Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Forum années 80 & 90

 

 

 

Publié par Nostradam

Alexander O’Neal est un compositeur et interprète américain qui peut se vanter d’avoir placé pas moins de 14 singles dans le Top40 anglais.

Tout démarre pour lui en 1981 lorsqu’il est signé par Prince au sein du label Warner Bros. Au sein d’un groupe qu’ils vont rebaptiser « The Time ».

Malheureusement, l’aventure tourne court et le chanteur reprend rapidement sa liberté.

Un an plus tard en 1982, il monte un nouveau groupe sous le nom « Alexander » et sort un premier single « Do you dare ». Single au succès relatif.

Il lui faut attendre l’année 1985 pour voir ses efforts récompensés, notamment grâce au titre « Saturday love » qu’il interprète en duo avec Cherrelle. Cette fois-ci, le succès est vraiment au rendez-vous et sa carrière prend alors une tournure nettement plus intéressante.

Succès confirmé en 1987 avec la sortie de l’énormissime album « Hearsay ». Album qui va produire notamment le top hit « Fake ». Ainsi que deux autres titres d’envergures que sont « Criticize » et l’énorme « Never knew love like this », une nouvelle fois en duo avec Cherrelle.

Album phare de la discographie du chanteur et qui produira au final pas moins de 7 singles classés !

Succès paradoxalement plus importants en Angleterre qu’aux Etats-Unis…

Il connaîtra un dernier succès d’envergure en 1991 avec l’album « All true man », notamment grâce au single éponyme ainsi qu’avec le titre « What is this thing called love ? ». Succès qui une nouvelle fois sera plus flagrant Outre-Manche qu’Outre-Altlantique…

A découvrir ou redécouvrir.

Discographie (entre autres...) :

• Do you dare 1982

• Attitude 1983

• Innocent 1985

• If you were here tonight 1985

• Saturday love 1985

• What's missing 1986

• Sunshine 1986

• Fake 1987

• Criticize 1987

• Never Knew Love Like This 1988

• The lovers 1988

• (What Can I Say) To Make You Love Me 1988

• Hearsay 1989

• All true man 1991

• What is this thing called love ? 1991

• Sentimental 1992

• Love makes no sense 1993

• In the middle 1993

• All that matters to me 1993

• Baby come to me 1997

Alexander le Grand...

___________________________________

 

___________________________________

CLIPS 

1982...des débuts très funky. Certes, les bases sont là mais il y a encore du boulot, c'est évident. Ça va venir, ça va venir...

1983...ce ne sera pas non plus pour l'année 83. Mais l'essentiel, c'est de participer. Et ça, pour participer, il participe...

1985...l'année qui va tout changer. Une sonorité enfin maîtrisée, tout comme le style, il ne reste plus qu'à dérouler

1985...une première parenthèse douceur qui voit le chanteur passer en mode Serial Lover. Et dans ce registre, il est particulièrement efficace !

1985...et quand il s'associe, à 2, c'est forcément mieux. Surtout que le duo Cherelle-O'Neal marche parfaitement, alors pourquoi s'en priver...

1986...une sonorité Dance de tout premier choix et qui permet à l'artiste de jouer désormais dans la cour des Grands

1986...il signe ici un Ultimate slow somptueux qui montre toute l'étendue de son talent dans ce domaine. Un domaine qui lui réussit tout particulièrement...

1987...l'ENORMISSIME année où tout lui réussit. Avec un arrière goût de Prince pour ce 1er titre Dance qui restera comme l'un de ses plus gros succès

1987...2ème top hit dans la foulée. Il a enfin trouvé la recette miracle du succès garanti. Au summum de ses possibilités !

1988...il récidive avec sa dulcinée. Le duo fait encore des miracles et le résultat est immédiat : succès planétaire !

1988...les années se suivent mais ne se ressemblent pas forcément. Difficile de retrouver la même dynamique qui l'a porté aux nues précédemment...

1988...retour en force côté Dance. Autant tenter le tout pour le tout. Et ma foi, ça fonctionne plutôt bien tout ça !

1989...1989 sera à l'égale de 1988, une année de qualité mais une qualité insuffisante pour renouer durablement avec le succès...

1991...un changement de décennie qui lui permet de renouer temporairement avec le sommet des Charts. Comme quoi, il suffit d'être patient...

1991...une belle année 1991 qui lui offre un deuxième succès d'envergure. Le Sphinx renaît de ses cendres !

1992...l'artiste n'arrive pas à capitaliser sur ses succès de l'année précédente. Dommage, dommage...malgré un titre Intimiste à la qualité plus que certaine

1993...la parenthèse 1992 étant vite refermée, le revoilà l'année suivante en grande forme. Malheureusement, ce sera son dernier hit notoire...

1993...une grande forme qu'on retrouve également sur ce titre. Comme quoi, rien n'est jamais terminé...

1993...décidément, cette année révèle vraiment de belles surprises. Un troisième titre qui tient lui aussi largement la route !

1997...une dernière fois le duo magique fait de nouveau parler de lui. Sur une reprise de luxe du titre de Patti Austin et James Ingram. Bon, la copie ne vaut pas l'original, mais peu importe, on ne leur en voudra pas...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article