Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Forum Spécial 80 & 90

Publié par Nostradam

Les Commodores est un groupe américain formé en 1968 dont la particularité, hormis le fait d’avoir produit certains hits, est d'avoir eu comme chanteur un certain…Lionel Richie, figure ô combien emblématique des années 80.

A l’origine, le groupe fut le fruit de la réunion de 2 autres groupes, d’une part « The Mystics » et d’autre part « The Jays ».

Et son nom fut choisi au hasard dans le dictionnaire. William « WAK » King, le « trouveur » de nom dit alors : « On s’en tire bien car on aurait pu s’appeler « The Commodes » » !

Le groupe produit trois albums entre 1975 et 1976 : “Caught in the Act”, “Movin’ on” et « Hot on the tracks » qui seront considéré comme emblématique de leur « période funk ».

Les années qui suivent seront plutôt celles des ballades.

Leur plus gros hit sera « Easy » qui sort en 1977. Suivi de peu par « Three times a lday » qui sort lui en 1978.

En 1979, ce sont les titres « Sail on » et « Still » qui réalisent de belles performances côté Charts.

L’année 1981 sera encore une bonne année avec 2 titres classés dans le Top 10 à savoir « Oh no » et « Lady (You bring me up) ».

La belle aventure prendra malheureusement fin en 1982 avec le depart de Lionel Richie qui s’envolera vers une carrière solo dont on connait le résultat.

Car même si le groupe continuera à subsister, il ne fera que décliner tant il est quasi impossible de remplacer un chanteur d’un tel calibre.

Discographie (entre autres...) :

• Machine gun 1974

• Slippery when wet 1975

• Sweet love 1976

• Just to be close to you 1976

• Easy 1977

• Brick house 1977

• Too hot ta trot 1978

• Three times a lady 1978

• Sail on 1979

• Still 1979

• Wonderland 1980

• Old fashion love 1980

• Lady 1981

• Oh no 1981

• Only you 1983

• Nighshift 1985

• Animal instinct 1985

• Janet 1985

• Goin to the bank 1986

• United in love 1987

Ils ont failli s'appeler les "Commodes"...

1974...premier titre et premier succès. Des débuts en fanfare qui en disent déjà long sur le potentiel du groupe...

1975...les débuts d'avant Lionel... Sympathique mais il manque un liant... Problème bientôt corrigé...

1976...le premier méga hit planétaire. Une montée en puissance très rapide qui confirme tout le bien qu'on peut penser d'eux

1976...quand le Surdoué prend les commandes, forcément, tout s'accélère subitement. Succès, méga hits, renommée, tout suit !

1977...Lionel commence réellement à faire des miracles. En voici un premier. Et ce n'est qu'un début !

1977...le niveau des ventes augmentent de façon exponentiel. Le groupe devient l'un des groupes majeurs du moment

1978...un titre hors d'oeuvre de début d'année. Avant l'arrivée d'un titre oufissime qui va scotcher toute la planète !

1978...le nouveau miracle de Saint Lionel. A ce stade, et malgré un talent évident, on est loin d'imaginer la carrière phénoménale qui attend le chanteur dans les années qui vont suivre...

1979...un premier titre de très gros calibre en format ballade. Avant l'arrivée d'un autre encore plus ENORMISSIME...

1979...la passe de 3 ! Côté ballades romantiques, on voit en lui des prédispositions évidentes. Et l'avenir va le démontrer de façon époustouflante !

1980...un changement de décennie qui se fait en douceur et en mode ballade, une nouvelle fois. Pourquoi changer ce qui marche...?

1980...retour à la Dance. Certes, le tempo ne risque pas de taper dans le rouge mais au moins, ça groove !

1981...une tendance Dance qui se confirme avec ce titre qui leur permet d'obtenir leur 2ème plus gros hit planétaire. Rien que ça !

1981...ils confirment une nouvelle fois leur statut incontestable de Champions du monde du quart d'heure américain

1983...après le trou d'air consécutif au départ de Lionel Richie, le groupe se reconstruit vaille que vaille...

1985...Lionel s'en est allé mais cela n’empêche pas le groupe de signer un dernier méga hit qui les fait rentrer définitivement dans la légende musicale des années 80

1985...l'année de la renaissance. Le groupe enchaîne de nouveau les succès à la pelle. Comme quoi, rien n'est jamais fini...

1985...une année qui se finit comme elle a commencé : en beauté. La saison Commodores 2 bat son plein !

1986...le dernier hit d'envergure. On se doutait que ça n'allait pas durer éternellement. Mais ils auront sauver l'essentiel

1987...de l'Ultimate Slow de grande Classe pour finir. Quoi de mieux pour clore en beauté une aventure exceptionnelle qui aura duré plus de 20 ans...

Commenter cet article