Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Forum années 80 & 90

 

 

 

Publié par Nostradam

The Stray Cats est un groupe américain formé en 1979 à Massapequa par un trio que sont Brian Setzer, chanteur, Lee Rocker, bassiste et Slim Jim Phantom à la batterie.

Fortement influencé par Eddie Cochran, Gene Vincent, Bill Haley, entre autres, ce groupe apparait fin des années 70 sous des noms divers comme « The Tomcats », « The Teds », « Bryan and the Tom Cats » avant de prendre au final le nom de « Stray cats ».

N’ayant que très peu de reconnaissance Outre-Atlantique, le groupe part rapidement s’installer en Angleterre au début des années 80.

Le premier album, du nom du groupe, sort en 1981 et c’est un carton phénoménal notamment grâce aux désormais cultissimes « Runaway boys » et « Rock this town ».

Une vague rockabilly sans précédent déferle sur la planète.

Sort dans la foulée le deuxième album « Gonna ball », nettement plus orienté Rhythm & Blues. La critique est bonne mais le public, désemparé par ce changement brutal, ne suit pas.

En 1982, le groupe retraverse l’Altlantique pour s’y refaire une santé avec une compilation des deux premiers albums, mais la mayonnaise prend moyennement.

Retour aux racines Rockabilly en 1983 avec l’album « Rant n’ rave » mais c’est trop tard, la déferlante « banana/gomina » est passée, c’est un nouvel échec.

Le groupe ne s’en remettra pas et se sépare en 1984.

Ce groupe, unique en son genre, aura marqué les esprits tant par le look « décalé » de ses membres, que par la qualité et surtout la rhytmique hors norme de certains morceaux aujourd’hui rentrés dans la légende musicale des années 80.

Discographie (entre autres...) :

• Runaway boys 1980

• Rock this town 1981

• Stray cats strut 1981

• You don't believe me 1981

• Baby blue eyes 1982

• Rebels rule 1983

• Sexy and 17 1983

• I won’t stand in your way 1983

• Look at that Cadillac 1984

• Reckless 1985

• Bring it back again 1989

• Gina 1989

• Elvis on Velvet 1992

• Can't help falling in love 1993

• Mystery train kept a rollin' 2004

Banana Gomina...

___________________________________

 

___________________________________

CLIPS 

1980...le choc visuel et sonore ! La déferlante Rock'A'Billy version années 80 est en marche et le moins que l'on puisse dire, c'est que ça dépote !

1981...on aurait pu penser que le groupe ne durerait que le temps d'un titre... Que néni. Ils récidivent direct dans la foulée et s'offrent leur premier hit planétaire !

1981...ce qui restera comme leur titre le mieux classé de tous. Un style décidément unique, complètement à contre courant des tendances du moment mais qui fait mouche à chaque fois !

1981...le 3ème hit de l'année. Certes, moins prestigieux que les 2 premiers mais hit quand même ! Une dynamique du succès qui ne faiblit pas, c'est clair

1982...pas grand chose à se mettre sous la dent cette année là. Après une année 1981 totalement euphorique, on devra se contenter de cet unique single. Rock'A'Billy pur jus garanti quand même !

1983...après une année 82 peu prolifique, on les retrouve en grande forme en cette année 83. La preuve avec ce titre qui file à la vitesse de la lumière

1983...une sonorité venue d'un autre temps et qui, grâce à eux, retrouve une 2ème jeunesse franchement inattendue. Nouveau méga hit assorti d'un ticket direct pour la postérité en bonus. E-NOR-MI-SSIME !

1983...une pause tendresse qui sent bon les années 60. Une polyvalence digne des plus grands et surtout un mode Crooners qui leur va parfaitement !

1984...nouvelle année mono titre. La Straycatsmania commence quelque peu à s’essouffler mais pour l'instant, le groupe résiste plutôt bien dans cette décennie 100 % sonorités électroniques. Espérons que ça dure...

1986...après une année 1985 à vide, le groupe revient en cette année 1986 dans une forme plus que moyenne. Résultat des courses : ce titre passera totalement sous les radars...

1989...retour de la grosse forme en cette fin de décennie même si la mayonnaise prend de moins en moins. La mode Rock'A'Billy est de nouveau passée et le groupe n'arrive plus à créer l’événement comme à leurs débuts...

1989...le dernier hit de la décennie. Mais également le dernier hit tout court. Le groupe ne survivra pas au passage des années 90...

1992...un dernier p'tit titre en guise d'adieu, quasiment 10 ans après leurs débuts époustouflants. La boucle est bouclée comme on dit...

1993...et ce n'est pas cette reprise de luxe du titre d'Elvis Presley datant de 1961 qui va inverser le cours du destin. La copie est de qualité mais ne peut égaler l'original, c'est clair !

2004...ils tenteront le passage à la décennie 2000 mais cela ne donnera rien une nouvelle fois. Quand ça ne veut plus, ça ne veut plus...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article