Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Forum années 80 & 90

 

 

 

Publié par Nostradam

David Christie, de son vrai nom Jacques Pépino, est un chanteur français qui restera principalement dans l’histoire musicale des années 80 pour un titre. Mais pas des moindres !

L’énormissime « Saddle up » qui sort en 1982 et qui sera l’un des plus gros tubes de l’été de cette année là.

Il aura écrit d’autres titres sous des pseudos fantaisistes comme « James Bolden » ou « Napoléon Jones » et sa discographie étant assez fournie, il aurait été dommage de ne pas lui consacrer un article à part entière.

L’aventure s’arretera malheureusement pour lui en 1997, date à laquelle il met fins à ses jours suite au décès accidentel de sa fille Julia, fille née de sa liaison avec la chanteuse Nina Morato.

A découvrir ou redécouvrir.

Discographie (entre autres...) :

  • Julie 1968
  • Au pays qui est plus loin que loin 1969
  • Notre premier enfant 1973
  • Lazy love 1974
  • Falling in love in summertime 1976
  • Don’t stop me (I like it) 1977
  • Love is the most important thing 1977
  • Strutt your funky stuff 1978
  • Backfire 1978
  • Heartbeat 1981
  • Saddle up 1982
  • Our time has come 1982
  • Rally down to Sally’s 1983
  • Stress 1983
  • Cindy Lou 1985
  • Chain of love 1985
  • Des vacances à Capbreton 1987
  • Living it up 1988
Ay Pépino !

___________________________________

 

___________________________________

CLIPS 

1968...les premiers pas. Un titre très Sixtie's qui fonctionne particulièrement bien et qui lui offre son premier hit

1969...une suite particulièrement rythmée, très typique de ces années là. Comme un arrière goût de Johnny tout ça...

1973...le dernier titre en français. Un Ultimate Slow de très gros calibre avant une déferlante de titres Dance...

1974...un titre paru sous le pseudo de Napoleon Jones ! Fallait l'inventer celui-là ! Quoi qu'il en soit, encore un titre à la qualité certaine

1976...tout à fait dans l'air du temps ! Une deuxième partie de carrière en langue anglaise du feu de dieu !

1977...une suite 100 % Disco. Bon, ce n'est pas le Chef d'oeuvre de l'année mais on s'en contentera largement

1977...une GROSSE année 1977 avec pléthore de titre Dance et une qualité globale plus qu'évidente. La montée en puissance est linéaire et va forcément produire quelque chose de très gros dans les années à venir...

1978...encore un titre qui file à 200 km/h ! Une décennie qui s'achève en beauté avec ce titre une nouvelle fois 100 % Dance

1978...un titre qui ne connaîtra pas vraiment le même niveau de succès que son prédécesseur. Attention à ne pas trop se reposer sur ses lauriers...

1981...nouvelle décennie et surtout nouvelles possibilités. La décennie 70 l'aura vu éclore et grandir mais c'est la décennie 80 qui va le consacrer !

1982...et c'est CE titre qui va le consacrer ! Il signe ici tout simplement l'un des plus ENORMISSIMES hits transgalactiques de cette décennie bénie, un titre qui va enflammer littéralement tous les Dancefloor de la planète et qui restera pour toujours son Chef d'Oeuvre. OUF-I-SSIME !

1982...une suite à la qualité certaine. Qui ne peut rivaliser bien sur avec le joyau précédent mais qui tient la route quand même

1983...des titres toujours rythmés, enjoués, légers et aériens. Malheureusement cela ne suffit plus à assurer un niveau de succès minimum dans les Charts. Attention danger...

1983...il aura traversé la décennie 60, puis 70, puis 80 en livrant à chaque fois des titres de grande classe. Une nouvelle fois la preuve avec ce titre particulièrement inspiré

1985...une suite nettement moins favorable avec un titre à l'inspiration très moyenne. Il est clair que les meilleures années sont désormais derrières...

1987...à chaque décennie, il nous livre un Ultimate Slow dont il a le secret. Dans les années 70, ce fut "Notre premier enfant". Pour la décennie 80, ce sera celui-là. Et chose rare, il rechante en français !

1988...il est temps que l'aventure se termine. Le niveau n'est vraiment plus suffisant pour espérer rester au contact des meilleurs. Quoi qu'il en soit, l'aventure fut belle et c'est surtout ça l'essentiel !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article