Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Forum Spécial 80 & 90

Publié par Nostradam

Jean-Pierre Mader est un chanteur français issue de la célébrissime filière dite « A la Toulousaine ».

Il démarre sa carrière musicale en tant que bassiste dans le groupe « Tangara », puis dans un orchestre de bal nommé « Les Gaulois ». Orchestre de bal qui aura déjà vu passer dans ses rangs un certain…Francis Cabrel !

Vers les 25 ans, il commence à produire quelques singles et fini même par sortir un album « Faux coupable » en 1982 qui ne connaitra qu’un succès d’estime.

C’est la rencontre avec Richard Seff qui va bouleverser durablement son destin.

Les 2 compères se mettent à écrire ensemble et ils accouchent rapidement de plusieurs titres dont 2 qui vont devenir cultes à savoir « Disparue » en 1984 et « Macumba » en 1985.

L’album « Microclimats » sort en 1985 dont seront extraits les 2 titres phares auquel il faut rajouter un troisième qui n’est autre que « Un pied devant l’autre » qui sortira la même année.

En 1986 sort l’album « Outsider » qui contiendra deux titres classés dans le Top50 à savoir « Jalousie » et « Outsider dans son cœur ». Mais l’album par lui-même ne connait qu’un succès relatif.

Son quatrième album « Midi à minuit » sort en 1989 et produira son dernier succès d’envergure avec le single « En résumé, en conclusion » (titre écrit par Françoise Hardy) qui connaitra un beau parcours dans le Top50.

Toujours en activité, il est devenu l’un des pilliers de la célèbre tournée « RFM Party 80 » qui tourne dans toute la France depuis des années et fait le bonheur de milliers de fans nostalgiques de cette décennie 80 si riche et si prolifique musicalement parlant.

Discographie (entre autres...) :

• Les bandes dessinées 1978

• Faux coupable 1982

• Au bout de son voyage 1983

• Disparue 1984

• Macumba 1985

• Un pied devant l’autre 1985

• Jalousie 1985

• Outsider dans son cœur 1986

• Obsession 1986

• En résumé, en conclusion 1990

Macumba a disparu...

1978...les débuts surréalistes d'un p'tit jeunot qui va devenir quelques années plus tard l'un des plus gros phénomènes de la décennie 80 côté français. On peine à y croire...

1982...changement de décennie et métamorphose totale. Tout a changé, le style, la sonorité, le tempo. Une mutation nécessaire et qui va vite porter ses fruits...

1983...tout est désormais en place, il ne reste plus qu'à trouver la mélodie et le texte qui vont bien pour réaliser un premier morceau d'envergure. On s'en rapproche, on s'en rapproche...

1984...puis arrive CE titre. Un énormissime single qui va mettre le feu à tous les Dancefloor de l'héxagone et faire littéralement exploser la notoriété du chanteur. Il signe ici tout simplement l'un des plus gros hits Dance de la décennie, rien que ça ! MA-GIS-TRAL !

1985...le chanteur rentre définitivement dans la légende musicale des années 80 avec ce deuxième titre qui va faire aussi fort que le précédent, une véritable prouesse. En 2 titres, l'artiste sera passé de l'anonymat complet au statut de phénomène du moment. Incroyable mais vrai !

1985...une suite de gros calibre mais qui ne pourra rivaliser avec les 2 énormes hits précédents. Quoi qu'il en soit, l'artiste est sur une dynamique hyper positive qui le fait littéralement marcher sur l'eau. Espérons que ça dure...

1985...une GROSSE année 85 avec pléthore de titres et de la qualité premium à tous les étages. Une réussite fulgurante et surtout largement méritée !

1986...l'année redémarre en beauté, avec ce nouveau succès confirmé. Certes de moindre envergure mais le chanteur reste pour l'instant dans le peloton de tête, c'est déjà ça !

1986...une suite en demi-teinte qui est malheureusement le point de départ d'un lent, mais irrémédiable déclin. Après des années de toute puissance, force est de constater que la madermania se dégonfle doucement mais surement...

1990...un clap final de très haut niveau. Merci qui, merci Françoise !! On se doutait qu'avec elle aux commandes, le résultat allait être à la hauteur. Malheureusement, cela ne suffira pas à sauver le soldat Jean-Pierre. Dommage...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article