Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Forum années 80 & 90

 

 

 

Publié par Nostradam

The Cure est un groupe anglais formé à Crawley en 1976 par Robert Smith, Michael Dempsey, Laurence Tolhurst, Alan Hill et Porl Thompson.

Groupe phare des années 80 qui aura produit pas moins de 13 albums studio, 10 EP, une trentaine de singles et vendu aux alentours de 27 millions d’albums à travers le monde.

A l’origine, le groupe s’appelle « Malice » avant de prendre le nom d’ « Easy Cure » puis enfin « The Cure » en 1978.

Le premier single « Killing an arab » sort la même année, générant dans le même temps critiques positives et controverses, le groupe se voyant taxé de racisme alors que la chanson fait uniquement référence au livre « L’étranger » d’Albert Camus.

Leur premier album « Three imaginary boys » sort un an plus tard en 1979, suivi de peu de leur deuxième single « Boys don’t cry », single qui va être le véritable point de départ de leur ascension fulgurante dans les années qui vont suivre.

C’est un an plus tard en 1980 que les choses vont sérieusement prendre de la densité lorsque sort l’album « Seventeen seconds », album qui va leur offrir leur premier hit classé dans les Charts avec le single phare « A forest ».

En 1981 sort l’album « Faith » dont va être extrait le magnifique et envoûtant « The Funeral party », suivi de peu du single « Charlotte sometimes », deux titres qui vont confirmer le talent indéniable du groupe.

Un an plus tard en 1982 sort l’album « Pornography » qui va être le premier album du groupe à rentrer dans le Top10 album. En sera extrait principalement « The hanging garden ». Malgré ce succès, les tensions croissent de façon régulière.

Toujours la même année, le son du groupe va doucement évoluer vers des sonorités plus pop avec la sortie du single « Let’s go to bed », single qui ne connaîtra qu’un succés relatif.

Les affaires reprennent en 1983 avec la sortie de 2 singles à succès que sont « The walk » et « The love cats ». Ce dernier étant le premier titre du groupe à rentrer dans le Top10 singles.

Singles extraits d’un album compilation qui restera sûrement comme l’un des plus célèbres du groupe à savoir « Japanese whispers » qui, à l’origine, était destiné exclusivement au marché Japonais. Et qui contient deux autres excellents titres que sont « Lament » et « Just one kiss ».

En 1984 sort l’album « The top » don’t on se rappellera principalement pour le single hit “Caterpillar” et par le fait qu’il soit le premier album du groupe à entrer dans le Bilboard 200 américain.

Nouvel album très inspiré en 1985 avec « The head on the door » où l’on voit le groupe au summum de ses possibilités avec la sortie de titres phare comme « In between days » et « Close to me » que l’on peut considérer avec le recul comme parmi les meilleurs. La notoriété du groupe est alors à son maximum.

Suivi deux ans plus tard de l’album « Kiss me, kiss me, kiss me » qui marchera fort particulièrement Outre-Atlantique et dont les singles phare seront « Just like heaven » et « Why can’t I be you ».

La consécration planétaire arrive en 1989 avec la sortie de l’album « Disintegration » qui reste à ce jour l’album le mieux classé de toute leur discographie et ce tous Charts confondus. Album dont seront extraits les hits « Lullaby », « Lovesong » et « Pictures of you ». Auxquels on peut rajouter le magnifique « Plainsong » même si ce dernier ne figure pas dans les hits majeurs.

En 1992, malgré des tensions persistantes et des départs et arrivées forcées dans le groupe, sort l’album « Wish », qui finit N° 1 en Angleterre et N° 2 aux Etats-Unis, album dont seront extraits deux nouveaux hits, « High » et « Friday I’m in love ».

Ce seront les derniers succès notoires du groupe qui malgré la sortie d’autres albums ne sera plus en mesure de maintenir le niveau d’excellence des années précédentes.

Toujours en activité, ce groupe, fer de lance de la vague New-Wave, aura marqué l’histoire musicale comme peu de groupes avant eux.

Et reste à ce jour une référence incontournable en la matière, tant au niveau look, si emblématique des années 80, qu’au niveau de la sonorité particulièrement innovante qu’ils auront su insuffler dans leur musique.

