Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Forum Spécial 80 & 90

Publié par Nostradam

Euryhtmics est un duo anglais formé en 1980 par Annie Lennox et Dave Stewart et qui aura vendu aux alentours de 75 millions de disques à travers le monde.

A l’origine, les 2 faisaient partie d’un groupe nommé « The Catch », groupe à tendance punko-rock. Groupe qui ne produira qu’un seul titre avant de devenir « The Tourists ». Qui à son tour ne produira pas grand-chose.

Le premier album « In the garden » sort en 1981, album dont sera extrait le single « Never gonna cry again ». Et qui sortira dans l’indifférence générale.

En 1982, changement radical de sonorité et de méthodes de travail mais sans retombées réellement positives. Ambiance plus que morose au point que Lennox fait une dépression et Stewart est victime d’un grave problème pulmonaire.

Il leur faut attendre l’année 1983 pour voir tous leurs efforts enfin récompensés avec la sortie de l’album « Sweet dreams », énormissime album qui produit le single du même nom.

Single au son envoûtant et porté par un clip où la couleur orange des cheveux de la chanteuse fait le buzz à lui tout seul. C’est un énorme succès. La notoriété d’Annie Lennox explose littéralement et cette dernière devient la nouvelle icône du moment.

L’album « Touch » sort la même année et va produire pas moins de 3 hits majeurs que sont « Who’s that girl », « Right by your side » et « Here comes the rain again ». L’album est le premier album N° 1 des Charts pour le duo à qui désormais tout réussi.

En 1984, nouveau méga hit avec le single « Sexcrime (Nineteen Eighty-Four) », extrait de la BO du film « 1984 (For the love of Big Brother) ».

1985 est l’année de la consécration avec la sortie de l’album « Be yourself tonight », produit en 1 week-end à Paris et sur lequel vont participer de grosses pointures au niveau musiciens.

Album qui donne une pluie de single hits dont « Would I lie to you », « It’s alright (baby’s coming back) » mais aussi et surtout le magnifique « There must be an angel (playing with my heart) » qui devient leur premier N° 1 au niveau Top singles anglais.

Un an plus tard en 1986 sort l’album « Revenge », album qui marque un point de rupture en terme de ventes et de marge de progression du groupe. Et ce malgré la présence de deux singles phare que sont « Missionary man » et l’énormissime « The miracle of love ».

En 1987 sort l’album « Savage » qui marque un nouveau tournant côté son et un côté obscur et oppressant dans les textes de certaines chansons. Côté ventes, il marchera principalement Outre-Manche mais peu Outre-Atlantique.

Même sort en 1989 pour l’album « We too are one ». Qui aura pour conséquence la séparation du duo l’année suivante, mettant fin ainsi à l’aventure extraordinaire d’un groupe extraordinaire.

Et qui aura été l’un des groupes les plus emblématiques et prolifiques de la décennie 80.

A découvrir ou redécouvrir.

Discographie (entre autres...) :

  • Never gonna cry again 1981
  • The walk 1982
  • Love is a stranger 1982
  • Sweet dreams 1983
  • Who’s that girl ? 1983
  • Right by your side 1983
  • Here comes the rain again 1984
  • Sexcrime 1984
  • Julia 1984
  • Would I lie to you ? 1985
  • There must be an angel ? 1985
  • Sisters are doin’t it for themselves 1985
  • It’s alright (Baby’s coming back) 1986
  • When tomorrow comes 1986
  • Thorn in my side 1986
  • The miracle of love 1986
  • Missionary man 1987
  • Beethoven (I love to listen to) 1987
  • Shame 1987
  • I need a man 1988
  • You have placed a child in my heart 1988
  • Revival 1989
  • Don’t ask me why 1989
  • The king and queen of America 1990
  • Angel 1990
  • I saved the world today 1999
Les doux rêves de 2 touristes hors norme......

1981...les débuts complètement barrés de 2 surdoués qui vont devenir l'un des plus gros phénomènes de cette décennie et du XXième siècle tout court.

1982...toujours aussi aware. Le groupe se cherche, tant au niveau du style que de la sonorité. Mais il ne va pas tarder à se trouver...

1982...le titre de la révélation. Cette fois-ci, le son est trouvé et restera leur marque de fabrique pendant de nombreuses années. Côté Annie Lennox en revanche, ça fluctue encore...

