Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Forum années 80 & 90

 

 

 

Publié par Nostradam

Alphaville, à l’origine « Forever young », est un groupe allemand formé en 1982 par Marian Gold, de son vrai nom Hartwig Schierbaum, et Bernhard Lloyd, de son vrai nom Bernhard Gößling.

Qui seront rejoins par un 3ème larron qu’est Frank Mertens, de son vrai nom Frank Sorgatz.

C’est en 1984 que le groupe va être révélé aux yeux du monde entier avec la sortie du single « Big in Japan », issu de l’album « Forever young ». Single qui va faire un véritable carton sur toute la planète et enflammer tous les dance floor.

Le groupe va enchainer les succès cette année là avec la sortie de deux autres singles que sont « Sounds like a melody » et « Forever young » qui eux aussi vont faire le tour de la planète.

En 1986 sort le deuxième album « Afternoons in Utopia » dont sera extrait un nouveau hit à savoir « Dance with me ». Seront extraits du même album les singles «Universal daddy », « Jerusalem » et « Red rose », au succès nettement plus modeste.

D’autres titres sortiront par la suite et ne rencontreront qu’un succès très relatif.

Alphaville restera comme la référence des groupes des années 80 version Outre-Rhin.

Et même si peu de singles auront été classés dans le top des charts, il n’en reste pas moins que les autres, eux, peuvent être considérés aujourd’hui comme des monuments musicaux des Eightie’s.

Discographie (entre autres...) :

• Big in Japan 1984

• Sounds like a melody 1984

• Forever young 1984

• Jet set 1985

• Dance with me 1986

• Universal daddy 1986

• Jerusalem 1986

• Sensations 1986

• Red rose 1987

• Romeos 1989

• Summer rain 1989

• Mysteries of love 1990

• Fools 1994

• Wishful thinking 1997

• Flame 1997

• Soul messiah 1999

• I die for you today 2010

Bêtabourg, Gammabled..? Non, non...

___________________________________

 

___________________________________

CLIPS 

1984...l'ENORMISSIME hit qui va les révéler et les propulser de façon fracassante sur le devant de la scène internationale. Ils signent ici tout simplement l'un des plus gros hits de cette année là et de la décennie tout court. MA-GIS-TRAL !

1984...une année 1984 exceptionnelle pour le groupe avec cette suite qui remet le feu direct à tous les Dancefloor de la planète ! Double Jackpot !

1984...la MERVEILLE ! Ils signent ici un nouveau titre de légende qui restera surement comme l'une des plus belles ballades de la décennie. Une fin d'année en apothéose !

1985...et on repart de plus belle avec un nouveau hit Dance. Inépuisables les p'tits gars même si ce titre ne connaîtra pas vraiment le même niveau de succès que ses prédécesseurs...

1986...encore du hit intergalactique calibre XXXXXL ! Du Made in Germany de très haute précision ! En seulement quelques titres le groupe sera devenu l'un des plus gros phénomènes du moment. Un succès largement mérité !

1986...difficile de rivaliser avec le joyau précédent, c'est clair. Mais de là à dévisser à ce point là, le retournement de situation est pour le moins incroyable. Et ce n'est que le début de la chute malheureusement...

1986...un troisième hit pour finir l'année en beauté, mais un tout petit hit. Le niveau de succès du groupe est en chute libre et rien, ni personne désormais, ne pourra l'enrayer...

1986...celui-ci ne sera même pas classé, c'est pour dire. Et pourtant ils sont loin d'être ridicules. Ils seront passés de la lumière à l'ombre à une vitesse pour le moins stupéfiante...

1987...après une année 1986 pléthorique en termes de titres, l'année 1987 paraîtra quelque peu pâlichonne avec 1 seul titre au compteur. Mais de qualité, c'est déjà ça !

1989...après une année 1988 où il ne se passera quasiment rien, les voici de retour en cette fin de décennie dans une forme certaine. La sonorité a évolué plutôt dans le bon sens mais cela ne suffira pas à inverser la tendance malheureusement...

1989...un joli titre tout en douceur et en finesse qui passera totalement sous les radars. Le groupe fait désormais partie du passé et ils ont beau s'appliquer à produire des titres de qualité, rien n'y fait...

1990...ils continuent d'y croire et tentent le passage à la décennie 90. L'année 1990 sera encore une année mono titre et la tendance de fond reste la même : le groupe en est réduit à faire de la figuration...

1994...la production de titres fluctue de plus en plus au fil des années. Le groupe connaîtra un léger regain de succès sur ce titre là. Mais ce sera bel et bien la dernière fois...

1997...les voici arrivés en mode Euro Beat et l'on ne peut que saluer le fait de vouloir coller aux dernières tendances. Mais une nouvelle fois, c'est peine perdue côté reconnaissance du public...

1997...encore la preuve que côté talent, ils n'ont rien perdu, c'est clair. Même si plus personne ne croit en eux, eux, y croient. Et quand on voit le résultat, on ne peut que saluer la performance !

1999...une aventure qui tire à sa fin avec ce titre. Mais quelle que soit la fin, l'aventure fut extraordinaire, surtout dans sa première partie. Et rien que pour ça, ce groupe mérite le plus grand respect !

Top bonus : 2010...quand le Phoenix renaît de ses cendres. Et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il n'a rien perdu de sa superbe...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article