Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Forum années 80 & 90

 

 

 

Publié par Nostradam

Jimmy Cliff est un chanteur Jamaicain qui peut se prévaloir d’être le seul musicien vivant détenteur de l’Ordre du Mérite, récompense suprême décerné par le gouvernement Jamaicain dans le domaine des Arts & Sciences.

Il commence à écrire des chansons alors qu’il n’est encore qu’à l’école primaire et il va se faire remarquer dès l’âge de 14 ans lorsqu’une de ses chansons « Hurricane Hattie » va devenir un hit local.

C’est à la fin des années 60 que les choses vont s’accélérer considérablement lorsque vont sortir les singles « Vietnam », « Waterfall » mais aussi et surtout « Wonderful world, beautiful people », considéré à ce jour comme l’un des morceaux fondateurs du courant reggae.

Sans oublier l’incroyable et onirique « Many rivers to cross », single qui va faire le tour du monde et accroître considérablement la notoriété du chanteur.

Les années 70 vont être plus délicates à négocier, succès en 1972 grâce au rôle qu’il tient dans le film « The harder they come » dont la BO va faire un véritable malheur et échec d’autre part sur la production d’album comme « Unlimited » en 1974.

Il va falloir attendre les années 80 pour le voir rebondir de façon spectaculaire grâce à sa collaboration avec Amir Bayyan , guitariste de Kool and the Gang.

Il sort ainsi en 1983 l’album « The Power and the glory » qui va produire deux énormissimes hits que sont « Reggae night » et « We all are one ».

Suivi en 1985 de l’album « Cliffhanger » dont sera extrait un autre hit à savoir « Hot shot ».

L’artiste est de nouveau incontournable.

Le retour en grâce sera éphémère et il faudra attendre l’année 1993 pour le voir décrocher un dernier succès notoire avec la reprise du titre « I can see clearly now » de Johnny Nash.

Discographie (entre autres...) :

• Hurricane Hatty 1962

• King of kings 1963

• Pride and passion 1966

• That's the way life goes 1967

• Vietnam 1968

• Many rivers to cross 1969

• Wonderful World, Beautiful People 1969

• Come into my life 1969

• Wild world 1970

• Synthétic world 1970

• Goodbye yesterday 1971

• The harder they come 1972

• Treat the Youths Right 1978

• Stand up and fight back 1978

• Love I need 1979

• All the strenght we got 1980

• Another summer 1980

• Son of man 1981

• Love is all 1982

• Roots radical 1982

• Reggae night 1983

• We all are one 1983

• Sunshine in the music 1983

• Hot shot 1985

• American sweet 1985

• Reggae street 1985

• Seven-Day weekend 1986

• Rebel in me 1987

• Love me love me 1988

• Trapped 1989

• Peace 1992

• I Can See Clearly Now 1993

• (Your love keeps lifting me) Higher and higher 1994

• Hakuna matata 1994

• Melody tempo harmony 1995

• Fantastic plastic people 2002

• Jamaica time 2004

Jimmy a traversé tant de rivières...

__________________________________

 

___________________________________

CLIPS 

1962...les tous premiers pas d'un futur Grand. Mais à ce stade, difficile d'imaginer la suite oufissime qui s'annonce à l'horizon pour ce jeune chanteur...

1963...c'est léger, frais et aérien mais ça ne suffit pas pour l'instant à le hisser au niveau supérieur. Il va falloir travailler encore et encore...

1966...le niveau monte de façon évidente. Il livre ici un titre Intimiste de grande classe qui montre de façon évidente qu'il se rapproche doucement mais surement de la cour des Grands...

1967...ce qui est sur, c'est que cela va être difficile pour lui durant la décennie 60 de décrocher sa première étoile. Il va falloir patienter encore un petit peu...

1968...et pourtant, le miracle a lieu, la première étoile, la voilà ! De surcroît sur un titre protestataire, une réussite quelque peu paradoxale. Mais bon, à ce stade, tout est bon à prendre !

1969...puis arrive la MERVEILLE. Il signe ici tout simplement l'une des plus belles chansons de la décennie et du XXième siècle tout court. Un titre incroyable qui prouve de façon éclatante que cet artiste a un talent vraiment hors norme !

1969...la suite n'a rien à voir côté rythmique avec le titre précédent mais ce qui est sur, c'est que la sonorité pour le moins particulièrement novatrice de ce titre va faire le tour du monde. Le monde est sous le choc...auditif !

1969...une année 1969 exceptionnelle en tous points pour le jeune chanteur avec une notoriété qui explose littéralement et un niveau de succès qui grimpe en flèche. Que demander de plus !

1970...le passage à la décennie suivante lui permet d'obtenir son plus gros succès à date grâce à cette reprise de luxe du titre de Cat Stevens datant de la même année. E-NOR-MI-SSIME !

1970...les titres se suivent mais n'ont pas forcément le même niveau de succès. La preuve avec cet excellent titre qui passera totalement sous les radars. Allez comprendre...

1971...après un début de décennie 70 pour le moins radieux, la suite va s'avérer nettement plus compliquée à gérer que prévue. Ce titre là sera quasiment l'un des seuls titres classés de la décennie...

