Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Forum années 80 & 90

 

 

 

Publié par Nostradam

Queen est un groupe anglais formé en 1970 par un trio composé de Freddie Mercury, de son vrai nom Farrokh « Freddie » Bulsara ainsi que de Brian May et Roger Taylor, ces deux derniers venant à l’origine du groupe « Smile ».

Formation qui sera rejointe un an plus tard par John Deacon.

A l’origine, Mercury fait office de chanteur dans des groupes universitaires tels qu’« Ibex » en 1969 et « Sour Milk Sea » en 1970. Mais il s’intéresse de près aux prestations de « Smile ».

Lorsque le chanteur de « Smile » quitte le groupe, Mercury arrive à s’imposer comme nouveau chanteur et en profite pour rebaptiser le groupe qui s’appelera désormais Queen (qui veut dire « Reine » mais également « Homo » en argot britannique).

Ils sortent leur premier album en 1973 qui recevra de bonnes critiques mais pas le succès escompté auprès du public.

En 1974 sort l’album « Queen II » qui, malgré un single « Seven seas or Rhye » de qualité, ne rencontre qu’un succès relatif.

Il faut attendre l’année 1975 et la sortie de l’album « A night at the opera » dont sera extrait le désormais culte « Bohemian Rhapsody », titre qui aura demandé à lui seul 3 semaines de travail en studio, pour que les ventes explosent et que le groupe passe définitivement de l’ombre à la lumière.

En 1976 sort l’album « A daya t the races » qui, quoi que bien accueilli, ne rencontre pas le même succès que le précédent.

Nouveau tournant majeur en 1977 avec la sortie de l’album « News of the world », nettement plus orienté hard rock fin des années 70, et qui contient notamment 2 titres qui deviendront des hymnes planétaires par la suite à savoir « We will rock you » et « We are the champions ». L’album cartonne et la reconnaissance est planétaire.

A partir du début 80, le groupe change de sonorité et décide d’utiliser des instruments plus en vogue tels quel le synthétiseur.

Sort l’album « The game » dont sera extrait le titre phare « Another one bites the dust ». Sort également la BO du film Flash Gordon qui est une nouvelle démonstration de la nouvelle orientation prise par le groupe.

Nouvel album en 1982, « Hot space », orienté disco-funk, et….nouvel échec.

Nouveau tournant en 1983 avec la sortie de l’album « The works », nettement plus orienté pop, qui malgré des ventes très moyennes contient des titres qui deviendront cultes par la suite à savoir « Radio Ga-Ga » et « I want to break free ».

Sort en 1986 l’album « A kind of magic » don’t sera extrait notamment le désormais légendaire « Who wants to live forever » avec un Mercury au sommet de son art.

Puis l’album « The miracle » en 1989 dont on se souviendra exclusivement de « I want it all ».

Et enfin en 1990, l’album qui sera le dernier pour Freddy Mercury dont sera extrait le titre phare « The show must go on ». Single culte, devenu un hymne planétaire depuis et qui sert dans toutes les commémorations télévisuelles dès qu’un Grand de ce monde trépasse.

Freddy Mercury s’éteint le 23 Novembre 1991, à l’âge de 45 ans, des suites du SIDA.

Queen ne se relévèra jamais de cette disparition malgré quelques productions par la suite.

Il est impossible de remplacer un chanteur tel que Mercury qui aura fait entrer dans la légende un groupe qu’il aura porté à bout de bras durant toute son existence.

Et qui laissera dans l’histoire des titres, pour certains devenus des hymnes à la renommée planétaire et qui dans plusieurs siècles seront considérés comme des compositions majeurs de notre époque.

Discographie (entre autres...) :

• Killer queen 1974

• Bohemian rapsody 1975

• You're my best friend 1976

• Somebody to love 1976

• We are the champions 1977

• We will rock you 1977

• Bicycle race 1978

• Don’t stop me now 1978

• Crazy little thing called love 1979

• Save me 1980

• Play the game 1980

• Another one bites the dust 1980

• Flash 1980

• Under pressure 1981

• Body language 1982

• Las palabras de amor 1982

• Back chat 1982

• Radio Ga Ga 1984

• I want to break free 1984

• It's a hard life 1984

• Hammer to fall 1984

• Thank God it's christmas 1984

• One vision 1985

• A kind of magic 1986

• Princes of the universe 1986

• Friends will be friends 1986

• Pain is so close to pleasure 1986

• Who wants to live forever 1986

• One year of love 1986

• I want it all 1989

• Breakthru 1989

• The invisible man 1989

• Scandal 1989

• The miracle 1989

• Innuendo 1991

• The show must go on 1991

• These are the days of our lives 1991

• Heaven for everyone 1995

• A winter's tale 1995

• Too much love will kill you 1996

• You don't fool me 1996

• No one but you (Only the good die young) 1997

Les Rois de l’arène...

