Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Forum années 80 & 90

 

 

 

Publié par Nostradam

Fancy, de son vrai nom Manfred Perilano, est un chanteur allemand qui restera dans l’histoire musicale des années 80 comme l’un des plus gros fournisseurs de tubes Italo Disco.

Il démarre sa carrière sous le nom de Tess Teiges mais c’est avec le nom de Fancy et le titre « Slice me nice » qu’il va connaître son premier succès d’envergure en 1984.

Il va connaître ses plus gros succès avec des titres comme « Bolero (Hold me in your arms again », « Lady of ice », « Chinese eyes » et autres « Flames of love ». Des titres réalisés en collaboration avec Anthomy Monn, bien connu à l’époque pour avoir signé la plupart des hits d’Amanda Lear.

Il aura également écrit bon nombre de titres pour d’autres pointures de l’Italo Disco, notamment Grant Miller, Linda Jo Rizzo, Marc Buchner, The Hurricanes, Mozzart…

A découvrir ou redécouvrir.

Discographie (entre autres...) :

  • Slice me nice 1984
  • Chinese eyes 1984
  • Get lost tonight 1984
  • Check it out 1985
  • Bolero (Hod me in your arms again) 1985
  • Lady of ice 1986
  • Latin fire 1987
  • China blue 1987
  • Flames of love 1988
  • Fools cry 1988
  • No tears 1989
  • Angel eyes 1989
  • Deep blue sky 1996
  • Prince of darkness 1998
Un léger grain de fantaisie..

___________________________________

 

___________________________________

CLIPS 

1984...un clip totalement surréaliste pour un premier titre 1000 % Italo-Disco. Kitsch à souhait mais extrêmement efficace avec à la clé un premier succès

1984...les choses commencent à prendre de l'épaisseur. La montée en puissance est linéaire et permet à l'artiste de devenir l'une des plus grosses références Italo-Disco du moment

1984...bon, côté musique, ça tient la route. Mais côté clip, c'est toujours autant n'importe naouak, mais So 80's !

1985...changement de millésime mais pas forcément son meilleur cru de la décennie, c'est clair. Il est vrai que dans l'Italo-Disco, il y a vraiment tout et n'importe quoi...

1985...on finit mieux l'année qu'on ne l'a commencé, c'est déjà ça. Quoi qu'il en soit, globalement, ce qu'il produit tient la route, c'est clair !

1986...un titre de transition avant le grand feu d'artifice. Les choses sont désormais bien en place et pour dérouler, ça va dérouler !

1987...la machine à tubes commence à tourner à plein régime. Le chanteur est désormais en vitesse de croisière et ça s'entend !

1987...ce qui restera surement comme l'un de ses meilleurs titres. Pas forcément le mieux classé mais surement l'un des plus inspirés, c'est clair !

1988...encore un titre So Italo Disco. Il restera comme l'un des Maîtres incontestés et incontestables dans ce domaine, ça c'est certain !

1988...comme un arrière goût de Hi-NRG. Passage obligé pour tout artiste qui souhaite un tant soit peu coller aux dernières tendances du moment...

1989...bon, cette fois-ci, c'est bel et bien de la Hi-NRG. Typique de cette fin de décennie et ma foi, dans ce domaine, il n'est pas ridicule non plus, c'est clair

1989...encore un titre de qualité pour finir la décennie en beauté. Une décennie 80 qui l'aura vu éclore puis exploser. Pas sur que la décennie suivante lui soit aussi favorable...

1996...une décennie 90 qui le verra faire surtout de la figuration. Ce qu'il continue de proposer est loin d'être ridicule mais la concurrence est désormais à des années lumière...

1998...allez , un p'tit dernier pour la route. Une aventure qui fut quoi qu'il en soit belle et dense pour l'une des figures de proue de l'Italo Disco

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article