Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Forum années 80 & 90

 

 

 

Publié par Nostradam

The Alan Parsons Project est un groupe anglais qui va naitre en 1974 de la rencontre d’Eric Woolfson, compositeur et d’Alan Parsons, lui plus orienté sur la technique du son.

Le premier album du groupe « Tales of mystery and imagination » sort en 1976. C’est un succès notamment grâce au titre phare « The raven ».

En 1977 sort l’album « I robot » qui lui contient 2 excellents titres que sont « The voice » et « Don’t let it show ». C’est encore un succès.

Un an plus tard sort l’album « Pyramid » à la sonorité plus orientée pop. De moindre qualité que les précédents, l’album ne connaitra qu’un succès relatif. Idem pour l’album suivant « Eve » qui sort en 1979 et à la qualité très relative.

Le 1er tournant majeur a lieu en 1980 avec la sortie de l’excellent album « The turn of a friendly card » qui contient notamment « Games people play » et « The turn of a friendly card ». Ainsi que le sublime « Time ».

La consécration interplanétaire et commerciale quant à elle arrive en 1982 avec le topissime album « Eye in the sky » dont sera extrait le désormais culte single du même nom.

Ils récidivent 2 ans plus tard avec l’album « Ammonia avenue » qui lui contient l’autre titre culte du groupe à savoir « Don’t answer me ».

Sortiront d’autres albums par la suite mais la qualité sera moindre et aux succès de faible amplitude.

The Alan Parsons Project aura quoi qu’il en soit fourni plusieurs titres qui résident désormais au Panthéon musical mondial des années 80 et à ce titre, il mérite largement notre plus grand respect.

Discographie (entre autres...) :

• The raven 1975

• (The system of) Dr. Tarr and Professor Fether 1976

• To one in paradise 1976

• I Wouldn't Want To Be Like You 1977

• Don’t let it show 1977

• Day after day (The show must go on) 1977

• What goes up 1978

• Damned If I Do 1979

• Lucifer 1979

• You won't be there 1980

• Turn of a friendly card 1980

• Games people play 1980

• Time 1981

• Snake eyes 1981

• Gold bug 1981

• Eye in the Sky 1982

• Old and wise 1982

• Mammagamma 1982

• You don’t believe 1984

• Don’t answer me 1984

• Prime time 1984

• Let’s talk about me 1985

• Days are numbers (The traveller) 1985

• Stereotomy 1986

• Standing on higher ground 1987

• Little Hans 1989

• Don't let the moment pass 1989

• Freudiana 1990

On les observe de là haut...

___________________________________

 

___________________________________

CLIPS 

1975...premier titre et premier succès, un démarrage pour le moins prometteur. Certes, on a encore du mal à cerner le style exact du groupe mais laissons leur encore un peu de temps pour trouver leurs marques...

1976...le groupe confirme un an plus tard que leur premier succès n'était pas un accident et qu'il va falloir compter sur eux dans les années qui viennent. Surtout durant la décennie 80...

1976...le style s'affine, tout comme la sonorité. Il va leur falloir plusieurs années pour trouver LE style qui va bien mais quand ils vont l'avoir trouvé, pour dérouler, ça va dérouler !

1977...une montée en puissance lente mais inexorable grâce à une décennie 70 qui leur permet de se roder comme on dit. Que demander de plus...

1977...leur premier Ultimate Slow. Un titre somptueux qui montre déjà toute l'étendue de leur talent dans le domaine Intimiste et qui préfigure de très belles choses dans l'avenir...

1977...et que dire de celui-ci ! En une seule année ils auront démontré des aptitudes hors normes pour l'Intimiste et surtout affiné leur style de façon incroyable. Et aussi paradoxal que cela puisse paraître, ce titre là ne sera même pas classé. Allez comprendre...

1978...l'année 1978 sera légèrement moins favorable. Plusieurs titres sortis et seul celui tirera son épingle du jeu. C'est toujours mieux que rien comme on dit !

1979...un pas de plus vers la reconnaissance. Ils signent ici leur plus gros hit de la décennie 70 et surtout l'on voit enfin émerger le style qui va faire toute la différence dans les années à venir...