___________________________________

 

___________________________________

CLIPS 

1974...le tout premier hit. Des débuts totalement surréalistes d'un petit groupe qui va devenir l'un des groupes majeurs de cette fin de XXième siècle

1975...mais c'est CE titre qui va changer le destin du groupe à tout jamais. Leur premier hit interplanétaire qui fait littéralement exploser leur notoriété. MO-NU-MEN-TAL !

1976...le groupe est désormais portée par une dynamique incroyable qui n'est pas prête de s'arrêter. Ils ne leur reste plus qu'à dérouler. Et ça, pour dérouler, ça va dérouler !

1976...une montée en puissance que rien ni personne ne va pouvoir arrêter. Sauf le destin tragique d'un des membres...

1977...nouveau hit interplanétaire qui confirme un talent décidément hors norme. Le groupe ne réalise pas à cette époque là que ce titre va devenir une référence musicale planétaire sans précédent pour les 30 ans à venir !

1977...2 méga hits la même année pour le prix d'1 ! Un titre dont la force et la puissance vont devenir également légendaires...

1978...en mode total délire. Autant la chanson que le clip. Une époque bénie pour ce genre d'extravagance...

1978...le niveau monte, monte, monte. Sans compter un Freddie Mercury qui maitrise de mieux en mieux son ennvironnement, c'est évident

1979...en mode Rockabilly, manquait plus que ça. Un style qu'on n'aurait jamais imaginé pour eux et pourtant, ça fonctionne ! Et pas qu'un peu !

1980...un changement de décennie qui se fait tout en douceur. Difficile de trouver mieux comme transition !

1980...un début de décennie qui s'avère déjà fracassant avec 2 tops hits coup sur coup, rien que ça. Une année qui va s'avérer absolument remarquable en tous points vu ce qui s'annonce à l'horizon...

1980...le premier méga hit de la décennie 80. Et surement pas le dernier, loin s'en faut. Le niveau de notoriété du groupe est en train d'atteindre des niveaux stratosphériques

1980...une petite BO de luxe pour la route. La chanson restera dans l'histoire, le film, c'est autre chose...

1981...quand les plus grosses stars du moment - Queen et Bowie - font un beuf ensemble, ça donne ce genre d'ENORMISSIME résultat !

1982...en mode chaud bouillant. Un titre délire dont on ne sait pas trop quoi penser... Erreur de casting ou titre de transition...?

1982...ça se confirme, c'est bien une année de transition. Le groupe se cherche...et ne va pas tarder à se retrouver !

1982...le 'petit' hit de l'année. Un titre à la sonorité tendance mais qui pourtant ne trouvera pas son public. Cela arrive même aux plus grands !

1984...puis arrive CE titre ! Ils signent ici tout simplement leur plus gros hit de la décennie et surement l'un de leurs titres parmi les plus emblématiques. Le groupe confirme ici sa toute puissance et surtout un talent vraiment hors norme. MO-NU-MEN-TAL !

1984...ils récidivent dans la foulée avec un titre tout aussi ENORMISSIME. Un titre dont le clip reste à ce jour l'un des plus délires de la décennie sans aucun conteste. E-NOR-MI-SSIME !

1984...l'année des clips complètement barrés. Freddie se fait plaisir, c'est clair ! Mais c'est aussi ça Queen, un condensé de talent extrême et de totale démesure...

1984...une année 84 qui n'en finit avec un 4ème titre qui ne sera pas forcément leur plus fameux mais qui montre surtout qu'ils ne veulent rien laisser à la concurrence, c'est clair !

1984...une année 84 qui se finit tout de même en beauté avec ce nouveau top hit planétaire. Une success story qui n'en finit pas et qui est partie pour durer encore quelques années...

