Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Forum années 80 & 90

 

 

 

Publié par Nostradam

Sylvester fut un chanteur américain dont la particularité, hormis une voix atypique, était principalement son look flamboyant mais surtout androgyne.

Il démarre sa carrière musicale en chantant dans un chœur Goespel. Chœur qu’il devra quitter pour cause de persécution liée à son statut d’homosexuel.

Il crée alors l’un des premiers groupes de transformistes « The Disquotays » qui se sépare en 1970. Puis rejoint le groupe de Drag Queens « The Cockettes ».

Il sort deux albums en 1973 avec le groupe qui se révèleront des échecs.

C’est alors qu’il décide d’entamer une carrière solo.

Son premier album en tant que tel sort en 1977 mais ne connaitra qu’un succès modeste.

Par contre, sort en 1978 un deuxième album « Step II » dont sera extrait le single « You make me feel ». Single qui devient rapidement un hit planétaire.

Sortiront quatre albums par la suite mais il ne retrouvera le succès qu’avec un seul single à savoir « Do ya wanna funk » en 1982.

L’artiste décedera malheureusement du SIDA en 1988, stoppant net la carrière d’un extra-terrestre au look hallucinant et qui aura marqué son époque par sa démesure et son excentricité.

A découvrir ou redécouvrir.

Discographie (entre autres...) :

• Southern man 1973

• Down, down, down 1977

• Dance (Disco heat) 1978

• You make me feel 1978

• I (Who have nothing) 1979

• Body strong 1979

• Can’t stop dancing 1979

• I need you 1980

• Here is my love 1981

• Magic number 1981

• Do yo wanna funk 1982

• Don’t stop 1982

• Be with you 1982

• Band of gold 1983

• Trouble in paradise 1983

• One night only 1983

• Menergy 1984

• Rock the box 1984

• Take me to heaven 1985

• Someone like you 1986

• Mutual attraction 1987

Il ou Elle...?

___________________________________

 

___________________________________

CLIPS 

1973...un premier titre à la qualité non négligeable mais qui va passer totalement sous les radars. On qualifiera cet épisode de phase de rodage...

1977...là, on ne peut plus parler de rodage. La sonorité, tout comme le style, se sont structurés. Rien d'exceptionnel pour l'instant mais du bon boulot

1978...une suite qui confirme bien la tendance générale constatée depuis le début : ce sera une carrière orientée Dance, Dance, Dance. Et la suite oufissime qui s'annonce à l"horizon va le prouver de façon éclatante !

1978...puis arrive CE titre ! Il signe ici tout simplement l'un des plus gros hits de la décennie, voire de cette fin de XXième siècle tout court et s'offre par la même occasion un ticket direct pour la postérité. MO-NU-MEN-TAL !

1979...ce titre là n'aura pas le même niveau incroyable de succès que son prédécesseur mais confirme que le chanteur est devenu en quelques années l'un des plus gros phénomènes du moment

1979...un concentré de pur Disco qui montre une nouvelle fois que l'artiste est vraiment parmi les meilleures références du moment dans ce domaine

1979...le début de la mutation physique. Monsieur devient Madame doucement mais surement...

1980...DISCO forever. Le changement de décennie n'est pas encore digéré et il va falloir s'adapter vite aux nouvelles tendances musicales sous peine de disparaître corps et âme...

1981...il manquait un Ultimate Slow digne de ce nom à sa discographie. C'est désormais chose faite avec ce titre qui ne restera pas comme le slow de la décennie mais qui est loin de démériter, c'est clair

1981...la transition funk. Il était temps ! On a beau être le Roi, pardon la Reine du Disco, il y a un moment où il faut savoir évoluer

1982...ah, là, par contre, 0 faute ! Après avoir signé l'un des plus gros hits Dance de la décennie 70, il signe ici l'un des plus gros hits Dance de la décennie 80. Rien que ça. Bravo Monsieur ! Euh Madame... Bref, Bravo M'sieur Dames !

1982...la transformation est terminée. L'avantage, c'est que la voix elle n'a pas changé d'un poil. Et c'est toute sa force !

1982...il aura mis du temps à s'adapter à la l'ambiance version années 80 mais c'est désormais du passé. C'est le moins qu'on puisse dire !

1983...une qualité indéniable à chaque morceau. Le tout sur des rythmiques Dance parfaitement ajustées et qui resteront pour toujours sa Marque de fabrique

1983...un savoir faire Dance au top depuis 5 ans et qui ne semble pas s'affaiblir le moins du monde. Espérons que ça dure !

1983...nouvel Ultimate Slow de toute beauté qui confirme l'incroyable polyvalence de l'artiste. Quel talent !

1984...une dynamique qui ne faiblit pas d'un Iota et qui le maintient dans le peloton de tête avec une facilité déconcertante. Mais il le vaut bien !

1984...comme un soupçon de Hi-NRG. Une évolution lente mais certaine côté musique est en train de s'opérer, normal, nous sommes à la mi 80...

1985...une évolution qui se confirme avec ce titre. Le chanteur s'adapte tout naturellement aux nouveaux courants et les anticipe plutôt que de les subir

1986...la Diva au meilleur de sa forme. Et physique, et musicale ! Rien, ni personne, ne semble pouvoir l'arrêter. C'est malheureusement le destin qui va s'en charger...

1987...un dernier hit en cadeau d'adieu. Avant que le destin ne décide de lui jouer un très mauvais tour...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article