Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Forum Spécial 80 & 90

Publié par Nostradam

Century, malgré son nom anglo-saxon, est un groupe français formé à Marseille en 1985 par Jean-Louis Milford et Jean Duperron. Rejoints rapidement par Eric Traissard, Laurent Cokelaere, Christian Portes et Jean-Dominique Sallaberry.

C’est l’énormissime single « Lover why », sorti la même année, qui va les propulser au devant de la scène et ce de façon fracassante. Le titre fait un véritable carton planétaire.

En 1986 sort l’album And soul it goes… », album qui contient « Lover why » mais qui contient également un autre single phare avec « Jane », qui sort peu de temps après l’album. Nouveau succès planétaire.

Il faut attendre deux ans et de nombreuses complications pour voir sortir en 1988 l’album « Is it red ? ». Album qui, aussi paradoxal que cela puisse paraître, ne sortira jamais en France. Mai qui connaît un succès important au Portugal et en Amérique du Sud.

Malgré cela, la dynamique est cassée au sein du groupe. Groupe qui ne s’en remettra pas et finira pas se séparer en 1989.

Laissant derrière lui des morceaux d’anthologie 100 % Made in France ! Respect !

Discographie (entre autres...) :

• Lover why 1985

• Jane 1986

• Self destruction 1986

• Gone with the winner 1986

• Pay as you hurt 1987

• Gemini 1988

• This way to heaven 1988

• So long 1992

Moi Tarzan ! Toi Jane...

1985...pour un premier titre, ils signent ici l'un des plus beaux Ultimate Slow de la décennie, voire de cette fin de XXième siècle tout court. On ne pouvait rêver meilleur démarrage. Et ce sont des Français. Si, si ! Magistralement MA-GIS-TRAL !

1986...ils récidivent un an plus tard. Et offrent un nouveau slow de légende. Trop puissants !

1986...fini la douceur, cette fois-ci ça cogne. On passe littéralement d'un extrême à un autre...

1986...retour à ce qu'ils font de mieux. Le mode Intimiste leur va nettement mieux que le mode Rock, c'est clair !

1987...dans la même veine. Un 'touché' Intimiste parmi les meilleurs de la décennie, bravo les petits Frenchies

1988...une nouvelle démonstration de leur talent. Même si ce titre ne restera comme l'Ultimate Slow du siècle, il n'en reste pas moins de qualité

1988...en mode Hard. N'est pas Scorpions qui veut. Déconcertant...et malheureusement quelque peu hors sujet pour une fois

1992...on finit comme on a commencé. Tout en finesse, comme ils savent si bien le faire. Ouf !

Commenter cet article