Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Forum années 80 & 90

 

 

 

Publié par Nostradam

Mike Mareen, de son vrai nom Uwe-Michael Wischhoff, est un musicien allemand dont la particularité est de s’être illsutré dans la filière ô combien célèbre de l’Italo Disco puis de l’Italo Dance.

L’on sait peu de choses sur lui hormis le fait qu’il ait produit un nombre non négligeable de titres Dance et qu’il a connu ses plus gros succès avec « Dancing in the dark » et « Love spy ».

Rien que pour ces 2 titres, l’on se devait de lui consacrer un article.

A découvrir ou redécouvrir.

Discographie (entre autres...) :

• Sunshine of your smile 1977

• Here comes the music 1979

• Cecilia 1983

• Dancing in the dark 1984

• Double trouble 1985

• Here I am 1985

• Agent of liberty 1986

• Love spy 1986

• Don’t talk to the snake 1987

• Lady ectasy 1988

• Stand up 1988

• Right into my heart 1989

Mike adore danser dans le noir...

___________________________________

 

___________________________________

CLIPS 

1979...les débuts kitchs à souhait, on frôle presque la caricature. Vraiment Too much. Mais c'est aussi ça les années 70 !

1983...fini le DISCO, bienvenue dans le monde de la Dance. Avec à la clé une petite reprise du titre de Simon & Garfunkel datant de 1970. Pourquoi pas...

1984...puis arrive l'ENORMISSIME titre qui va le faire rentrer One Shot dans la légende musicale des années 80. Ce qui restera surement comme son titre le plus emblématique. MA-GIS-TRAL !

1985...difficile forcément de faire aussi bien que précédemment. Une suite qui fait un peu pâle figure. Forcément, lorsqu'on a atteint le sommet de la montagne, l'on est forcé de redescendre inéluctablement...

1985...une année qui se finit en beauté avec ce clip totalement surréaliste. Une nouvelle fois, on frôle la caricature. Une constante avec lui...

1986...celui là est pas mal aussi dans le style complètement barré. Total excès, totale exubérance. C'est le personnage qui veut ça, on ne le refera pas, c'est clair !

1986...de l'Italo Disco pur jus comme on aime. Bon, côté clip, ça ne s'arrange pas, toujours aussi barré. On se focalisera donc essentiellement sur la musique...

1987...Dance, Dance, Dance. Une constante chez lui depuis ses débuts et qui aura été, du début jusqu'à la fin, sa marque de Fabrique !

1988...nouveau hit de gros calibre. Encore l'un de ses titres parmi les plus emblématiques. Une carrière pas si mal que ça au final !

1988...certes, certains morceaux ne resteront pas dans l'histoire comme des Chefs d'Oeuvre mais bon, l'essentiel, c'est de participer comme on dit...

1989...en mode House pour finir, histoire de. Et ma foi, ça balance grave tout ça. Mais le bougre a atteint ses limites malheureusement...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article