1972...petit succès sur ce titre qui fera partie de la BO du film du même nom. Et vu le désert côté succès dans les années à venir, il y a intérêt à bien savourer celui-ci...

1978...un nombre important de singles durant cette décennie 70 mais de très rares succès. Allez, on va dire que le meilleur est à venir !

1978...une décennie 70 qui l'aura vraiment vu à la peine sauf peut être en cette toute fin de décennie. Et pourtant il aura tout essayé mais quand ça ne veut pas, ça ne veut pas...

1979...ce qu'il propose en cette fin de décennie est de qualité certaine mais le retard pris avec la concurrence est tel qu'il va falloir un certain temps avant de la combler...

1980...une nouvelle décennie qui va le voir revenir de façon spectaculaire dans la course. Peut être pas durant cette année 80 mais l'on sent bien qu'une nouvelle dynamique est en place et c'est plutôt de bon augure pour la suite des événements !

1980...tout a évolué, le style comme la sonorité. Avec à la clé un niveau qualitatif qui monte titre après titre et qui va forcément finir par payer d'une façon ou d'une autre...

1981...ce ne sera pas encore pour cette année, mais l'embellie est réelle et promet de futures grandes réalisations. Laissons lui encore un peu de temps...

1982...ce ne sera pas non plus pour l'année 1982. Mais ce qu'il propose désormais tient franchement la route et l'on ne peut pas croire un seul instant qu'il ne va pas décrocher la timbale à un moment donné !

1982...tous les titres de ce début de décennie passeront sous les radars malgré une qualité évidente. Le gros trou d'air de la décennie 70 qu'il continue encore à payer de façon totalement anormale...

1983...puis, soudain, la renaissance. L'artiste arrive enfin à réconcilier ses racines musicales avec les standards commerciaux de l'époque. Résultat des courses : un ENORMISSIME hit qui le fait rentrer définitivement dans la légende des années 80. E-NOR-MI-SSIME !

1983...nouveau méga hit dans la foulée. Une année 83 décidément incroyable et qui le voit marcher littéralement sur l'eau. MA-GIS-TRAL !

1983...la passe de 3 ! Même si ce titre là n'aura pas le même niveau de succès que ses prédécesseurs, il confirme le retour en grâce du chanteur. Une décennie qui lui permet de voler de nouveau à des des hauteurs littéralement stratosphériques

1985...après une année 1984 qui voit le chanteur faire quelque peu du sur place, voici le retour en cette année 1985 d'un Jimmy en pleine forme. La décennie de l'accomplissement et surtout de la pleine maturité !

1985...encore un titre qui passera étonnamment sous les radars. Toute sa carrière aura été jalonnée de coups d'éclat et de contre-performances inexplicables. Dure loi du métier...

1986...un duo totalement improbable qui le voit s'associer le temps d'une chanson avec Elvis Costello le tout sur la BO du film 'Club paradise'. Un titre qui ne rencontrera pas le succès escompté mais qui dépote, c'est le moins que l'on puisse dire !

1987...un retour en mode Intimiste qu'on n'attendait plus. Tellement inattendu que le public ne s'y intéressera même pas d'ailleurs. Encore un titre qui passera totalement inaperçu...

1988...un seul titre pour cette année 1988, fait rarissime le concernant. D'habitude c'est 1, voire 2, voire 3, voire 4 titres par an. Les temps changent comme on dit !

1989...on revient à la normale avec une année 1989 à 4 titres. Le seul problème, c'est que la qualité est relativement inégale entre les différents titres. Seul, ce dernier sort quelque peu du lot...

1992...gros trou d'air de 3 ans et retour en en cette nouvelle décennie dans une forme certaine, la preuve avec ce titre Intimiste de toute beauté. Une décennie 90 qui va le voir de nouveau gravir les sommets !

1993...autant le début de décennie 80 fut fracassant, autant la fin 80 sera, elle, des plus calmes. Il va donc falloir attendre l'année 93 pour le voir de nouveau renouer avec le succès. Et quel succès ! Un nouveau méga hit qui sera cette fois-ci bel et bien le dernier...

1994...nouvelle année mono-titre. Mais le titre est de qualité évidente donc l'essentiel est préservé. Avec à la clé une nouvelle étoile au palmarès de l'artiste !

1994...nouvelle BO et pas n'importe laquelle puisqu'il signe ici l'un des titres de la BO du 'Roi lion', rien que ça. Vu le succès du film, l'on se doutait que la BO serait elle aussi un succès. Et elle l'est forcément !

1995...nouveau duo et cette fois-ci duo de choc pour finir l'aventure de la meilleure façon qu'il soit. Ce titre va faire un véritable carton dans l'hexagone et offrir aux 2 compères l'un de leurs plus gros succès personnels. E-NOR-MI-SSIME !

2002...une aventure qui n'est pas tout à fait finie puisqu'il il tentera de passer la décennie 2000. Ce qu'il propose est loin d'être ridicule mais il ne reviendra plus jamais dans la course malheureusement...

2004...plus de 40 ans après ses débuts, il est toujours là et s'associe le temps d'un titre avec l'un des poids lourds de la New-Wave anglaise à savoir Dave Stewart, ex Eurythmics. Et ma foi, le résultat est loin d'être ridicule. Comme quoi, rien n'est jamais fini...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article