Discographie (entre autres...) :

  • Killing an arab 1978
  • Boys don’t cry 1979
  • A forest 1980
  • Primary 1981
  • Charlotte sometimes 1981
  • The funeral party 1981
  • The hanging garden 1982
  • Let’s go to bed 1982 
  • The walk 1983
  • The lovecats 1983
  • Lament 1983
  • Just one kiss 1983
  • The caterpillar 1984
  • In between days 1985
  • Close to me 1985
  • Why can’t I be you ? 1987
  • Catch 1987
  • Just like heaven 1987
  • Hot hot hot !!! 1988
  • Lullaby 1989
  • Plainsong 1989
  • Fascination street 1989
  • Lovesong 1989
  • Pictures of you 1990
  • Never enough 1990
  • High 1992
  • Friday I’m in love 1992
  • A letter to Elise 1992
  • The 13th 1996
  • Mint car 1996
  • Wrong number 1997
  • Cut here 2001
  • The end of the world 2004
  • Taking off 2004
  • The only one 2008
  • Freakshow 2008
  • Sleep when I'm dead 2008
  • The perfect boy 2008
Spécialisés dans l'art de la guérison...

___________________________________

 

___________________________________

CLIPS 

1978...les débuts d'un p'tit groupe formé à Crawley par quelques potes... Et qui va devenir l'un des groupes majeurs de cette fin de XXème siècle, rien que ça !

1979...le titre qui va les révéler et faire exploser leur notoriété. Une sonorité déjà unique et qui va faire toute la différence

1980...un son de basse unique, tout comme le son de guitare électrique ... Deux sonorités jusque là jamais entendues et qui vont devenir le 'Standard' de bon nombre de groupes New-Wave au cours de la décennie. Le tout porté par un clip où Robert Smith n'a pas encore adopté sa coupe de cheveux mythique...image rare !

1981...la montée en puissance est évidente et chaque titre désormais qui sort est de qualité certaine. Ça promet pour la suite...

1981...un titre charnière. D'abord par une qualité plus qu'évidente et surtout par la maturité sonore qui en ressort. Il est clair que le groupe vient de passer un nouveau palier...et que le meilleur est à venir. Un titre qui restera comme l'un de leurs plus emblématiques

1981...un titre incroyable au lyrisme fou qui confirme un talent qui se révèle de plus en plus hors norme. Une année exceptionnelle pour le groupe qui voit sa côte monter en flèche. A la vitesse de la lumière !

1982...un titre de transition qui ne restera pas forcément comme leur meilleur. Un petit coup de mou passager...

1982...par contre, celui-là, c'est autre chose ! Ce titre est leur premier véritable succès planétaire et lance pour de bon leur carrière internationale. Et quelle carrière !

1983...leur plus gros succès Outre-Manche depuis leurs débuts. Encore une sonorité unique qui fait une nouvelle fois toute la différence !

1983...1982 fut un Grand Cru avec la sortie de 2 des meilleurs titres du groupe. 1983 verra carrément la sortie de 4 titres quasi-légendaire ! Un record ! Une inspiration absolument sidérante et qui fait de ce groupe l'un des meilleurs au monde en termes d’innovation sonore

1983...encore un titre au lyrisme hors norme, à la sombritude notoire mais totalement inspiré. Comme le groupe sait si bien les faire. MA-GI-QUE !

1983...le dernier volet de la quadrature. Un groupe au sommet déjà au sommet de son art et qui va réussir à faire encore plus fort par la suite. Si, si, c'est possible !

1984...après The Lovecats, encore un titre barré à souhait, dans une tonalité et une sonorité qui n'ont rien à voir avec leur savoir faire. Magnifiques contre-pieds !

1985...leur quasi Chef d'Oeuvre ! Surement l'un de leurs titres les plus emblématiques et qui leur offre l'un de leurs plus gros succès planétaire

1985...celui-là est pas mal non plus ! Ce titre fera l'objet d'une énorme parodie de la part d'Inconnus..dont toute la France se rappelle encore. Si, si, essayez de vous rappeler...

Top Bonus : vous vouliez la preuve, la voilà ! ENORMISSIME parodie qui parle d'une certaine Zoubida...trop fort !

