Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Forum années 80 & 90

 

 

 

Publié par Nostradam

Oliver Cheatam est un chanteur américain né à Détroit et qui sera poussé par sa propre mère à embrasser une carrière de chanteur.

Il va faire ses classes au sein de groupe tels que « The Young Sirs », « Mad Dog and the Pups », « Gaslight » et autres « Sins of Satan ».

Son premier album « The boss » sort en 1982 mais c’est un an plus tard, en 1983, qu’il va connaître la consécration planétaire avec l’album « Saturday night » dont sera issu l’enormissime « Get down Saturday night ».

Single phare qui met le feu à tous les dancefloor de la planète et fait entrer Cheatam dans la légende.

Il lui faudra 3 ans pour digérer ce colossal succès et ce n’est qu’en 1986 qu’il retrouve le haut de l’affiche lorsque sortent les singles hit « S.O.S. » et « Celebrate (Our love) ».

D’autres titres sortiront par la suite mais ne connaîtront qu’un succés modeste.

Oliver Chetam disparaîtra prématurément le 29 Novembre 2013, victime d’une attaque cardiaque lors de son sommeil.

A découvrir ou redécouvrir.

Discographie (entre autres...) :

  • Get down Saturday night 1983
  • Bless the ladies 1983
  • Mama said 1985
  • S.O.S. 1986
  • Celebrate 1987
  • Wish on a star 1987
  • Go for it 1988
  • Turn out the lights 1990
  • Put a little love in your heart 1991
La Fièvre du Samedi soir...

___________________________________

 

___________________________________

CLIPS 

1983...il aura suffi d'un titre, CE titre, pour faire rentrer le chanteur One Shot dans la légende musicale des années 80. Il signe ici tout simplement l'un des plus ENORMISSIMES titres Dance de la décennie. Une référence en la matière. MA-GIS-TRAL !

1983...comment rivaliser avec le joyau précédent ? Mission quasiment impossible. La suite est de qualité mais sera forcément un cran en-dessous...

1985...positionné sur un créneau pour l'instant exclusivement Dance, le chanteur essaye de renouveler l'exploit du début de carrière mais force est de constater que cela va s'avérer particulièrement compliqué...

1986...après plusieurs tentatives infructueuses, il arrive enfin à renouer avec le succès. Ce n'est pas faute d'avoir essayé mais quand l'inspiration n'est plus au top, le succès fluctue forcément en conséquence

1987...dans la même veine. Un produit à la qualité certaine et qui lui permet de se maintenir à flot. Pas sur que ça dure mais on ne va pas bouder notre plaisir

1987...ah, le voilà, l'indispensable Ultimate Slow que tout bon chanteur doit pouvoir afficher à son palmarès. On aurait été étonné qu'il ne la tente pas, celle là. Pari réussi mais au succès limité malheureusement...

1988...nouvelle accélération du tempo et retour à la Dance, son domaine de prédilection. Un domaine dans lequel il aura obtenu son plus grand nombre de succès. Normal, c'est là qu'il est le plus doué !

1990...l'exception qui confirme la règle. Le voici qui entame la nouvelle décennie tout en douceur, un pari pour le moins osé. Mais une nouvelle fois la qualité est là, donc on s'en contera largement

1991...un soupçon de House pour finir en beauté. Alors là, il fallait la tenter celle là. Mais ne s'adapte pas qui veut. Et là, la concurrence est déjà à des années lumières malheureusement...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article