Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Forum années 80 & 90

 

 

 

Publié par Nostradam

Gloria Gaynor est une chanteuse américaine qui démarre sa carrière dans les années 60 au sein d’un groupe nommé « The Soul Satisfiers ».

Démarrage de carrière poussif malgré la sortie de deux singles que sont « Will you be my guy » et « She’ll be sorry » (titre sorti pour la première fois sous son vrai nom) en 1965.

Il va lui falloir attendre 10 ans et l’année 1975 pour être enfin reconnue à la hauteur de ses talents grâce à la sortie d’un titre qui va profondément bouleverser son destin à savoir le hit intergalactique « Never can say goobye ». Titre phare extrait de l’album éponyme.

La même année sort l’album « Experience Gloria Gaynor », au succès moindre mais qui produira quelques hits mineurs comme « Casanova brown » et « Let’s make a deal ».

Légère désaffection du public pour les albums « Glorious » de 1977 et « Park avenue sound » 1978.

Mais l’aventure repart de plus belle toujours en 1978 lorsque sort l’album « Love tracks », album dont va être extrait ce qui va devenir l’un des plus gros tubes des 35 dernières années à savoir l’énormissime « I will survive ». C’est un raz-de-marée planétaire. La notoriété de la chanteuse explose littéralement.

L’année 1979 voit la sortie de l’album « I have a right » qui ne peut rivaliser avec le succès vertigineux du précédent. Album qui produit quand même le hit « Let me know (I have a right) ».

Le début 80 est plus compliqué avec 3 semi-échecs en enfilade.

D’abord l’album « Stories » qui sort en 1980, puis « I kinda like me » qui sort en 1981 et enfin « Gloria Gaynor » qui sort en 1982. Tous trois peinent à trouver leur public, le courant Disco étant en pleine désaffection.

Retour en force en 1983 avec l’album « I am Gloria Gaynor » qui la voit décrocher un nouveau méga hit avec le titre « I am what I am », certes moins prestigieux que les deux précédents mais méga hit quand même. Titre qui fait un véritable malheur notamment dans la communauté Gay.

Ce titre phare sera son dernier succès notoire et la sortie d’autres album ne lui permettra pas de renouer durablement avec le succès.

Quoi qu’il en soit, elle laissera dans l’histoire musicale contemporaine 3 des plus gros tubes de tous les temps, tubes qui font encore vibrer de nos jours bon nombre de dancefloor de la planète.

Discographie (entre autres...) :

• Honey bee 1974

• Never can say goobye 1974

• Reach out, I'll be there 1975

• Walk on by 1975

• Do it yourself 1975

• How high the moon 1975

• Let’s make a deal 1976

• We can start all over again 1977

• Substitute 1978

• I will survive 1978

• Let Me Know (I Have a Right) 1979

• Let's Mend What's Been Broken 1981

• I kinda like me 1982

• I am what I am 1983

• Strive 1984

• My love is music 1985

• Don't You Dare Call It Love 1986

• Be soft with me tonight 1987

• First be a woman 1992

• Mighty high 1997

• Last night 2000

• Just keep thinking about you 2001

• I never knew 2002

Gloria in excelsis Deo...

___________________________________

 

___________________________________

CLIPS 

1974...les premiers pas d'une future énorme STAR et qui restera comme l'une des plus grandes chanteuses de tous les temps

1974...le méga hit intergalactique qui va mettre le feu à tous les Dancefloor et la hisser One Shot au rang de star planétaire. Elle signe ici l'un des plus gros tubes Dance des années 70 et de cette fin de XXième siècle tout court. Le tout sur une reprise des Jacksons 5. Et oui, à l'origine, ce sont eux qui ont interprété en premier ce titre mythique...

1975...une nouvelle fois en mode Reprise avec cette fois-ci comme cible un titre des Four Tops. Et ça fonctionne de nouveau, nouveau top hit !

1975...cette fois-ci, c'est Dionne Warwick qui sert de modèle. Bon, Gloria, à un moment donné, va falloir faire du neuf...

1975...ahhh, enfin du neuf. Et ça pulse grave, c'est le moins qu'on puisse dire. Comme quoi, quand elle veut...

1975...et on repart dans les reprises de luxe avec cette fois-ci un titre de Benny Goodman. En version 100 % Disco !

1976...Gloria est désormais en vitesse de croisière et les titres de gros calibres défilent à une vitesse impressionnante...

1977...une année en demi-teinte qui ne la voit produire aucun hit d'envergure. C'est pour mieux se préparer pour la suite oufissime qui se profile à l'horizon

1978...une année 78 qui démarre calmement avec ce 'petit' hit... Mais ce qui suit, là par contre, est OUFISSIME !

1978...et 1, et 2, et 3 zéééééroooosssss ! Elle signe ici son plus gros hit et surement l'un des plus gros hits Dance de tous les temps. Un monument musical du XXième à lui tout seul !

1979...impossible d'égaler le joyau précédent en terme de réussite tant la barre est haute. On se contentera donc de ce nouveau 'petit' gros hit...

1981...un début de décennie en demi-teinte dû à une transition Disco-Funk que la chanteuse a du mal à négocier...

1982...elle accumule les contre-performances en ce début de décennie et ce malgré une volonté évidente de bien faire. Mais quand ça ne veut pas, ça ne veut pas...

1983...puis arrive CE titre, son 3ème hit intergalactique ! Une carrière phénoménale qui l'aura vu livrer pas moins de 3 hits de légende. Qui dit mieux ?

1984...tiens, Gloria fait dans l'Intimiste... Pas vraiment son domaine de prédilection. Mais ma foi, ça fonctionne bien quand même tout ça !

1985...retour en force et en mode Dance. On se doutait que le naturel allait revenir au galop. Un titre qui passera malheureusement quelque peu inaperçu...

1986...cette fois-ci, elle la joue version force douce. Encore une nouveauté pour elle. Elle aura tout essayé...

1987...un magnifique Ultimate Slow en guise de dernier succès de la décennie. Comme quoi, rien n'est jamais finit. MA-GIIII-QUEEEEEEEE

1992...elle va même tenter le passage à la décennie 90. Et le résultat est une nouvelle fois à la hauteur mais le titre passera totalement sous les radars...

1997...et on la retrouve 10 ans après en mode House. Si, si, c'est possible. C'est bien ce que je disais, elle nous aura tout fait ! Mais quelle carrière !

2000...la voici arrivée en l'an 2000, qui l'eut cru ?! Une carrière vraiment incroyable qui n'en finit pas et qui ne finit pas de nous surprendre surtout !

2001...et ça continue ! Mais comment fait-elle ? Déjà sa 4ème décennie d'activité et toujours aussi fringante. Comme quoi, la musique, ça conserve !

2002...mais cette fois-ci, c'est bel et bien la fin. La fin d'une aventure extraordinaire pour l'une des plus grandes chanteuses de tous les temps. Avec au final une sortie par la très grande porte. Que demander de plus !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article