Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Forum années 80 & 90

 

 

 

Publié par Nostradam

Kiss est un groupe américain formé en 1973 à New York par le duo Paul Stanley (de son vrai nom Stanley Harvey Eisen) et Gene Simmons (de son vrai nom Chaim Witz).

Ils sont rapidement rejoints par Peter Criss et Ace Frehley.

Pour se démarquer, ils ont la géniale idée d’adopter un look hyper provocateur basé sur des personnages de Comics. Gene Simmons devient le démon, Paul Stanley l'enfant des étoiles, Ace Frehley l'homme de l'espace et Peter Criss l'homme-chat.

Les débuts sont difficiles.

Et c’est la rencontre avec Neil Bogart de Casablanca Records qui va tout changer.

Le groupe sort son premier album en 1974. Sans reel succès.

C’est une tournée à travers le pays qui va tout changer dans le courant de l’année 1975. Le groupe utiliser un nombre d’effets spéciaux impressionnants lors de leur concerts créeant ainsi le « buzz ». En quelques semaines, le groupe devient un phénomène.

L’album « Destroyer » sort en 1976 et c’est un carton, notamment grâce à des titres comme « Beth » qui se vendent à plus d’un million d’exemplaires.

Puis sortent « Rock and Roll over », toujours la même année. Puis « Love gun » en 1977.

Mais Ace Frehley et Peter Criss connaissent de plus en plus de problèmes de drogue et d’alcool.

La tournée qui suit est hallucinante en termes d’effets spéciaux.

Et c’est l’année 1979 qui va les faire entrer définitvement dans l’histoire avec la sortie du cultissime « I was made for lovin you » tiré de l’album « Dynasty ».

Mais la « Kiss Mania » tourne à la bouffonerie.

Les fans de la première ne s’y retrouvent plus du tout, le groupe est miné par d’incessantes querelles.

Sortiront plusieurs albums dans les années qui suivent mais le déclin est inéxorable et la descente aux enfers sera progressive.

Kiss aura marqué profondément les années 70 et 80, autant par leurs shows délirants que par leurs costumes et maquillages hallucinants.

Un modèle rarement égalé depuis !

Discographie (entre autres...) :

• Kissin' time 1974

• Rock and roll all nite 1975

• Shout it out loud 1976

• Flaming youth 1976

• Detroit rock city 1976

• Beth 1976

• Hard luck woman 1976

• Calling Dr. love 1977

• Christine sixteen 1977

• Love gun 1977

• Then she kissed me 1977

• Rocket ride 1978

• I was made for lovin you 1979

• Sure know something 1979

• Shandi 1980

• Talk to me 1980

• A world without heroes 1981

• I love it loud 1982

• Lick it up 1983

• Heaven’s on fire 1984

• Tears are falling 1985

• Crazy crazy nights 1987

• Reason to live 1987

• Turn on the night 1988

• Let's put the X in sex 1988

• Hide your heart 1989

• Forever 1990

• Rise to it 1990

• God gave rock'n'roll to you II 1991

• Unholy 1992

• Everytime I look at you 1992

• Jungle 1997

• Psycho circus 1998

• We are one 1998

Un P'tit bisou des furieux ?

___________________________________

 

___________________________________

CLIPS 

1974...les furieux déboulent ! Et ce qui est sur, c'est qu'avec eux ça va tabasser fort ! Le ton est donné tout de suite avec ce premier titre...

1975...le groupe monte en puissance doucement mais surement. Tout comme le niveau de succès. Il faut laisser le temps au temps...

1976...le premier hit d'envergure. Le groupe a trouvé son style, son look et sa sonorité qui vont bien. Il ne leur reste plus qu'à dérouler...

1976...il reste tout de même un peu de travail de consolidation car le niveau de succès fluctue quand même de façon significative entre chaque titre

1976...celui-ci ne fera guère mieux que son prédécesseur. Ça tabasse fort, c'est clair. Il ne faut pas qu'ils oublient qu'un minimum de mélodie ne nuit en rien, bien au contraire...

1976...le calme entre 2 tempêtes... Comme tout bon groupe de Hard, ils ont le chic pour sortir de nulle part des Ballades de très gros calibre. Et celle-ci est particulièrement réussie

1976...pléthore de titres en cette année 76, c'est le moins qu'on puisse dire. Dès qu'ils structurent un temps soit peu la mélodie, le succès suit dans la foulée

1977...le calme ne pouvait pas durer. Et ça redémarre à fond les gamelles avec un son et un style qui ont tout de même gagné en qualité

1977...leur niveau moyen s'élève année après année mais ils n'arrivent toujours pas à décrocher la timbale. Il va falloir être encore un peu patient...

1977...et ce n'est pas ce titre là qui va accélérer le processus. Ils demeurent dans un schéma musical assez figé qui les empêche pour l'instant d'aller tutoyer les étoiles...

