonnant le glas de la percée fulgurante de ce groupe hors norme et groupe désormais mythique de la décennie 80.

Un dernier single de bonne facture « Ordinary world » avec le groupe remanié sortira en 1993 mais ce sera le dernier hit.

Discographie (entre autres...) :

  • Planet Earth 1981
  • Careless memories 1981
  • Girls on film 1981
  • My own way 1981
  • Hungry like the wolf 1982
  • Save a prayer 1982
  • Rio 1982
  • Is there something I should know 1983
  • Union of the snake 1983
  • New moon on Monday 1984
  • The reflex 1984
  • The wild boys 1985
  • A view to a kill 1985
  • Notorious 1986
  • Skin trade 1987
  • Meet El Présidente 1987
  • I don’t want your love 1988
  • All she wants is 1988
  • Do you believe in shame 1989
  • Burning the ground 1989
  • Violence of summer (Love's taking over) 1990
  • Serious 1990
  • Ordinary world 1993
  • Come undone 1993
  • Too much information 1993
  • White lines 1995
  • Out of my mind 1997
  • (Reach up for the) Sunrise 2004
Les 5 Fabuleux...

___________________________________

 

___________________________________

CLIPS 

1981...les tous premiers pas de p'tit jeunots qui vont devenir en quelques années l'une des références musicales parmi les plus emblématiques de la décennie. Le show ne fait que commencer !

1981...dès leurs débuts, tout est déjà là : le style, le Son, le look. Il ne leur reste plus qu'à dérouler et pour dérouler, ça, ça va dérouler !

1981...la montée en puissance est linéaire, tout comme le succès. Une première année d'existence assez incroyable qui les voit déjà commencer à tutoyer les étoiles !

1981...4 titres en cette seule année 81 et déjà 4 succès notoires dont 2 top hits planétaires, rien que ça. Force est de constater que ce groupe est totalement hors norme !

1982...après une année 81 qu'on qualifiera de "rodage", le groupe est désormais - et déjà - en vitesse de croisière et s'impose comme l'un des plus gros phénomènes du moment

1982...une pause douceur qui ne leur ressemble pas vraiment mais qui montre tout de même qu'ils savent faire aussi. Une polyvalence remarquable pour un groupe qui ne l'est pas moins !

1982...le groupe est désormais à pleine puissance et prépare le méga feu d'artifice pour l'année suivante. Déferlante de méga hits planétaires en prévision !

1983...et le méga feu d'artifice, il commence par CE titre. L'année 83 voit le groupe passer au statut de groupe Majeur de la décennie grâce à la production de titres hors normes dont celui-ci. Et ce n'est que le début des méga hits !

1983...puis la machine s'emballe. Les méga hits planétaires s’enchaînent à une vitesse stupéfiante et font littéralement exploser la notoriété du groupe qui devient l'un des groupes parmi les plus en vue du moment

1984...l'année 83 fut exceptionnelle pour le groupe, c'était sans compter sur l'année 84 qui va faire encore plus fort. Si, si c'est possible. En commençant par ce titre !

1984...le titre de la consécration définitive. Le groupe rentre définitivement dans la Légende avec ce titre oufissime qui restera comme le plus gros succès de toute leur discographie. MA-GIS-TRAL !

1985...une suite qui va faire quasiment aussi fort que le titre qui l'a précédé. Le groupe marche littéralement sur l'eau et tout ce qu'il produit se transforme immédiatement en or massif. Les Rois du monde !

1985...my name is Bond... Quand on demande à un groupe de réaliser la BO d'un 007, c'est qu'on est vraiment au top. Et le résultat, lui aussi, va être top !

1986...après 4 années de folie qui leur ont permis de tutoyer à maintes reprises les étoiles, le groupe amorce ici un début de déclin, qui certes est limité, mais qui sera malheureusement irréversible...

1987...de moins en moins de titres et des résultats dans les Charts à la baisse. Ce qui n'empêche pas le groupe de maintenir un niveau de qualité parmi les meilleurs du moment

1987...encore une GROSSE année malgré un dévissage de plus en plus flagrant côté Charts. Et encore, quand on parle de dévissage, on parle de méga hits planétaires et non plus de mégas mégas hits. Pas de quoi réellement s'inquiéter à ce stade...

1988...le groupe est désormais sur une moyenne de 2 singles par an. Baisse de la quantité produite mais la qualité, elle, reste toujours constante ce qui permet de préserver l'essentiel

1988...on sent pour la première fois les prémices d'une légère baisse d'inspiration. Il est normal qu'à un moment donné, le groupe redescende dans la catégorie inférieure tant le niveau était élevé jusque là

1989...la sonorité et le style du groupe évoluent doucement mais surement en cette fin de décennie. Avec pour conséquences un nouveau rempli dans les Charts. Mais il se peut que la suite leur réserve de belles surprises, rien n'est encore joué...

1989...le dernier single de la décennie. Qui les renvoit à un niveau de succès quasi équivalent à leurs débuts. Une reprise en main s'impose et ce dans les plus brefs délais !

1990...à cheval entre 2 époques...à cheval entre 2 styles.... Quoi qu'il en soit, le groupe revient en force en cette nouvelle décennie et montre qu'il en a encore sacrément sous la pédale

1990...certes, le niveau fluctue de plus en plus d'un titre à l'autre mais le groupe se maintient tout de même dans le peloton de tête. Sacré prouesse quand on voit désormais la concurrence qu'il y a en face !

1993...un retour d'inspiration fulgurant pour un dernier méga hit notoire. Ouf, on évite le décrochage fatal et l'on attend avec impatience la suite

1993...décidément, l'année de la résurrection. Ils signent ici un deuxième titre particulièrement abouti et qui restera incontestablement comme l'un de leurs meilleurs toutes époques confondues. E-NOR-MI-SSIME !

1993...3 titres rien que pour cette année 93, une année qu'on qualifiera donc d'excellent millésime ! Inspiration retrouvée, productivité, les 5 Fabuleux sont de retours !

1995...aux antipodes de leurs influences de base... Pas sur qu'ils soient très doués dans le registre ultra rock... Le début de la fin !

1997...retour aux fondamentaux. Même si ce titre est quelque peu barré, on retrouve le Duran Duran d'avant. Mais il est déjà trop tard, la concurrence est déjà à des années lumières devant...

2004...allez, pour le plaisir, un p'tit dernier pour la route. Et respect quand même car peu de groupes ont pu classer des hits sur 3 décennies...! A ce titre, chapeau messieurs !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article