Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Forum années 80 & 90

 

 

 

Publié par Nostradam

Melissa Manchester est une chanteuse et actrice américaine qui commence sa carrière musicale dès l’âge de 15 ans en chantant dans des jingles publicitaires.

Etudiante, elle suit des cours de composition musicale à l’université de New-York en compagnie d’un certain…Paul Simon (du futur duo de légende Simon & Garfunkel…). Et c’est Bette Midler qui va lui mettre le pied à l’étrier en 1971 en l’intégrant dans ses « Harlettes ».

Elle sort son premier album « Home to myself » en 1973, album au succès relatif.

Il faut attendre l’année 1975 et l’album « Melissa » pour la voir enfin décoller grâce au single « Midnight blue », single qui intègre le Top10 américain.

Quatre ans vont s’écouler avant qu’elle ne connaisse en 1979 un nouveau Top10 grâce à sa reprise du titre « Don’t cry out loud » de Peter Allen.

Elle connaitra son deuxième plus gros succès en 1982 avec le titre « You should hear how she talks about you », extrait de l’album « Hey Ricky » et pour lequel elle gagnera même un Grammy Award.

Elle connaîtra deux derniers succès d’envergure avec « Nice girls » en 1983 et « Thief of hearts » en 1984.

A découvrir ou redécouvrir.

Discographie (entre autres...) :

• Beautiful people 1967

• Never never land 1973

• Midnight blue 1975

• Just too many people 1975

• Just you and I 1976

• Better days 1976

• Happy endings 1976

• Monkey see, monkey do 1976

• Be somebody 1977

• Don’t cry out loud 1978

• Through the eyes of love 1979

• Pretty girls 1979

• Fire in the morning 1980

• If this love 1980

• Lovers after all 1980

• You Should Hear How She Talks About You 1982

• Nice girls 1983

• My boyfriend's back 1983

• No one can love you more than me 1983

• Thief of hearts 1984

• Mathematics 1985

• Energy 1985

• Just one lifetime 1985

• The music of goodbye 1986

• Walk on by 1989

• In a perfect world 1995

• Two courageaous hearts 2014

Une chic fille...

___________________________________

 

___________________________________

CLIPS 

1967...difficile d'imaginer à ce stade la suite oufissime qui s'annonce à l'horizon pour cette jeune chanteuse. Comme on dit, il faut bien démarrer un jour...

1973...on la retrouve 6 ans plus tard et force est de constater que ce n'est plus du tout la même. La chanteuse a mûri et ça se sent dans tous les compartiments, que ce soit le style ou la voix !

1975...puis arrive CE titre ! Elle va signer ici tout simplement le plus gros succès de sa carrière et faire une entrée pour le moins fracassante sur la scène Internationale. E-NOR-MI-SSIME !

1975...une suite de qualité qui prouve que l'énorme succès rencontré sur le titre précédent n'était surement pas le fruit du hasard. Une carrière lancée pour de bon !

1976...un domaine Intimiste qui lui réussit décidément tout particulièrement. La dynamique du succès est désormais bien en place et c'est parti pour durer quelques années !

1976...tant que cela lui réussit, pourquoi changer de registre ? On continue donc dans le registre 'à émotions', un domaine qui lui sied à merveille, c'est clair

1976...accélération soudaine du tempo et ma foi, ça fonctionne plutôt pas mal aussi. Comme quoi, cette chanteuse peut se permettre d'explorer tous les domaines et ce serait vraiment dommage qu'elle ne le fasse pas !

1976...une GROSSE année 1976 avec pléthore de titres et de la qualité à tous les étages. Certains titres réussiront mieux que d'autres, notamment ceux sortis en début d'année. Ce qui n'est pas le cas de celui-ci...

1977...la voici de retour dans le domaine Intimiste et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'elle s'y sent vraiment à l'aise. Même si ce titre ne sera pas classé, sa qualité est évidente !

1978...spécialisée dans la ballade de charme, ça se confirme. Du moins pour cette décennie. Car la décennie 80 va la voir changer de catégorie de façon radicale...

1979...quand on commence à signer des BO de film, c'est qu'on atteint un niveau de notoriété plus que certain. Ce qui est le cas désormais avec ce titre qui fera partie de la BO du film 'Ice castles'. Encore un titre tout en finesse et en douceur mais maintenant, avec elle, on a plus que l'habitude...

1979...une fin de décennie qui la voit maîtriser parfaitement son sujet. Et surtout changer de registre. Plutôt une bonne nouvelle !

1980...bienvenue dans les années 80. On aurait pu croire que la réorientation Dance allait durer mais pour l'instant, rien ne change. Toujours à fond dans la douceur !

1980...ça se confirme, le début de décennie sera essentiellement Intimiste. Attention, car à un moment donné, trop d'Intimiste risque de tuer l'Intimiste...

1980...allez, le tempo s'accélère doucement, c'est toujours ça de pris. Surtout qu'elle nous la joue en mode duo, une première. Et ma foi, le résultat est plutôt à la hauteur !

1982...il va falloir attendre 2 ans et l'année 1982 pour voir le tempo s'accélérer pour de bon. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que ça lui profite vu le niveau de succès atteint par ce titre. Comme quoi !

1983...la machine Dance est bel et bien lancée. Et elle prouve qu'elle peut être aussi efficace dans ce domaine que dans l'Intimiste. Il n'y a qu'elle qui en doutait !

1983...rarissime chez elle, elle nous revisite un titre des Angels datant de 1963 et le moins que l'on puisse dire, c'est que la copie n'est pas dénuée d’intérêt, c'est clair !

1983...une année 1983 qui la voit exceller dans tous les domaines, y compris les titres hybrides comme celui-ci qui mélange subtilement Dance et Intimiste. Comme quoi, il suffisait simplement d'essayer et surtout d'y croire un tant soit peu !

1984...ce qui restera surement comme l'un de ses meilleurs titres, si ce n'est le meilleur. Un titre particulièrement abouti et qui fonctionne parfaitement. E-NOR-MI-SSIME !

1985...après un début de décennie Intimiste, il est clair que la suite est essentiellement Dance. Et ma foi, la transition est des plus réussies !

1985...les décennies se suivent mais ne se ressemblent pas forcément. Ce n'est plus du tout la même Melissa Manchester à qui nous avons affaire en cette décennie 80. Et ma foi, ça nous va très bien comme ça !

1985...dans un océan de titres ultra Dance, elle revient à ses premiers amours et nous livre un titre Intimiste absolument somptueux. Une parenthèse douceur qu'on apprécie à sa juste valeur !

1986...quand 2 grosses pointures du moment s'associent, le résultat est forcément à la hauteur. Surtout lorsqu'ils signent la BO d'un des films majeurs de la décennie. MA-GI-QUE !

1989...après 3 années à vide, on la retrouve en cette fin de décennie une nouvelle fois en mode Intimiste. Elle avait démarré la décennie comme ça, la boucle est désormais bouclée. Reste à savoir ce qui l'attend désormais durant la décennie suivante...

1995...une décennie 90 qui va la voir disparaître des radars purement et simplement. Elle ré-apparaîtra de temps en temps pour disparaître aussitôt derrière. Dure loi du métier...

2014...quand la jeune génération s'intéresse à d'anciennes gloires du passé, le résultat est pour le moins étonnant. Où comment remettre au gout du jour quelque chose qui ne pouvait pas l'être !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article