1979...le dernier titre de la décennie en format instrumental. Tout est désormais prêt pour le grand feu d'artifice qui ne saurait tarder. La décennie 80 s'annonce comme grandiose, c'est certain...

1980...le début d'une décennie qui va se révéler exceptionnelle pour le groupe en termes de succès planétaire. Ce qui n'est pas encore tout à fait le cas à ce stade...

1980...le début de la déferlante. Et pourtant, aussi paradoxal que cela puisse paraître, ce titre là ne sera même pas classé. Mais l'inspiration, elle est bien là !

1980...le 1er gros hit du groupe ! Une entame de décennie sur les chapeaux de roue et qui va changer leur destin pour toujours...

1981...la MERVEILLE ! Ils signent ici surement l'un de leurs morceaux parmi les plus inspirés de toute leur discographie et montrent par la même occasion qu'ils ont désormais toute leur place dans la cour des Grands. MA-GI-QUE !

1981...un deuxième hit dans la foulée qui consolide leur statut de valeur sure du moment. Et le meilleur est à venir, c'est certain !

1981...qu'il soit chanté ou purement instrumental, chaque titre qui sort désormais cartonne immédiatement. Avec un niveau de succès conséquent qui ne va pas arrêter de monter crescendo dans les années qui vont suivre...

1982...puis arrive CE titre ! Un titre de très gros calibre qui va se transformer immédiatement en méga hit planétaire et les faire entrer définitivement dans la Cour des très Grands. Ils signent ici tout simplement l'un des plus gros hits de la décennie et le plus gros succès de toute leur carrière par la même occasion. MA-GIS-TRAL !

1982...la 2ème MERVEILLE. Un talent décidément hors norme qui surclasse la plupart des concurrents dans le domaine de l'Intimiste et qui montre de façon éclatante que ce groupe est vraiment un cran au-dessous des autres dans ce registre si particulier !

1982...ce qui restera surement comme l'un de leur instrumental parmi les plus aboutis. Le tout extrait d'un album rare et qui restera incontestablement comme l'un des plus fameux de la décennie !

1984...petite phase de transition avant l'arrivée d'un nouveau titre qui, lui aussi, va marquer l'histoire musicale des années 80...

1984...et le voilà, ce nouveau titre de ouf qui leur permet d'obtenir leur 2ème méga hit planétaire. Une consécration ultime largement méritée. E-NOR-MI-SSIME !

1984...une suite sympathique mais qui ne peut absolument pas rivaliser avec le rouleau compresseur précédent tant la barre a été mise haute. Quoi qu'il en soit, on prend quand même !

1985...une qualité qui ne faiblit pas mais ce titre sera leur dernier hit notoire. Une magnifique aventure qui tire déjà à sa fin...

1985...qui tire à sa fin mais qui n'est pas encore tout à fait finie. Il leur en reste encore un tout petit peu sous la pédale, force est de constater...

1986...en mode délire pour finir ? Et pourquoi pas, après une carrière aussi brillante, ils peuvent tout se permettre, c'est clair...

1987...bon, cette fois-ci, c'est bel et bien la fin. Une sortie à la hauteur et par la grande porte. Mais il est clair que là ils font plus de la figuration qu'autre chose par rapport à une concurrence qui est désormais à des années lumières devant...

1989...allez, un p'tit dernier pour la route. Certes, ce titre passera totalement sous les radars et n'a plus grand chose à voir avec ce qu'ils proposaient avant mais on s'en contentera largement !

1989...ce titre là, comme le précédent, sont issus en vérité de l'opéra rock écrit 'Freudiana" par Eric Woolfson. Des compositions attribuées au groupe mais qui ne le sont pas vraiment en vérité. Vu la qualité des titres, peut importe la provenance, on prend !

1990...on retrouve déjà nettement plus le style originel du groupe. Malgré une qualité évidente, le titre ne fera pas mieux que ses prédécesseurs et restera pour le moins assez confidentiel. Dure loi du métier...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article