1977...ils se permettent même de faire dans la reprise de luxe en reprenant ce titre des Crystals datant de 1963. Malheureusement, la copie n'aura pas le même niveau de succès que l'original...

1978...rien de très neuf en cette nouvelle année. Le groupe reste arc bouté sur ses fondamentaux et assure le minimum syndical. Ce sera donc succès minimal dans les Charts...

1979...puis arrive CE titre ! Ils signent ici tout simplement l'un des plus gros hits Dance de tous les temps, dans un style qui pourtant ne s'y prète guère. Un titre qui les fait rentrer One Shot dans la légende et qui fait littéralement exploser leur notoriété. MA-GIS-TRAL !

1979...on sent bien qu'il y a eu un réel travail sur le style et les mélodies et forcément, ça paie. Le groupe enchaîne les tops hits avec une facilité désormais déconcertante...

1980...les furieux se sont un peu calmé, c'est flagrant. Les bases sont toujours rock mais il y a un apport évident de pop qui va plutôt dans le bons sens. Ce sont vraiment les mêmes ?? Si, si...

1980...dès qu'ils repartent dans leur style de base, le décrochage dans les Charts est immédiat. Va falloir qu'il le comprennent une bonne fois pour toute...

1981...jolie ballade, étonnant non ? Décidément et aussi paradoxal que cela puisse paraître, ils assurent particulièrement dans ce domaine

1982...le groupe se fait plutôt bien à la nouvelle décennie et arrive à s'adapter aux nouvelles tendance musicales du moment. Tout en gardant ses fondamentaux...

1983...Kiss Saison 2 vient de démarrer. Terminés les grimaces et les maquillages outranciers, le groupe rentre dans le rang et le moins que l'on puisse dire, c'est que ça lui profite plutôt bien

1984...une adaptation aux nouveaux standards qui continuent de payer compte tenu du niveau de succès atteint par ce titre. Ils ont tout compris les p'tits gars !

1985...déjà 10 ans parmi l'élite, le groupe a de quoi être fier. On aurait pu penser que la décennie 80 leur serait fatale. Que néni, c'est tout le contraire qui se produit

1987...exceptionnellement, il ne se passera rien en 1986. Quoi qu'il en soit, ils reviennent en pleine forme en cette année 87 et décrochent un nouveau top hit avec ce titre à la qualité plus que certaine. Impossible de les arrêter !

1987...le groupe a su parfaitement s'adapter à son époque et reste dans le peloton de tête avec une facilité déconcertante. Une longévité réservée exclusivement aux meilleurs !

1988...un début d'année 88 un peu poussif avec un groupe qui repart dans ses bases rock pures et dures. Mais à chaque fois durant cette décennie 80 ils en paient le prix cash...

1988...une année 88 au final assez décevante. Le groupe assure le minimum et joue dans la facilité, ce qui les renvoit dans les profondeurs des Charts...

1989...paradoxalement, ce qui ne marchait pas en 88 va marcher l'année suivante. Ils restent sur une base rock qui cette fois-ci leur réussit plutôt bien . Mais il est vrai que les tendances musicales changent de nouveau en cette fin de décennie...

1990...ils auront traversé la décennie 70, puis la décennie 80 et les voilà qui attaquent la décennie 90 sans aucun complexe. Une confiance qui paie et qui leur permet de continuer l'aventure tranquillement, mais surtout sereinement...

1990...les titres se suivent mais ne se ressemblent pas forcément. Ce titre là n'aura pas tout à fait le même niveau de succès que son prédécesseur...

1991...la belle aventure continue. Nouveau top hit grâce à ce titre à la force douce, un subtil mélange qui leur permet de montrer une nouvelle fois qu'ils sont bons dans tous les domaines

1992...quand ça tabasse un peu trop fort, le public ne suit plus. A chaque fois ils en paient le prix fort mais ça ne les empêche de recommencer histoire de voir si les mentalités n'auraient pas évoluer. Pas vraiment malheureusement...

1992...une jolie ballade, étonnante venant d'eux, et qui ne connaîtra malheureusement qu'un succès très limité. Dommage...

1997...puis quasiment plus rien pendant 5 ans. Cette fois-ci, ça commence bel et bien à sentir la fin. On se doutait que cela arriverait forcément un jour où l'autre...

1998...rien n'est jamais totalement fini, la preuve avec ce titre qui leur permet de revenir une nouvelle fois dans la course de façon éclatante. Bon, pour combien de temps, ça c'est autre chose...

1998...le dernier hit de la décennie. Une aventure qui n'en finit pas et qui leur permet de nous surprendre année après année, décennie après décennie. Car ils se permettront même le luxe de revenir une nouvelle fois encore la décennie suivante...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article