1987...nouvelle année d'exception avec 3 titres de classe mondiale. En commençant par celui-ci qui file à 200 km/h...

1987...et un deuxième tout en douceur et finesse. Ce qui est hallucinant avec ce groupe, c'est sa capacité à alterner les morceaux les plus sombres avec des morceaux nettement plus légers

1987...s'il y'a un morceau de toute leur discographie qui pourrait résumer à lui seul leur oeuvre, c'est bien celui-là ! Tout est là : le son, le style, le touché. On frôle la perfection !

1988...après une année 1987 exceptionnelle en tous points, l'année 1988 va paraître quelque peu pâlichonne. Un seul titre au compteur et au succès modeste de surcroît. Une année 'sans' comme on dit...

1989...mais c'est sans compter sur CE morceau là. Leur Chef d'Oeuvre mais aussi leur plus gros succès planétaire. Une consécration largement méritée. MA-GIS-TRAL !

1989...s'il y avait un morceau du groupe auquel on devrait décerner la Palme d'Or du lyrisme le plus incroyable, pour moi, ce serait celui-là ! Un morceau qui flotte littéralement dans l'air et suspend le temps comme par magie. OUF-I-SSIME !

1989...un titre qui passera étonnamment sous les radars. Fait tout à fait incompréhensible surtout quand on voit la qualité de ce dernier. Allez comprendre...

1989...quand on regarde le parcours effectué par le groupe depuis leurs débuts en 1979, c'est purement et simplement incroyable. Et c'est loin d'être fini !

1990...on aurait pu penser que la décennie 90 serait fatale au groupe. Qu'ils manqueraient d'inspiration et tomberaient rapidement dans le coté Has Been et Trop-Trop... Que néni ! Ils repartent de plus belle et vont prouver qu'il faut encore compter sur eux. En démarrant par ce titre

1990...une parenthèse rock alternatif type Nirvana qui positionne le groupe sur un créneau qui n'est pas vraiment son domaine de prédilection... Peut nettement mieux faire...

1992...retour aux fondamentaux, là où le groupe est le plus efficace. On a eu peur au virage trop rock. Ouf !

1992...encore une Grande Année avec 3 titres au top. Et un Robert Smith qui ne change pas d'un Iota. Un look unique qui restera dans l'histoire !

1992...Une lettre à Elise revisitée version The Cure. N'en déplaise à Ludwig, cette version moderne tient tout à fait la route...

1996...leur dernier hit notoire de la décennie. Bon, ce titre ne restera pas comme leur meilleur mais peuvent pas être au top tout le temps les p'tits gars...

1996...une deuxième partie de décennie 90 qui va s'avérer plus compliquée à gérer que prévue. Le groupe a du mal à se renouveler et va le payer cash dans les Charts...

1997...un léger trou d'air qui ne dure pas, heureusement. Le groupe réagit vite et surtout s'adapte vite aux dernières tendances du moment. Ouf...

2001...les voici arrivés en cette nouvelle décennie, une décennie 2000 qu'on aurait pu penser fatale pour eux. Que néni, le groupe ne va pas s'en tirer si mal que ça...

2004...ils arrivent à mélanger toutes les influences, qu'elles soient anciennes ou modernes. D'où un résultat étonnant mais qui leur réussit tout de même vu leur niveau de succès dans les Charts...

2004...une décennie 2000 qui les voit enchaîner hit sur hit. Certes, le niveau de production des titres n'a plus rien à voir avec les années 80 mais mieux vaut la qualité que la quantité comme on dit !

2008...quatre ans vont s'écouler par rapport au dernier titre produit. Le groupe est désormais en roue libre et profite du temps qui passe de façon évidente. Qui leur en voudrait...

2008...une GROSSE année 1988 avec pléthore de titres, chose à laquelle ils ne nous avaient plus habitué. Il y a des années comme ça. Quand tout va...tout va !

2008...4 singles rien que pour cette année 2008. Et tous seront classés ! Le groupe est dans une forme olympique et ça se voit. Surtout ça s'entend !

2008...une année 2008 qui se finit en beauté avec ce 4ème titre classé. 30 ans après leurs débuts, ils sont toujours là et cette aventure absolument extraordinaire est loin d'être finie...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article