Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Forum Spécial 80 & 90

Publié par Nostradam

ABBA, plus connu sous le sigle ᗅᗺᗷᗅ, est un groupe suédois formé en 1972 à Stockholm et composé d’Agnetha Fältskog, Björn Ulvaeus, Benny Andersson et Anni-Frid Lyngstad. Groupe qui peut se vanter d’avoir vendu à ce jour aux alentours de 380 millions d’albums à travers le monde, qui fait d’eux l’un des groupes les plus vendeurs de tous les temps.

ABBA est en vérité un acronyme des premières lettres des prénoms des différents membres. Durant les « grandes » années du groupe, Fältskog et Ulvaeus, ainsi que Andersson et Lyngstad, seront mari et femme. Couples qui finiront par divorcer peu avant la séparation du groupe.

Benny Andersson commence sa carrière artistique en 1964 à l’âge de 18 ans au sein du groupe « Hep Stars », qu’on surnomme les ‘Beatles suédois’ et spécialisés dans la reprise de standards internationaux. Björn Ulvaeus commence également sa carrière artistique au même âge au sein du groupe « The Hootenanny Singers », groupe plutôt orienté folk. Les 2 compères se croisent fréquemment lors de tournées respectives et finissent par sympathiser. Au point de composer un premier morceau ensemble en 1966. Ils récidivent en 1969 notamment sur le hit des Hep Stard « Speleman ».

Agnetha Fältskog, tous comme les deux autres, voit sa carrière artistique prendre de l’essor à l’âge de 18 ans quand elle connaît un premier hit sur un titre qu’elle a composé elle-même et qui va se vendre à plus de 80 000 exemplaires. Elle sortira 4 albums entre 1968 et 1971 et verra plusieurs de ses singles très bien classés dans les Charts suédois. Elle rencontre Ulvaeus lors d’un show télévisé en 1969, rencontre qui se finira par un mariage deux ans après en 1971.

Anni-Frid "Frida" Lyngstad quant à elle commence à chanter dès l’âge de 13 ans mais c’est à l’âge de 22, soit en 1967, qu’elle va connaître sa première heure de gloire lorsqu’elle remporte un concours de chant national. Lequel lui permet de signer un contrat chez EMI Suède et de se produire dans le show télévisé le plus populaire du moment.

En 1969, Andersson compose “Hej, clown », chanson qu’il présente à la sélection suédoise pour le Concours Eurovision. Titre qui échoue de peu mais qui permet quand même à Andersson de croiser pour la première fois le chemin de Anni-Frid Lyngstad. Avec qui il se met en couple un mois après.

Les groupes respectifs d’Andersson et de Ulvaeus explosent également cette même année, leur permettant de sortir leur premier album commun « Lycka » en 1970. Agnetha et Frida étant souvent présentes lors des séances d’enregistrement, elles en profitent pour jouer les choristes de luxe.

C’est à partir de 1971 que les choses deviennent sérieuses pour le quatuor qui travaille de plus en plus de concert. Les 2 garçons sortent plusieurs titres qui connaissent des fortunes diverses.

Un début de reconnaissance internationale arrive en 1972 avec le titre « She’s my kind of girl » qui connaît un joli succès d’estime. Suivi de peu du single « People need love », single qui voit les 2 filles monter en puissance au niveau chant. Le disque remporte un succès notoire en Suède et devient leur premier titre classé Outre-Atlantique.

La décision est prise d’enregistrer un premier album à quatre et de laisser le leadership vocal à Agnetha et Frida. Leurs 2 voixs’harmonisent parfaitement et le résultat dépasse les espérances du groupe.

L’album « Ring Ring » sort en 1973 et le single du même nom effectue un joli parcours planétaire. La même année, le groupe est appelé officiellement ABBA. Et ce sera seulement à partir de 1976 que le logo du groupe va devenir ᗅᗺᗷᗅ,l’effet miroir plaisant énormément au groupe. Logo apposé pour la première fois sur le single « Dancing queen ».

C’est en 1974 que tout va soudainement s’accélérer lorsque le groupe gagne les préselections pour le concours de l’Eurovision alors qu’ils avaient échoué par 2 fois les années précédentes. Victoire grâce à un titre nommé…..« Waterloo ».

On connaît la suite. Le groupe gagne le concours et le titre va faire un véritable malheur au niveau planétaire. L’album éponyme dont il est issu est lui-même acclamé par la critique.

Le single « Honey, honey » sort dans la foulée et connaît un honnête succès, sans commune mesure avec le précédent. Certaines mauvaises langues prédisant même au groupe une incapacité à sortir par la suite de nouveaux morceaux équivalent à « Waterloo ».

Le single « I do, I do, I do, I do, I do » qui sort en 1975 semble donner raison aux détracteurs du groupe.

Les choses changent fin 75 lorsque sort l’album « ABBA », album qui va produire 2 énormes titres que sont « SOS » et « Mamma mia ». Le succès est de nouveau au rendez-vous. Notamment en Australie où la notoriété du groupe explose littéralement.

