Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Forum Spécial 80 & 90

Publié par Nostradam

Herbert Leonard, né Hubert Loenhard, est un chanteur français qui commence sa carrière musicale au sein du groupe « Les Jets ».

Groupe qui se produit dans les bals aux environs de Strasbourg dans les années 60.

En 1966, fini « Les Jets », il intègre le groupe « Les Lionceaux » en tant que guitariste et tourne avec eux dans toute la France.

Il se fait ainsi remarquer et à la séparation du groupe, le directeur artistique Lee Hallyday le fait signer pour 7 ans.

Il sort son premier single en 1967. C’est un échec. Comme tous les albums qui sortiront par la suite et ce pendant treize longues années !

C’est la rencontre avec Julien Lepers en 1980 qui va tout changer. Les 2 compères accouchent de l’album « Pour le plaisir » et cette fois-ci, c’est un carton !

Le single du même nom se vendra à plus de 2 millions d’exemplaires. Album qui contient également le touchant et excellent titre « Petite Nathalie ».

En 1982 sort l’album « Ca donne envie d’aimer », dont sera extrait le titre phare du même nom ainsi que le désormais cultissime « Amoureux fous » qu’il interprète en duo avec la chanteuse phare du moment à savoir Julie Piétri.

L’année 1985 sera l’année de la consécration avec la sortie du transcosmisco-nanardien générique de la série évènement de l’époque à savoir « Chateauvallon ». Le chanteur est au top de sa popularité.

Deux années s’écoulent et sort en 1987 l’album « Laissez nous rêver » aux 4 hits majeurs que sont « Sur des musiques érotiques », « Laissez-nous rêver », « Quand tu m’aimes » et «Tu ne pourras plus jamais m’oublier ». C’est un véritable raz de marée !

En 1989 sort l’album « Je suis un grand sentimental » qui contient les 2 singles phare « Je suis un grand sentimental » et « Jaloux de vous ».

Impossible d’égaler l’album précédent, le succès est forcément moindre. Ce seront ses derniers succès notoires.

L’artiste sortira d’autres albums par la suite mais ne connaitra plus le même succès qu’auparavant.

Herbert Léonard restera pour longtemps l’une des figures emblématiques des années 80 dû en grande partie à son côté « Franch lover » et malgré un côté kitch qui parfois frôla la caricature.

Discographie (entre autres...) :

• Pour un peu d’amour 1967

• Quelque chose tient mon cœur 1968

• Pour être sincere 1968

• Oui dans ma vie 1969

• Docteur Caraïbe 1970

• Des rêves clairs 1970

• Puisque je t'aime, ma vie commence 1972

• Pour le plaisir 1981

• Petite Nathalie 1981

• Ca donne envie d’aimer 1982

• Ca pleure pas un homme 1982

• Amoureux fous 1983

• Puissance et gloire 1985

• Mon cœur et ma maison 1985

• Sur des musiques érotiques 1987

• Quand tu m’aimes 1987

• Tu ne pourras plus jamais m’oublier 1987

• Laissez nous rêver 1988

• Je suis un grand sentimental 1989

• Jaloux de vous 1989

• Finir la nuit ensemble 1989

• Entre tes mains 1990

• Parlons d'amour 1991

• Tant qu'elle aura besoin de moi 1992

• Lui et nous 1993

• Je serais fou de l'oublier 1995

• J'ai peur pour elle 1996

Question pour un chanteur...

1967...des débuts très Sixties et qui ne laissent en rien présager de la suite très 'serial lover' du chanteur

1968...une suite 'facile' avec une reprise en or du titre "Something's gotten hold of my heart" de Gene Pitney

1968...les prémices des futures grandes ballades romantiques. Les bases sont déjà là, c'est évident...

1969...en pleine forme notre Herbert en cette année érotique. Une fin de décennie 60 sur les chapeaux de roue !

1970...une petite BO de qualité pour démarrer la nouvelle décennie de la meilleure des façons

1970...le style 'serial lover' s'affine d'année en année. Le meilleur est à venir, c'est évident...

1972...ça se confirme, Herbert est particulièrement à l'aise dans le registre Intimiste. Reste à trouver le titre miracle qui va faire exploser sa carrière...

1977...on se rapproche doucement mais surement de la consécration. Mais ce ne sera pas encore pour cette fois-ci...

1981...le voilà LE titre qui va tour changer. Un ENORMISSIME tube qui restera pour toujours comme l'un des plus gros Ultimate Slow de la décennie côté Français. MA-GIS-TRAL !

1981...une année exceptionnelle qui le voit enchaîner deux énormes titres de très très gros calibre. Il signe ici surement l'un de ses plus beaux titres. Magnifique !

1982...un Herbert désormais en vitesse de croisière, qui devient littéralement incontournable et qui enchaîne hits sur hits.

1982...un début de décennie qui le voit tout réussir. Un style 'Léonard' qui fait mouche à chaque fois !

1983...surement l'un des duos les plus célèbres de la décennie côté français. Quand 2 des plus grosses stars du moment font un beuf, le résultat est forcément à la hauteur. Le couple le plus glamour du moment, incontestablement !

1984...dans la continuité. Rien d'extraordinaire mais des titres qui fonctionnent à chaque fois

1985...le titre de la consécration ultime. Il signe ici la BO d'un des feuilletons les plus célèbres des années 80. Une série censée rivaliser avec Dallas. On connait la suite...

1985...du Herbert pur jus. Un style désormais reconnaissable entre tous et qui restera pour toujours sa Marque de fabrique

1987...une nouvelle fois de l'Ultimate slow de très gros calibre façon Herbert. Incontestablement l'un des plus gros fournisseurs en la matière de toute la décennie !

1987...il signe ici l'un de ses plus gros tubes. Et pour une fois, sur un tempo soutenu. Comme quoi, quand il veut, il peut aussi !

1987...la GROSSE année. C'est une déferlante de hits que rien ni personne ne peut arrêter !

1988...les années passent et la qualité ne faiblit pas d'un Iota. Avec lui, tout parait si simple...

1989...on pourrait penser que le French lover va connaitre un p'tit coup de mou en cette fin de décennie. Que néni, toujours dans le coup !

1989...une nouvelle fois tout en douceur. Son domaine de prédilection, y'a pas photo !

1989...on reprend le même et on recommence. Pourquoi changer quand ça marche très bien comme ça...

1990...changement de décennie et...changement de rythme. Un nouvel Herbert se profilerait-il à l'horizon...?

1991...même s'il pert de son Aura au fur et à mesure des années, il continue de livrer des titres à la qualité certaine. Le talent tout simplement !

1992..rien à faire, il revient systématiquement au registre Intimiste. Chassez le naturel, il revient au galop !

1993...toujours aussi efficace ! Un titre passé complètement inaperçu et qui pourtant tient largement la route...

1995...on serai fou de vouloir t'oublier Herbert. T'inquiètes !

1996...allez, un p'tit dernier pour la route. Une carrière longue et prolifique qui aura produit plusieurs titres désormais cultes. Plutôt flatteur comme bilan !

Commenter cet article