Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Forum années 80 & 90

 

 

 

Publié par Nostradam

The Communards est un groupe anglais formé en 1985 par Jimmy Sommerville, ex Bronski Beat et Richard Coles.

Le nom « The Communards » seraient une référence au soulèvement des Parisiens en 1871 lors de la Commune.

Leur premier single « You are my world » sort en 1985 et connaît un succès certain.

Mais c’est un an plus tard, en 1986, qu’ils vont connaître leur plus gros hit avec la reprise d’Harold Melvin and the Blue Notes « Don’t leave me this way ».

Single qui fait un véritable malheur au niveau planétaire et va devenir par la même occasion le titre le plus vendu de toute l’année 86 Outre-Manche.

Le single « So cold the night » qui sort peu de temps après réalise à son tour de belles performances.

En 1987, c’est l’album « Red » qui sort, album dont va être extrait un nouveau méga hit avec « Never can say goodbye », version inspirée du titre de Gloria Gaynor de 1974.

1988 sera l’année de leur dernier succès d’envergure avec le single « There’s more to love ». Mais sera également l’année ou Jimmy Sommerville reprendra sa liberté pour voguer vers une carrière solo.

Discographie (entre autres...) :

  • You are my world 1985

  • Disenchanted 1986

  • Don’t leave me this way 1986

  • So cold the night 1986

  • Tomorrow 1987

  • Never can say goodbye 1987

  • For a friend 1988

  • There’s more to love 1988

1871...

___________________________________

 

___________________________________

CLIPS 

1985...la page Bronski Beat étant refermée, place désormais à cette nouvelle aventure qui va se révéler extrêmement prolifique et riche en hits de très gros calibre

1986...une voix unique pour servir un projet qui ne l'est pas moins. Le grand feu d'artifice n'aura pas lieu sur ce titre mais c'est pour très bientôt...

1986...l'ENORMISSIME reprise du tube d'Harold Melvin & the Blue Notes qui fait des Communards l'une des valeurs phares du moment. Le duo livre ici tout simplement l'un des plus gros hits Dance de cette année là et de la décennie tout court. MA-GIS-TRAL !

1986...une suite de qualité XXL version Contes des Mille et Une Nuits. Une inspiration sans cesse renouvelée et qui fait mouche à chaque fois !

1987...encore un excellent titre, au parcours plus confidentiel et qui aurait mérité une reconnaissance bien plus large de la part du public

1987...nouvelle reprise intergalactique cette fois-ci du tube de Gloria Gaynor datant de 1974. Le titre qui les fait définitivement rentrer dans la légende musicale des années 80 !

1988...terminé les méga tubes Dance, place à la douceur avec cette magnifique ballade où la voix de Sommerville fait encore des merveilles. MA-GI-QUE !

1988...décidément, rien à jeter dans toute leur discographie. Une qualité mélodique omniprésente du début à la fin !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article