Un an plus tard en 1976 sort le single « Fernando » qui cartonne à son tour. Il va s’en vendre plus de 10 millions d’exemplaires à travers le monde ! Suivi de peu de l’album « Arrival ». Enormissime album qui va produire 2 nouveaux méga hits avec « Money, money, money » et « Knowing me, knowing you ».

Mais aussi et surtout, le hit intergalactique « Dancing queen » qui devient le premier titre du groupe classé N° 1 aux Etats-Unis. Le groupe est au zénith de la renommée et enchaînent les tubes à une vitesse phénoménale.

1977 voit la sortie de l’album « ABBA : the album », album qui se vend encore plus que le précédent qui pourtant avait atteint des records. Album dont vont être extraits 3 nouveaux hits que sont « The name of the game », « Take a chance of me » et « Thank you for the music ». Hits au succés moindre que les précédents.

En 1978 sort le single “Summer night city” une nouvelle fois au succès moyen.

Année 1979 en demi-teinte avec côté bonne nouvelle un retour en force grâce au titre « Chiquitita », titre réalisé spécialement pour l’UNICEF et qui va finir N° 1 dans une dizaine de pays. Et côté mauvaise nouvelle, Ulvaeus et Fältskog annoncent leur divorce, créant par la-même une certaine effervescence malsaine autour du groupe.

Ce qui n’empêche pas la sortie de l’album « Voulez-vous », album qui va enregistrer des scores de ventes encore considérables. Notamment grâce à des titres comme « Chiquitita », « Does your mother know », « Angeleyes » et autre « I have a dream ».

Toujours la même année sort, hors album, le titre « Gimme ! Gimme ! Gimme ! (A man after midnight), titre qui va cartonner et qui reste à ce jour comme l’un de leurs plus beaux joyaux et le plus diffusé en soirée.

Un an plus tard en 1980 sort le single « The winner takes it all » dont les paroles traitent indirectement du divorce d’Ulvaeus et Fältskog. Le titre fait un véritable carton. Suivi de peu de l’album « Super trouper », album dont l’évolution sonore est flagrante et qui fait la part belle aux synthétiseurs. L’album a été pré-commandé à plus d’un million d’exemplaires, rien qu’en Angleterre.

Un nouveau super hit, du nom de l’album, en est extrait. Ainsi que « Lay all your love on me » qui effectuera également un beau parcours dans les Charts.

En 1981, c’est au tour d’Andersson et de Lyngstad de divorcer. La même année sort le dernier album du groupe « The visitors », qui ne produira qu’un seul hit, « One of us ». L’Abbamania est en perte de vitesse et les ventes s’en ressortent fortement.

Enfin, en 1982, il connaîtront un dernier succès notoire avec le titre « The day before you came », juste avant que le groupe ne se sépare.

Séparation définitive d’un groupe qui laissera dans l’histoire une trace unique, mythique, voire mystique. Et qui aura produit un nombre incalculable de morceaux d’anthologie dont un certain nombre font encore danser de nos jours les ¾ de la planète le samedi soir.

A découvrir ou redécouvrir.

Discographie (entre autres...) :

  • People need love 1973
  • Ring, ring 1973
  • Waterloo 1974
  • Honey, honey 1974
  • Hasta Mañana 1974
  • I Do, I Do, I Do, I Do, I Do 1975
  • SOS 1975
  • Bang-a-boomerang 1975
  • Mamma mia 1975
  • Fernando 1976
  • Dancing queen 1976
  • Money, money, money 1976
  • Dum dum diddle 1976
  • That's me 1977
  • Knowing me, knowing you 1977
  • The name of the game 1977
  • Take a chance of me 1978
  • Sumer night city 1978
  • Chiquitta 1979
  • Does your mother know ? 1979
  • Voulez-vous 1979
  • Angel eyes 1979
  • Gimme ! Gimme ! Gimme ! 1979
  • I have a dream 1979
  • If it wasn’t for the nights 1979
  • The winner takes it all 1980
  • Super trouper 1980
  • One of us 1981
  • Head over heels 1982
  • The day before you came 1982
  • Under attack 1983
Aaaaaaa Bbbbbbb Bbbbbbb Aaaaaaa....

1973...ils sont 4 , deux femmes, deux hommes, viennent du froid et chantent en anglais. Le premier hit d'un quatuor d'inconnus qui ne vont pas le rester très longtemps....inconnus !

1972...après un premier titre dont le succès se limitera à la sphère Scandinave, ils obtiennent enfin leur premier succès de classe mondiale. Une grosse marche de franchie...

1974...mais c'est CE titre qui va vraiment tout changer. Une première place à l'Eurovision accompagnée d'un méga succès planétaire. Le groupe ne pouvait rêver mieux !

1974...les hits vont désormais s’enchaîner à une vitesse hallucinante et propulser le groupe dans des hauteurs de renommée rarement atteintes pour l'époque

1974...des mélodies toutes simples mais d'une efficacité redoutable. Et 2 voix féminines qui se mêlent à la perfection. Les clés pour une réussite qui va s'avérer hors norme !

1975...la première année à 3 méga hits planétaires. En commençant par celui-ci. Désormais, chaque titre sorti devient quasiment un événement planétaire à lui tout seul. Et ce n'est que le début...

