Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Forum années 80 & 90

 

 

 

Publié par Nostradam

Genesis est un groupe anglais formé en 1967 et composé à l’origine de Peter Gabriel, Mike Rutherford, Tony Banks et Anthony Phillips. Groupe qui peut se vanter d’avoir vendu pas moins de 150 millions d’albums à travers le monde.

Ils enregistrent leur premier album « From genesis to revelation » en 1969, album qui se révèle être un échec monumental. Notamment par le fait que certains disquaires, par manque d’informations, le classe dans la rubrique « Musique religieuse »… ! Confusion en partie liée au nom du groupe, Génèse en français.

Suite au départ du batteur jugé trop faible, une annonce est passée dans le journal musical spécialisé Melody Maker, annonce à laquelle va répondre un certain…Phil Collins. Qui va être retenu, impressionnant par sa technique et son côté boute-en-train.

La nouvelle formation sort l’album « Nursery cryme » en 1971 qui ne connaîtra qu’un succès très relatif. Suivi en 1972 de l’album « Foxtrot » qui lui connaîtra un succès plus important notamment en France.

C’est à partir de cette époque que Peter Gabriel commence ses « shows » sur scène en racontant notamment des histoires surréalistes et en se parant de costumes extravagants. Et le public aime ça, la notoriété du groupe s’en ressent.

Succès croissant à partir de 1973 grâce à la sortie de l’album « Selling England by the pound », album porté par leur premier gros hit à savoir « I know what I like (In your Wardrobe) » qui lui sort en 1974.

Les années se suivent mais ne se ressemblent pas. La preuve avec l’année 1975 qui coincide avec le départ de Peter Gabriel qui ne trouve plus sa place au sein du groupe. Il en tirera d’ailleurs une chanson « Solsbury Hill » qui sera l’un de ses premiers gros tubes en solo.

Les auditions pour trouver un nouveau chanteur se révélant fort décevantes – trop d’excentriques – c’est Phil Collins au final qui est choisi pour reprendre le flambeau. Et qui va redynamiser le groupe comme jamais.

Nouveau chanteur et nouvelle sonorité en 1978 pour la sortie de l’album « …And then there were three ». Album qui va produire l’un de leurs plus gros succès à savoir l’énormissime « Follow you follow me ». La notoriété du groupe grimpe en flèche, notamment Outre-Atlantique.

Nouveau succès en 1980 avec l’album « Duke » dont seront extraits les singles phare « Turn it on again » et « Misunderstanding ». Suivi en 1981 de l’album « Abacab » dont sera extrait principalement le single du même nom. Succès dû en partie à l’usage de nouveaux sons synthétiques.

Grande année 1983 avec la sortie de l’album « Genesis » qui rencontre un succès de grande ampleur au niveau international. Album qui va produire l’un des plus beaux titres du groupe à savoir le magnifique mais tout aussi angoissant « Mama ».

Ils récidivent trois ans après en 1986 avec la sortie de l’album « Invisible touch », album qui reste à ce jour l’un de leur plus gros succès commercial du groupe avec plus de 10 millions d’albums vendus à travers le monde. Et qui va produire plusieurs méga hits comme « Land of confusion » et « Invisible touch ».

Cinq années vont s’écouler avant la consécration suprême qui intervient en 1991 avec la sortie de l’album « We can’t dance ». Enormissime album qui trust toutes les premières places des Charts à travers le monde et qui va se vendre à des niveaux records. Dont seront extraits principalement les hits « We can’t dance » en réaction à la déferlante Techno, ainsi que « Jésus he knows me » en réaction au télévangelisme.

Album qui sera le dernier pour Phil Collins qui quitte le vaisseau, préférant gérer sa carrière solo. Malgré la sortie d’autres titres par la suite, ce départ sonnera le glas pour ce groupe hors norme qui aura laissé une trace profonde, indélébile et de grande qualité dans l’histoire musicale des années 80.

A découvrir ou redécouvrir.

Discographie (entre autres...) :

  • The silent sun 1968
  • Happy the man 1972
  • I know what I like (In your wardrobe) 1974
  • Counting out time 1974
  • The carpet crawlers 1975
  • Your own special way 1977
  • Pigeons 1977
  • Follow you follow me 1978
  • Many too many 1978
  • Turn it on again 1980
  • Misunderstanding 1980
  • Abacab 1981
  • No reply 1981
  • Keep it dark 1981
  • Man on the corner 1982
  • Paperlate 1982
  • Mama 1983
  • That’s all 1983
  • Home by the sea 1983
  • Illegal alien 1984
  • Taking it all too hard 1984
  • Invisible touch 1986
  • Throwing it all away 1986
  • In too deep 1986
  • Land of confusion 1986
  • Tonight, tonight, tonight 1987
  • No son of mine 1991
  • I can’t dance 1991
  • Hold on my heart 1992
  • Jesus he knows me 1992
  • Never a time 1992
  • Tell me why 1993
  • Congo 1997
  • Shipwrecked 1997
  • Not about us 1998
A l'origine du début du commencement ...

___________________________________

 

___________________________________

CLIPS 

1968...les tous tous tous débuts d'un petit groupe sorti de nulle part et qui va devenir en quelques décennie l'un des groupes majeurs de cette fin de XXième siècle. Rien que ça...

1972...l'évolution est lente mais certaine. Mais il est clair qu'il reste encore un peu de travail avant d'arriver à intégrer la cour des Grands...

1974...le premier titre classé du groupe. Très années 70, totale ambiance psychédélique. Même si celui-ci ne sera classé qu'Outre-Manche, c'est déjà ça comme on dit

1974...la dynamique est désormais bien en place et il ne reste plus au groupe qu'à trouver LE titre qui va les démarquer de la masse. Patience, patience...

