Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Forum années 80 & 90

 

 

 

Publié par Nostradam

Zucchero, de son vrai nom Adelmo Fornaciari, est un chanteur italien qui tient ce surnom de l’une de ses maîtresses d’école qui prenait plaisir à l’appeler de la sorte.

Il démarre sa carrière musicale au sein de groupes divers et variés tels que « I Ducalli », « Le Nuove Luci », « Sugar & Daniel », « Sugar & Candies » et autres « Taxi ».

Tout démarre réellement pour lui lorsqu’il se fait remarquer en 1982 au festival de San Remo avec le titre « Una notte che vola via ».

Un an plus tard en 1983 sort son premier album « Un po’ di Zucchero » qui ne connaîtra qu’un succès modeste.

Le chanteur prend la direction des USA l’année suivante pour y travailler avec le producteur Corrado Rustici. Le résultat est au-delà de ses espérances. L’album « Zucchero & the Randy Jackson Band », dont est extrait le single hit « Donne », est une véritable réussite.

On retrouve le même tandem en 1986 sur l’album « Rispetto » qui va produire lui aussi plusieurs hits dont l’énormissime « Come il sole all’improvviso ».

En 1988 sort l’album « Blues », album qui va devenir l’album le plus vendu de l’histoire musicale italienne et hisser Zucchero au rang de star planétaire. Album dont sera extrait le hit « Con le mani », le controversé « Solo una sana » et la version originale de « Senza una dona ».

Single qui va devenir un énorme hit lorsqu’il va l’interpréter quelques années plus tard en duo avec Paul Young.

Nouvel album “Oro incense e birra” l’année suivante et nouveau gros succès notamment grâce au hit « Diamante ».

Il faut attendre l’année 1992 pour voir sortir l’album « Miserere » et 1994 pour la sortie de « Diamante », 2 albums qui n’arriveront malheureusement pas à égaler les précédents.

Mais les affaires reprennent sérieusement en 1995 lorsque sort l’album « Spirito di vino » qui contient le hit intergalactique « Il volo » qui va tout fracasser sur son passage, ainsi que les hits mineurs « Papa perché ? » et « X colpa di chi ». Album qui se vendre à plus de trois millions d’exemplaires rien qu’en Europe. Le succès est colossal.

Ce seront ces derniers succès d’envergure mais l’aventure est loin d’être terminée pour ce chanteur emblématique Italien, au look et à la voix uniques dans leur genre.

Discographie (entre autres...) :

• Una notte che vola via 1982

• Donne 1984

• Come il sole all'improvviso 1986

• Canzone triste 1986

• Con le mani 1987

• Diavolo in me 1989

• Madre dolcissima 1990

• Senza una donna 1991

• Diamante 1991

• Miserere 1992

• Il volo 1995

• Pane e sale 1995

• Cosi celeste 1996

• Menta e rosmarino 1997

• Va pensiero 1997

• Blu 1998

• Puro amore 1999

Pur Sucre...

___________________________________

 

___________________________________

CLIPS 

1982...les débuts de "Sucre". Un premier succès qui se limitera essentiellement à l'Italie. Mais c'est déjà ça !

1984...le personnage est cette fois-ci parfaitement en place. Comme la sonorité qui va faire des merveilles dans les années qui vont suivre

1986...une vidéo incroyable ! Une des très rares ou l'on voit "Sucre" dans une apparence physique des plus banales...

1986...passé Maître dans l'Art de la ballade. Il signe ici son plus gros succès à date. Un succès toujours limité à la 'Botte'...

1987...le tempo s'accélère subitement et préfigure les méga hits à venir. Une évolution lente mais nécessaire...

1989...surement l'un de ses plus gros tubes Dance. Si, si, il sait faire aussi. Le succès s'étend désormais à l'Europe...

1990...une décennie 90 qui commence avec cet Ultimate Slow de très très gros calibre. Une nouvelle preuve de son talent exceptionnel dans ce registre si particulier

1991...puis arrive la MERVEILLE. Un titre qui sort une première fois en 1987. Mais c'est cette version de 91, en duo avec Paul Young, qui va faire le tour du monde. Une des plus belles chansons de cette année là et de la décennie tout court. La notoriété du chanteur à l'international explose littéralement. MA-GNI-FI-QUE !

1991...l'année des duos. Même recette et quasi même résultat. Certes, le résultat sera un cran en-dessous mais difficile de rivaliser avec l'énormissime hit précédent

1992...puisque les duos lui réussissent tout particulièrement, pourquoi ne pas remettre ça. Et cette fois-ci, c'est du 100 % italien. Quand 2 immenses stars du moment s'accordent, voici le résultat !

1995...surement ce qui restera comme l'un de ses plus gros titres. Un titre somptueux, qui flotte littéralement dans l'air et qui restera incontestablement comme l'un de ses Chefs d'Oeuvre. MA-GIS-TRAL !

1995...et que dire de celui-là. Certes, il n'aura pas le succès du titre précédent mais il s'en rapproche peu ou prou dans la qualité mélodique !

1996...et ça continue ! Une décennie 90 qui lui permet de donner vraiment le meilleur de lui-même dans le registre 'A émotions'. MA-GI-QUE !

1997...c'est une déferlante hallucinante de titre Intimiste de très très gros calibre. Une inspiration sans cesse renouvelée et qui fait vraiment des merveilles

1997...une reprise très étonnante de Nabucco. Il fallait la tenter celle-là. Pour un pari osé, c'est un pari réussi en tout cas

1998...encore une nouvelle fois au top de l'inspiration côté registre Intimiste. Un talent dans ce domaine décidément hors norme !

1999...allez, un p'tit dernier pour la route. Survivra-t-il à la décennie suivante...? Oh que oui !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article