Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Forum années 80 & 90

 

 

 

Publié par Nostradam

Midnight Oil est un groupe australien formé à Sydney en 1971 par le guitariste Jim Moginie, le bassiste Andrew James et le batteur Rob Hirst. Peter Garrett, chanteur emblématique du groupe, ne les rejoint qu’en 1976 après qu’il ait été recruté suite à une annonce.

A l’origine, le groupe s’appelait « Farm » et le nom « Midnight Oil » viendrait de l’expression « Burning the midnight oil » (brûler l’huile de minuit…) qui serait censé évoquer une personne qui travaille tard dans la nuit.

Les premières compositions sont plutôt orientées punk-hard et le premier album, du nom du groupe, sort en 1978. succès modeste mais notoriété grandissante notamment grâce aux nombreux concerts que le groupe donne dans la foulée.

Un an plus tard en 1979 sort l’album « Head injuries », le succès est déjà plus important. Comme pour l’album « Place without a postcard » qui sort en 1981.

En 1982 sort l’album « 10,9,8,7,6,5,4,3,2,1 », album franchement antimilitariste et anti nucléaire. Le succès est énorme notamment grâce au single « Power and the passion ».

Ils récidivent en 1984 avec l’album « Red sails in the sunset » qui atteint la première place dans le Top40 australien.

Deux années vont s’écouler avant que ne sorte en 1986 le single « The dead heart ». Single engagé qui défend ouvertement la cause des aborigènes.

L’année 1987 voit la sortie de l’album « Diesel and dust » qui va littéralement faire exploser la notoriété du groupe au niveau planétaire grâce à 3 singles phares que sont « Beds are burning », « Put down that weapon » et « Dreamworld ».

Le groupe connaîtra ses derniers gros succès en 1990 avec l’album «Blue sky mining » dont le message est une nouvelle fois axé essentiellement sur les problèmes d’écologie. succès en partie dû aux titres « Blue sky mine » et « Forgotten years ».

Sortiront d’autres albums par la suite mais qui connaîtront qu’un maigre succès d’estime.

Discographie (entre autres...) :

• Run by night 1978

• Don’t wanna be the one 1981

• US Forces 1982

• Power and the passion 1982

• When the generals talk 1984

• Best of both worlds 1985

• The dead heart 1986

• Beds are burning 1987

• Put down that weapon 1987

• Dreamworld 1988

• Blue sky mine 1990

• Forgotten years 1990

• King of the moutain 1990

• Truganini 1993

• My country 1993

• Outbreak of love 1993

• Redneck wonderland 1998

Les travailleurs du soir...

___________________________________

 

___________________________________

CLIPS 

1978...premier titre et déjà premier hit. Certes, le succès est limité exclusivement à l'Australie mais c'est toujours mieux que rien comme on dit !

1981...après 2 années où il ne se passera pas grand chose d’intéressant, les voici de retour en cette année 1981 dans une forme qu'on qualifiera de moyenne. Ils livrent ici un titre qui ne leur permettra pas de s’élever plus que ça malheureusement...

1982...la montée en puissance est linéaire et permet d'élever le niveau de jeu année après année. Même si le nombre de titres produits reste faible pour l'instant, la qualité, elle, va crescendo !

1982...le style, tout comme la sonorité, s'affinent doucement mais surement. Le succès ne se limite plus désormais à l'Australie mais s'étend doucement au reste du monde...

1984...une année de transition où le groupe se cherche...et ne se trouve pas ! Il va encore falloir patienter pour le grand feu d'artifice...

1985...ce ne sera pas non plus pour cette année là. Une inspiration quelque peu défaillante qui ne permet pas au groupe de se différencier de la masse...

1986...puis arrive CE titre ! Un ENORMISSIME titre qui offre au groupe son premier méga hit planétaire. Une nouvelle dynamique est en marche et elle va propulser le groupe dans des sphères jusque là inatteignables pour lui...

1987...et que dire de celui-là ! Ce titre devient leur plus gros succès à date et les fait rentrer One Shot dans la légende musicale des années 80. MA-GIS-TRAL !

1987...difficile de rivaliser avec les 2 rouleaux compresseurs précédents mais ce titre offre tout de même un nouveau succès notoire au groupe

1988...aussi paradoxal que cela puisse paraître, ce titre n'aura que peu d'écho dans l'hémisphère Sud. Nettement plus dans le Nord. Allez comprendre...

1990..puis plus rien pendant 2 ans. C'est pour mieux revenir en ce début de nouvelle décennie. Avec ce titre particulièrement engagé et qui leur offre leur plus gros succès planétaire. MA-GIS-TRAL !

1990...les titres à messages subliminaux s’enchaînent. Une GROSSE année 90 avec un deuxième hit d'envergure. Décidément, pour un retour, c'est un retour gagnant !

1990...la passe de 3 ! Un 3ème top hit, certes moins prestigieux que les précédents mais succès quand même

1993...puis plus grand chose d'intéressant pendant 3 ans... Il faut donc attendre l'année 1993 pour les voir revenir en force et livrer ici leur dernier méga hit. 15 ans après leurs débuts, le déclin du groupe est en marche et plus rien ne pourra l'arrêter...

1993...une belle année 93 qui rimera malheureusement avec crépuscule pour le groupe. Tout ce qui sortira par la suite ne pourra en aucun cas rivaliser avec les merveilles des années passées...

1993...on finit quand même l'année en beauté avec un nouveau titre de très gros calibre. Il leur en reste encore un petit peu sous le pied...

1998...une fin de décennie survolté avec ce titre à la limite de la saturation sonore. Le clap final d'un groupe hors norme, hors norme comme peut l'être l'Australie. Ils reviendront la décennie suivante mais ne réussiront jamais malheureusement à revenir dans la course...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article