1975...tout sonne juste, le son, le style, les 2 chanteuses. Un ensemble parfait qui propulse le groupe parmi les tous meilleurs du moment. Et c'est largement mérité !

1975...étonnamment, ce titre n'aura qu'un succès très limité. Et pourtant, rien ne le différencie vraiment du reste de leur discographie...

1975...on pourrait qualifier quasiment chaque titre de titre de légende. En voilà encore un qui restera surement comme l'un de leur plus fameux...

1976...une première MERVEILLE qui va en appeler bien d'autres. Et un nouveau top méga hit planétaire qui renforce une nouvelle fois leur statut de groupe INCONTOURNABLE du moment

1976...leur Joconde. Un titre Dance oufissime et qui restera surement comme leur plus fameux. Et qui continue encore de nos jours à faire les beaux 'soirs' de bon nombre de fêtes et de Dance party !

1976...une année hallucinante avec un 3ème hit intergalactique et qui restera, lui aussi, comme l'un de leurs titres parmi les plus emblématiques

1976...une année prolifique à souhait et qui se termine en beauté avec un nouveau titre qui fonctionne parfaitement. Surement pas le plus connu mais qui tient largement la route !

1977...le quatuor fonctionne à merveille et les filles sont au summum de leurs possibilités, titre après titre. Qui pourrait les arrêter ? A part le destin, personne...

1977...l'année 77 sera-t-elle à la hauteur incroyable des 2 années précédentes. Années qui ont permis d'atteindre des sommets hallucinants tant côté ventes que côté renommée...? Et la réponse est forcément : OUI !

1977...encore une année qui se termine en apothéose avec un titre dont les scores de ventes crèvent encore les plafonds. Et pourtant, ce titre ne restera pas forcement comme leur plus connu...

1978...nouveau changement de millésime. C'est bien la seule chose qui change, car pour le reste, c'est une nouvelle fois un raz de marée planétaire côté succès. Une inspiration qui se régénère en permanence et qui produit titre d'exception sur titre d'exception !

1978...encore un titre dont l'Aura n'égale pas les autres et qui pourtant tirera lui aussi largement son épingle du jeu. C'est là qu'on s'aperçoit de la densité incroyable de leur discographie !

1979...une fin de décennie qui s'annonce une nouvelle fois incroyable. Le groupe signe une nouvelle MERVEILLE, encore un titre parmi leurs plus emblématiques. Le tout sur fond de partenariat avec l'UNICEF. Super doués et altruistes, ils ont vraiment tout pour eux !

1979...rarissime de voir Björn Ulvaeus assurer la partie chant d'un des titres du groupe. Dès que les filles ne sont plus aux commandes, le résultat s'en ressent quelque peu. Nous parlerons cette fois-ci de succès mitigé...pour une fois !

1979...encore un titre paradoxal avec des scores de ventes moyens mais qui restera comme l'un de leurs plus connus. Par contre, ce qui est sur, c'est que le groupe amorce, doucement, très doucement, sa chute...

1979...ABBA fait du ABBA mais la mayonnaise prend de moins en moins. Et ce malgré la qualité certaine du titre. Il était évident que le groupe ne pouvait pas continuer sur un tel régime pendant des dizaine d'années...

1979...certes, les ventes commencent à fluctuer mais cela n'empêche pas le groupe de continuer à livrer des titres d'exception dont celui-ci est un des plus OUFISSIMES. Un nouveau méga top hit Dance qui continue à mettre le feu à tous les Dancefloor du monde entier et ce encore de nos jours !

1979...le dernier titre d'une décennie qui s'est révélée absolument oufissime pour le groupe et qui les aura propulsé au sommet de la gloire et du succès

1979...ah, non, il y en a encore un autre... Et pas des moindres. Peut être pas le plus connu mais surement l'un des plus aboutis !

1980...leur nouvelle MERVEILLE. Surement l'un de leurs plus beaux titres et qui, malgré sa qualité hors norme, porte un message des plus pesants et annonce de façon prémonitoire la fin du groupe...

1980...le dernier méga hit Dance du groupe. La décennie 80 sera malheureusement fatale au groupe, comme aux couples dont il était formé. Une aventure extraordinaire qui aura vu ces 4 là entrer dans la légende comme peu de groupe avant et après eux...

1981...la fin d'un règne incontesté qui aura duré presque 10 ans. Ce n'est pas le dernier titre du groupe mais quelque chose a changé, c'est clair. La dynamique n'y est plus et les filles commencent à tomber dans la caricature...

1982...certes, le cœur n'y est plus, mais le groupe arrive encore à produit des morceaux de qualité. On est loin des mégas hits d'antan mais on s'en contentera encore largement !

1982...le dernier hit notoire. Tout devient sombre, et il devient de plus en plus évident que l'aventure doit s'arrêter rapidement. Pour le bien de tous...

1983...cette fois-ci, c'est bel et bien fini. Mais quelle aventure ! Le quatuor aura laissé une trace dans l'histoire musicale du XXième comme peu d'autres et peut se vanter de continuer à faire danser la planète entière et ce, 40 ans encore après leurs débuts...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article