1985...une année de reprise en main où le groupe se la joue Hard Rock. Ils nous auront tout fait. Quoi qu'il en soit, le public suit et c'est surtout ça l'essentiel !

1986...terminé le délire rockeux, le groupe retrouve ses bases et livre un nouveau titre de légende. Une magie qui opère à fond grâce à une inspiration qui se renouvelle sans cesse. MA-GIS-TRAL !

1986...un titre qui va passer à travers malgré une qualité non négligeable. Il aura au moins le mérite de faire partie de la BO d'un des films parmi les plus emblématiques de la décennie à savoir un certain...'Highlander' !

1986..."Quand tu as besoin d'amour ils te donnent soin et attention. Les amis resteront les amis"... Une maxime universelle...

1986...encore une énormissime année que cette année 86 avec pléthore de titres mais aussi avec des niveaux de succès qui vont sensiblement fluctuer entre chaque titre. Celui-ci sera plutôt à classer dans la catégorie des 'petits' hits...

1986...la MERVEILLE ! Un titre au lyrisme incroyable et qui restera comme l'un de leurs plus grands Chef d'Oeuvre. Paradoxalement, son niveau de classement dans les Charts sera somme toute assez moyen. Allez comprendre...

1986...un titre magnifique, une nouvelle fois, mais qui ne trouvera pas son public. Difficile d'exister dans l'ombre de son prédécesseur tant celui-ci à tout fracassé sur son passage...

1989...ils voulaient tout. Ils ont tout eu ! Les honneurs, la gloire, leurs noms inscrits pour la postérité dans le marbre des plus grands artistes de cette fin de XXième siècle !

1989...une décennie qui se finit en apothéose avec une nouvelle année à 5 top hits. Le niveau de réussite du groupe depuis 15 ans est proprement hallucinant et c'est loin d'être fini

1989...nouvelle phase de transition avec un Freddie aux taquets ! Tellement aux taquets qu'on a du mal à suivre...

1989...une inspiration qui ne faiblit pas même si la sonorité du groupe évolue de façon flagrante. Une longévité qu'ils ne doivent qu'à un talent proprement hors norme

1989...un titre et un clip particulièrement inspirés, sur fond de parodie d'eux-mêmes. Bien joués les gars !

1991...un son plus lourd, finis les clips délires, le groupe a changé, c'est évident. Une décennie qui ne ressemblera en rien à la précédente les concernant. A tous points de vue !

1991...l'autre MERVEILLE. Un titre hallucinant à l'inspiration hors norme. Bientôt le destin va stopper net le groupe en emportant prématurément son maillon le plus important. Désormais, la légende, celle avec un grand L est en marche et rien, ni personne ne peut l'arrêter !

1991...un titre inclassable, tout en douceur, qui ne ressemble en rien à du Queen. Avec un Freddie Mercury encore présent mais qui n'est plus que l'ombre de lui-même... Dernières images surréalistes !

1995...un titre posthume qui permet de retrouver un Freddie Mercury en grande forme. Un Freddie Mercury disparu mais dont l'Aura incroyable continue de porter à bout de bras le groupe. MA-GI-QUE !

1995...et que dire de celui-là. Encore un magnifique titre qui suspend le temps comme par magie. Une discographie à la densité incroyable et quasiment sans aucun déchet, la marque des Très Très Grands !

1996...combien de titres Intimiste d'exception auront-ils produits en tout ? Un savoir faire dans le domaine parmi les meilleurs des 30 dernières années et que peu d'autres groupes arriveront à égaler...

1996...leur dernier méga hit. Plus de 20 ans après leurs débuts. Mon dieu, quelle carrière ! Et l'on se demande jusqu'où ils seraient allés si Freddie Mercury n'étaient pas mort prématurément...

1997...cette fois-ci, l'aventure tire bel et bien à sa fin. Une aventure incroyable basée sur un style et une sonorité uniques qui auront fait de ce groupe l'un des plus marquants de cette fin de XXième siècle. Une consécration largement méritée !

Top Bonus : 1985 - la parenthèse solo de Freddie qui va produire 2 méga hits. D'abord celui-ci...

Puis celui-ci où on retrouve un Freddie Mercury en solo, toujours sans Queen, sur un titre datant de 1985 et spécialement remixé en 1993 pour l'occasion. Et le résultat est ENORMISSIME. Son seul N° 1 en solo et quel N° 1 !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article