Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Forum Spécial 80 & 90

Publié par Nostradam

Philippe Lavil, né Philippe Durand de la Villejegu du Fresnay, est un chanteur français originaire de la Martinique, descendant de colons français et dont les parents exploitaient une bananeraie dans la commune du François.

C’est un certain Graeme Allwright (!), alors professeur d’anglais, qui va initier le jeune Philippe à la chanson. Et surtout lui donner l’envie de chanter.

Il sort ainsi son premier 45 Tours « A la califourchon » en 1969. Single qui ne restera pas dans les annales. Suivi de quelques albums dont un « Février, sorti en 1978, sera ornementé de textes d’un certain…Alain Souchon. Sans plus de succès.

C’est en 1982 que tout va soudainement s’accélérer lorsqu’il croise le chemin du « Faiseur de tubes », à savoir Didier Barbelivien qui va lui écrire l’énormissime « Il tape sur des bambous ». Single phare qui va immédiatement propulser le chanteur sous le feu des projecteurs.

Les 2 compères récidivent trois ans plus tard en 1985 avec « Elle préfère l’amour en mer », nouveau titre phare qui à son tour tutoie les sommets des Charts. Le chanteur devient littéralement incontournable.

La musique antillaise étant pour lui une source sans fin d’inspiration et de chance, cette dernière va lui offrir un troisième – et ultime - cadeau lorsqu’il enregistre le titre « Kolé séré » en duo avec Jocelyn Beroard de Kassav. Nouveau succès d’envergure.

Mais qui sera malheureusement le dernier. D’autres titres sortiront par la suite mais le chanteur ne retrouvera jamais le même niveau de réussite qu’auparavant.

A découvrir ou redécouvrir.

Discographie (entre autres...) :

  • Avec les filles je ne sais pas 1970
  • Plus j'en ai, plus j'en veux 1971
  • Yaya 1972
  • Hey Mister Lee 1976
  • Chinatown 1977
  • Bebe qui pleure 1979
  • Il tape sur des bambous 1982
  • Rio 1982
  • Sauvage 1983
  • San Miguel 1983
  • Jamaicaine 1984
  • Elle préfère l’amour en mer 1985
  • Elle tricote des pulls pour personne 1986
  • Kolé séré 1987
  • Pa palé 1989
  • La chica de cuba 1989
  • Savanna kumba 1990
  • De Bretagne ou d'ailleurs 1991
  • Y'a plus d'hiver 1992
Il préfère l'amour sur des bambous...

1970...après quelques essais restés sans suite, le petit Philippe connait enfin son 1er succès. Un titre qui donne tout de suite la tendance : ce sera une carrière colorée, placée sous le signe du soleil et des tropiques !

1971...on continue dans la même veine. Puisque ça marche, pourquoi changer. Sauf que ce titre là ne rencontrera pas tout à fait le même succès que son prédécesseur...

1972...bon, là, on fait carrément dans le potache. C'est sympathique mais ça ne restera pas comme le hit de l'année, c'est clair

1976...terminé les congas et les rythmes afro-caraïbes, le petit Philippe nous la joue en mode Country. Alors là, faut oser !

1977...pas facile de trouver son style. Décidément, avec lui, on va passer par tous les styles. Nous voilà en mode Folk...

1979...bon, tout compte fait, il revient à ses premières amours. Le style Lavilien semble enfin avoir trouvé ses bases définitives...

1982...Papa Noel Barbelivien vient de déposer un superbe cadeau dans les petits souliers de Philippe. LE titre qui va tout changer et faire exploser littéralement la notoriété du chanteur. Incontestablement l'un des plus gros hits de la décennie côté français !

1982...bien sur, il est quasiment impossible d'égaler le succès du titre précédent tant la barre est haute. Une suite sympathique mais sans plus...

1983...allez, on n'avait pas encore eu le style Mexicano-Latinos. C'est désormais chose faite. Et ma foi, ça marche plutôt bien dans ce domaine somme toute assez particulier...

1984...retour dans les Caraïbes. Chassez le naturel, il revient au galop. Avec le petit Philippe, on y revient quoi qu'il arrive. Normal, ce sont ses racines !

1985...Papa Noel Barbelivien vient de nouveau de déposer un gros cadeau chez les Durand de la Villejegu du Fresnay. Résultat des courses : nouveau méga hit. De toute façon, quand Barbelivien est dans le coin, c'est succès garanti. Et du gros !

1986...quand Philippe fait dans le rock, le résultat est correct mais sans plus. Un retour aux fondamentaux s'impose !

1987...et bien voilà ! Y'avait qu'à demander ! Retour aux sources et carton immédiat. Un duo avec Jocelyne Beroard qui fonctionne à merveille et qui produit l'un des plus gros hits Dance de la décennie. Chaud bouillant !

1989...une incursion dans le domaine Intimiste rarissime de la part de l'artiste. Et qui produit un résultat particulièrement abouti. Sortez les mouchoirs !

1989...retour à la Dance, on se doutait que l'incursion dans l'Intimiste serait de courte durée. Et nouveau changement de style. Il nous donne le tournis à force...

1990...changement de décennie qui rime avec exploration d'un nouveau continent . Bienvenue cette fois-ci en Afrique. Mais ça ne suffira pas à redresser la barre malheureusement...

1991...et le voici en mode Latino-Celtique. Manquait plus que ça. Il nous aura tout fait. Le seul à oser et surtout à pouvoir faire ça...

1992...nouvelle incursion dans l'Intimiste qui une nouvelle fois fonctionne parfaitement. Une décennie 90 qui, comme bon nombre de collègues, sera celle du lent mais irrémédiable déclin...

Commenter cet article

Marie 02/11/2016 09:14

Je me souviens que mes parents adoraient écouter ses chansons. C’est pour cette raison que j’ai téléchargé le single Kole Sere en version MP3 sur http://m.zikiz.fr/ . J’avoue que c’est un morceau qui a marqué mon enfance. Qui plus est, je connais les paroles par cœur. C’est sympa de se remémorer ce genre de souvenir.

Nostradam 02/11/2016 21:15

Un carton énorme à l'époque. Quand on voit qui a composé bon nombre de ses morceaux, tout s'explique !