Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Forum années 80 & 90

 

 

 

Publié par Nostradam

Elli Medeiros est une chanteuse d’origine uruguayenne qui démarre sa carrière musicale dès l’âge de 4 ans dans l’opéra Madame Butterfly.

Fille de l’actrice Mirtha Medeiros, elle quitte l’Uruguay pour l’Argentine à l’âge de 9 ans. Elle y restera 5 ans avant de venir s’installer cette fois-ci en France.

Vers l’âge de 20 ans, elle forme avec son compagnon Jacno et quelques amis l’un des premiers et rares groupes français punk à savoir « Stinky Toys ».

Ils donneront quelques concerts à Londres avec des pointures telles que « The Clash » ou les « Sex Pistols ». Et Malcolm McLaren viendra même à s’interesser à eux.

Le groupe se sépare après deux albums et les deux tourtereaux forment le duo pop « Elli & Jacno » qui connaîtra son heure de gloire au tout début des années 80.

Après quelques albums, nouvelle séparation et cette fois-ci Elli Medeiros entame une carrière solo, aidé par son nouveau compagnon Ramuntcho Matta avec qui elle réalise l’album « Bom bom ».

Album dont sont extraits en 1986 le cultissime « Toi mon toit » et en 1987 « A bailar Calypso ». Tous 2 seront de gros succès. La notoriété de la chanteuse explose et elle devient l’une des figures phare du moment.

Multi talents, elle publie également des bandes dessinées, crée des vêtements ainsi que des accessoires et tourne dans des films.

A partir de 1990, elle met sa carrière en retrait et se consacre principalement à sa famille.

Discographie (entre autres...) :

• Toi mon toi 1986

• A bailar calypso 1987

• La chanson du poisson 1987

• Bom bom 1987

• Marie 1987

• Vanille 1989

• The wheel of time 1990

Elli 1 Jacno 0...

1986...pour un premier titre, c'est un coup de Maître. La chanteuse signe ici surement l'un des plus gros tubes des années 80 côté Français ! La France est sous le choc, mais surtout sous le charme. E-NOR-MI-SSIME !

1987...elle récidive un an plus tard avec ce titre haut en couleurs et aux fortes sonorités sud-américaines. Elle démontre ici de façon éclatante qu'elle était tout sauf une étoile filante !

1987...une suite sympathique mais une mayonnaise qui retombe doucement mais surement. Attention danger...

1987...la jeune chanteuse n'arrivera jamais malheureusement à rééditer l'exploit de son premier titre et ce malgré une bonne volonté évidente. Dommage...

1987...un style inimitable et quelque peu déjanté qui malheureusement est loin, voire trop loin, des standards de l'époque. Un côté atypique qui précipitera inexorablement sa chute...

1989...retour à la Dance mais il n'y aura malheureusement pas de miracle. Le décrochage est désormais irréversible...

1990...et le changement de décennie n'y changera rien. Encore moins le fait de chanter en anglais. Une carrière flash qui aura tout de même eu le mérite de produire l'un des plus gros hits de la décennie côté français, que demander de plus !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article