Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Forum années 80 & 90

 

 

 

Publié par Nostradam

Nick Heyward est un compositeur et chanteur anglais bien connu pour avoir été le leader du groupe « Haircut One Hundred » avant de se reconvertir dans une carrière solo plutôt réussi.

Il démarre sa carrière musicale avec son compère Les Nemes en 1977 avec qui il joue dans un groupe d’abord appelé « Rugby », puis « The Boat Party », puis « Captain Pennyworth », puis enfin « Haircut one Hundred ».

Le groupe signe avec le label « Arista Records » en 1981 et aura quatre singles classés dans le Top10 anglais entre 1981 et 1982. Ainsi qu’un album « Pelican West » qui connaitra un beau succès commercial.

C’est lors de l’enregistrement du deuxième album qu’Heyward décide de quitter l’aventure « Haircut one hundred », ou du moins, selon la véritable histoire, qu’on lui aurait plutôt demandé de quitter l’aventure.

Sa carrière solo démarre en 1983 avec le single « Whistle down the wind », suivi de peu des titres « Take that situation » et « Blue hat for a blue day » qui apparaîtront tous les 3 dans le Top20.

Ainsi que de l’album « North of a miracle » qui marchera bien également.

Sortiront en 1984 les singles « Love all day » et « Warning sign » au succès relatif.

En 1986 sort le deuxième album « Postcards frome home » au succès également relatif mais qui contient l’excellent titre « Goodbye yesterday » qui restera surement comme de ses meilleures réalisations.

Sortiront d’autres albums par la suite qui ne connaîtront que de maigres succès.

A découvrir ou redécouvrir.

Discographie (entre autres...) :

• Whistle Down the Wind 1983

• Take that situation 1983

• Blue hat for a blue day 1983

• On a Sunday 1983

• Love all day 1984

• Warning sign 1984

• Laura 1985

• Over the weekend 1986

• Goodbye yesterday 1986

• You’re my world 1988

• Tell me why 1989

• Kite 1993

• He doesn't love you like I do 1993

• The world 1995

• Rollerblade 1996

• The man you used to be 1997

• Star in her eyes 1998

Nick n'aime pas vivre dans le passé...

___________________________________

 

___________________________________

CLIPS 

1983...une carrière solo qui démarre on ne peut mieux avec ce premier titre. Un hit d'entrée pour mettre en confiance, que demander de plus...

1983...celui-ci va faire encore mieux que le précédent. Mais uniquement Outre-Manche. On s'en contentera largement !

1983...une année 83 particulièrement prolifique qui le voit produire pas moins de 4 titres de très gros calibre. Rien que ça !

1983...on finit l'année en beauté avec ce titre. Toujours sur cette base sonore aérienne et légère qui restera pour toujours sa marque de fabrique

1984...on a beau changer d'année, les bases restent les mêmes. Tant que ça fonctionne, pourquoi changer ce qui marche...

1984...ce qui restera surement comme l'un de ses meilleurs morceaux. Inspiré, rythmé, tout pour plaire ! Et pourtant le succès restera limité à l'Angleterre, allez comprendre...

1985...le petit côté romantique qui manquait à sa palette est comblé grâce à ce titre légèrement 'two much'. Il faudra s'en contenter car ce sera son seul titre pour cette année 1985...

1986...certes, il n'accède plus depuis longtemps au top 10 des Charts mais obtient toujours des places très honorables. Beaucoup s'en contenterait...

1986...aussi paradoxal que cela puisse paraître, ce titre compte parmi ses meilleurs et ne sera même pas classé. Une injustice flagrante à la limite de l'incompréhensible...

1988...on devra se contenter d'un seul titre en cette année 88. Mais quel titre ! Encore l'un de ses meilleurs, tout simplement !

1989...une fin de décennie en demi-teinte avec un titre une nouvelle fois de qualité mais qui ne trouvera pas son public. Attention à la sortie de route prématurée...

1993...quelques années ont passé et le revoilà en grande forme en cette année 1993. Qui dit nouvelle décennie, dit nouveau style. Et ça fonctionne ma foi fort bien !

1993...l'aventure continue vaille que vaille. Même si le niveau de succès reste concentré exclusivement sur l'Angleterre, ce minimum suffit au chanteur pour y croire encore et toujours !

1995...toujours aussi inspiré, toujours aussi léger et aérien, un Nick en grande forme. Certes la production de titres ralentit année après année mais l'aventure continue d'être belle et c'est ça l'essentiel

1996...le dernier hit notoire. 15 ans de carrière solo au top, après une première carrière fort réussie également avec Haircut 100. Sacré palmarès !

1997...un de ses très rares titres orienté Intimiste. Il aura fallu attendre de nombreuses années pour qu'il daigne enfin explorer ce domaine si particulier. Enfin !

1998...cette fois-ci, c'est bel et bien la fin de l'aventure. La fin d'une belle aventure pour l'un des artistes parmi les plus doués de sa génération et qui n'a pas à rougir d'un palmarès parmi les plus flatteurs de cette fin de XXième siècle côté Outre-Manche

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article