Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Forum années 80 & 90

 

 

 

Publié par Nostradam

L’on sait peu de choses sur Albert One, de son vrai nom Alberto Carpani, hormis le fait qu’il est un chanteur italien ainsi que l’un des plus gros fournisseurs de titres Italo Disco durant les années 80.

Il aura connu quelques succès avec des titres comme « Turbo diesel », « Heart on fire », « For your love », « Secrets » ou autres « Stay ».

A ce titre, il méritait au minimum cet article.

Artiste qui nous quittera définitivement le 11 Mai 2020, date à laquelle il décédera des suites du Covid-19.

A découvrir ou redécouvrir.

Discographie (entre autres...) :

• Turbo diesel 1984

• Lady O’ 1985

• Heart on fire 1985

• Secrets 1986

• For your love 1986

• Hopes and dreams 1987

• Change your mind 1988

• Visions 1988

• Everybody 1988

• Lover boy 1989

• This is real 1992

• All you want 1993

• Mandy 1998

• Stay 2010

Albert 1er, Roi de l'Italo Disco...

___________________________________

 

___________________________________

CLIPS 

1984...des débuts assez poussifs où la sonorité fait quelque peu amateur.... Doit et peut mieux faire !

1985...bon, y'a du mieux, le niveau monte doucement mais surement. Soyons patient...

1985...les premières images. Un physique atypique pour ce genre de catégorie, c'est le moins qu'on puisse dire...

1986...la sonorité s'affirme, cette fois-ci, l'artiste commence à jouer dans la cour des Grands de l'Italo-Disco

1986...en pleine forme le gaillard. Il a enfin trouvé ses marques et son style. Et le résultat est du coup à la hauteur !

1987...une qualité croissante d'année en année. Long au démarrage mais désormais en vitesse de croisière

1988...léger coup de mou. Un léger manque d'inspiration qui doit être corrigé rapidement...

1988...une année décidément en demi-teinte. Bon, espérons que ça revienne...

1988...une fin d'année déjà un peu plus inspirée. On retrouve le son Italo-Disco comme on l'aime...

1989...le changement d'année voit l'artiste repartir dans la facilité et dans le tout venant. Dommage...

1998...changement de décennie et cette fois-ci, tout à changé. Et plutôt dans le bon sens. Malgré un clip surréaliste...

2010...encore et toujours là. Incroyable mais vrai ! Et surement l'un de ses meilleurs titres. Comme quoi, rien n'est jamais perdu !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article