1983...et soudain, tout s'accélère. Accélération proche de la vitesse de la lumière. Ils signent ici l'un de leurs plus gros hits et sont propulsés au rang de stars planétaire One Shot. Un titre qui restera incontestablement comme l'un des titres les emblématiques de la décennie 80 et de cette fin de XXième siècle tout court. OUF-ISSI-ME !

1983...une année 83 absolument exceptionnelle qui les voit réussir tout ce qu'ils entreprennent. C'est une déferlante de hits qui s'abat sur le monde entier. Encore l'un de leurs titres parmi les plus emblématiques

1983...une année qui se finit en beauté et surtout en mode délire sur fond de rythmique afro-caribéenne et de Steel-Drum. Pas vraiment leur fond de commerce mais le résultat est une nouvelle fois à la hauteur !

1984...une année 84 qui repart sur les mêmes bases oufissimes que la précédente et qui va générer 2 nouveaux hits de légende. En commençant par celui-ci. Un titre somptueux qui restera indéniablement comme l'un de leurs plus inspirés...

1984...leur plus gros hit Dance. Un ENORMISSIME titre qui va mettre le feu à tous les Dancefloor de la planète et montrer toute leur polyvalence. Aussi bons dans l'Intimiste que dans le dansant. La marque des Grands !

1984...une Annie Lennox à la beauté androgyne hallucinante qui sublime un titre au lyrisme hors norme. L'osmose parfaite !

1985...nouvelle année aux 4 hits après l'année 83. Cette fois-ci sur une rythmique nettement plus rock. Ca fonctionne une nouvelle fois mais c'est limite hors sujet les concernant...

1985...la consécration ultime. Ils signent ici le plus gros hit de leur carrière et obtiennent par la même occasion le statut de 'Groupe Majeur' de la décennie. Une récompense incontestable et incontestée. MA-GNI-FI-QUE !

1985...quand 2 des divas du moment se rencontrent, le résultat est forcément à la hauteur. Un duo de choc mais surtout de charme !

1986...et c'est reparti pour une nouvelle année à 4 hits. C'est une manie chez eux. Non, c'est surtout un talent époustouflant qui surclasse la plupart des autres groupes !

1986...le nombre de hits qu'ils enchaînent force le respect. A ce moment précis de la décennie ils sont véritablement Les Maîtres du monde !

1986...une Annie Lennox aux taquets et qui en arrive presque à faire peur. Mais c'est ce qui fait toute la différence entre elle et les autres...

1986...la MERVEILLE ! Et aussi paradoxal que cela puisse paraître, ce titre au lyrisme hors norme ne leur offrira qu'un succès somme toute classique. Comme quoi le génie n'est pas toujours récompensé à sa juste valeur...

1987...une année 87 quelque peu en retrait et moyennement inspirée par rapport aux 3 années précédentes qu'on peut aisément qualifier d'exceptionnelles. Une année charnière qui va amorcer le déclin du groupe de façon très subtile mais également de façon irrémédiable...

1987...l'inspiration du groupe devient désormais très aléatoire et produit d'excellents morceaux, comme de moins bons... Dans quelle catégorie doit-on classer celui-ci...hum, hum ??

1987...une année 87 qui se finit en queue de poisson malgré un titre à la qualité plus que certaine. Le groupe n'arrive plus à créer l’événement...

1988...changement de millésime et l'on retrouve une Annie Lennox cette fois-ci en version femme fatale. Elle nous aura tout fait, tous les looks, tous les styles, toutes les postures. Indéniablement l'une des plus belles femmes caméléon de la décennie !

1988...un retour d'inspiration fulgurant qui montre que le groupe en a encore sacrément sous la pédale !

1989...une fin de décennie qui rime avec retour du succès. Mais le groupe n'a plus ce grain de folie, ni ce coup de patte de génie qui les rendait aussi unique...

1989...la qualité des titres fluctue de plus en plus mais il est clair que 89 restera comme l'un de leurs meilleurs crus...

1990...une nouvelle décennie qui démarre de la meilleure des façons avec un premier succès d'envergure. Malheureusement, ce sera l'un des derniers également...

1990...le début de la fin. Sur un titre tout en finesse mais qui ne suffira pas à sauver la baraque...

1999...leur dernier hit notoire. La fin d'une aventure extraordinaire pour un des groupes les plus emblématiques de cette fin de XXième siècle. Une carrière exceptionnelle pour un duo de légende qui aura apporté à la musique contemporaine plusieurs joyaux dont ils peuvent être particulièrement fiers...

Commenter cet article