1975...étonnamment, ce titre à la qualité plus que certaine passera quelque peu sous les radars. Ce ne sera pas encore pour cette fois-ci malheureusement...

1977...puis plus grand chose d'intéressant jusqu'à ce titre. Cette fois-ci, le succès s'étend des 2 cotés de l'Atlantique. Le groupe affiche un talent déjà plus qu'évident. Et ce n'est que la début !

1977...ça y est, la machine à hits est bel et bien lancée. Et vu ce qui s'annonce à l'horizon, le groupe a toutes les raisons de croire en un avenir radieux...

1978...le titre de la révélation planétaire. Un premier ENORMISSIME hit qui les propulse sous les feux de la rampe à la vitesse de la lumière. MA-GIS-TRAL !

1978...un premier titre Intimiste de toute beauté et qui montre tout le potentiel du groupe dans ce domaine. Et du potentiel, il y en a. La suite va le prouver !

1980...une nouvelle décennie qui démarre sur les chapeaux de roue avec ce titre qui file à 200 km/h. Et qui leur offre leur premier succès de la décade

1980...dorénavant, les hits chaque année vont se conjuguer au pluriel. Ce sera le dernier pour cette année là

1981...le premier méga hit de la décennie et surement l'un de leurs plus emblématiques. Le groupe maîtrise désormais parfaitement son sujet !

1981...ce titre là n'aura pas vraiment le même niveau de succès que son prédécesseur mais confirme que le groupe fait désormais partie de l'Elite planétaire. Juste reconnaissance !

1981...un titre étonnant, indéfinissable mais qui fonctionne une fois de plus. Et n'est-ce pas l'essentiel !

1982...un titre tout en douceur qui ne restera pas comme leur Chef d'Oeuvre mais qui offre un joli moment d'émotions

1982...le gros hit de l'année, c'est celui-là. Quant à celui qui va suivre, il ne sera pas gros, il ne sera pas énorme. Il va être GIGANTESQUE !

1983...et le GIGANTESQUE, le voilà. Un monument musical qui restera surement comme l'un des titres parmi les plus emblématiques de la décennie, si ce n'est du XXième siècle tout court. Une merveille d'inspiration qui mélange extrême finesse, moments angoissants mais également force colossale avec un touché de batterie de Phil Collins absolument incroyable à la fin du morceau

1983...une année 1983 exceptionnelle qui les voit enchaîner méga hit sur méga hit. Une inspiration qui se renouvelle sans arrêt, morceau après morceau...

1983...le 'petit' hit de l'année. Il faut dire qu'il aurait été absolument exceptionnel d'aligner que des méga hits du niveau de 'Mama'...

1984...une année 1984 de transition qui n'apportera pas de hits majeurs. Du bon boulot mais sans plus. On s'en contentera quand même...

1984...un joli titre tout en finesse qui ne connaîtra son heure de gloire qu'Outre-Atlantique. Une année 1984 décidément bien compliquée à gérer...

1986...les années se suivent et ne se ressemblent pas forcément. 1984 sera un cru très moyen et 1985 sera une année blanche, carrément. Drôle de paradoxe. Par contre, retour en force en 1986 et quel retour !

1986...le groupe alterne les années 'énormes' et les années 'sans'. Celle-ci est bien une 'énorme' avec un 2ème top hit dans la foulée...

1986...un retour dans l'Intimiste de toute beauté. Ils signent ici un nouveau titre remarquablement inspiré et qui flotte littéralement dans l'air

1986...incontestablement l'un de leurs plus grands hits. Le tout porté par un clip d'anthologie. Une année décidément incroyable !

1987...et que dire de celui-là ! Comparable à 'Mama' dans l'orchestration ainsi que dans la mélodie, on frôle presque la perfection !

1991...nouveau break. Cette fois-ci de 4 ans, rien que ça ! On passe donc directement à la décennie suivante. Et ma foi, ils signent un nouveau retour de toute beauté qui montre qu'ils en ont encore largement sous la pédale !

1991...leur plus gros hit de la décennie. Ils auront traversé la décennie 70, puis 80 avec une facilité déconcertante. Et rien ne semble les arrêter en cette décennie 90

1992...nouveau moment de pure émotions avec ce titre absolument somptueux. Une discographie absolument oufissime qui s'enrichit année après année, morceau après morceau...

1992...les méga hits s’enchaînent de nouveau à une vitesse incroyable. Incontestablement l'un des groupes majeurs de la décennie et de cette fin de XXième siècle tout court

1992...une année 1992 qui se finit tout en douceur. Certes ce titre là sera un cran en-dessous des 2 précédents mais le groupe maintient un niveau qualitatif plus qu’évident et c'est surtout ça l'essentiel

1993...une année à l'unique hit. Mais une nouvelle fois, du hit de très très gros calibre. Près de 20 ans après leurs premiers succès, ils sont toujours là, toujours aussi efficaces et toujours aussi inspirés !

1997...le dernier hit notoire. Ils seront restés au top 3 décennie et ça, peu de groupe peuvent s'en vanter. Un groupe vraiment exceptionnel servi par un Phil Collins qui restera incontestablement comme l'un des plus grands chanteurs de cette fin de XXième siècle

1997...dernier hit notoire mais pas dernier hit classé. L'aventure continue encore un petit peu et le niveau qualitatif est toujours de haut niveau. On prend, on prend !

1998...une année mono-titre, cela ne leur était jamais arrivé, sauf à leurs tous débuts. Cette fois-ci, c'est bel et bien la fin, force est de constater...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article