Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Forum Spécial 80 & 90

Publié par Nostradam

Francis Lalane est un auteur compositeur interprète qui passe une partie de son enfance en Uruguay et qui commence sa carrière artistique en prenant des cours d’art dramatique au conservatoire de Marseille. Il chante dans le même temps dans les universités, lycées et MJC des environs de Marseille en compagnie de ses deux frères (Jean-Felix Lalane et René Manzor) au sein d’un groupe appelé « Bibi Folk ».

C’est en 1979 qu’il sort son premier album « Rentre chez toi », album qui rencontre un joli succès d’estime. Mais c’est surtout le 45 tours « La maison du bonheur » qui va faire exploser la notoriété de l’artiste. Il signe cette année là l’une des plus belles ballades de l’année et de la décennie.

Il sort un an après en 1980 un album éponyme. Suivi en 1981 de l’album « Toi mon vieux copain ». Des albums engagés qui égratignent volontairement les travers d’une société un peu trop centrée sur elle-même. Le chanteur commence déjà à déranger et agacer.

Et les ventes concernant ses albums s’en ressentent. Il va falloir attendre l’année 1986 pour le voir retrouver le chemin du succès grâce à l’énormissime BO du film Le Passage, film réalisé par son frère René. Le single fait un véritable carton et fait entrer définitivement le chanteur au panthéon des plus grands artistes de cette fin de XXème siècle.

Et il lui faudra de nouveau attendre six ans et l’année 1992 pour le voir une nouvelle fois revenir en force grâce à l’album « Tendresses », qui se vendra à plus de 450 000 exemplaires et dont sera extrait le single phare « Reste avec moi ».

Mais qui sera cette fois-ci son dernier succès notoire.

Toujours en activité, ce chanteur à la personnalité haute en couleur et particulièrement fantasque n’est pas à l’abri de nous étonner une nouvelle fois dans les années qui viennent…affaire à suivre.

Discographie (entre autres...) :

  • La maison du Bonheur 1979
  • Celle qui m’a fait si mal 1980
  • Des mains de chomeur 1981
  • Fais moi l’amour pas la guerre 1982
  • Coup de foudre 1985
  • Toujours à l’air libre 1985
  • A deux maintenant 1986
  • BO Le passage 1986
  • La hija de la luna 1987
  • Multicoque au vent 1989
  • Reste avec moi 1992
  • Aime moi 1995
  • Je t'appelle 1996
On le retrouvera...

1979...son Chef d'Oeuvre. Un premier titre au lyrisme incroyable, à l'inspiration hors norme et qui va propulser l'artiste dans les plus hautes sphères du succès à la vitesse de la lumière. Incontestablement l'une des plus belles chansons de la décennie et de cette fin de XXième siècle côté Français. MA-GI-QUE !

1980...un créneau Intimiste qu'il va exploiter à fond avec plus ou moins de réussite. Ce 2ème titre ferait plutôt partie de la catégorie 'moins'... Quasiment impossible de rivaliser avec le joyau précédent tant la barre est haute !

1981...l'artiste n'arrive pas à capitaliser sur l'énorme succès du premier titre et ce malgré un talent évident. Car son côté 'décalé' commence déjà plus ou moins à le marginaliser...

1982...un titre déjà plus dans l'air du temps. Le chanteur arrive tout de même de temps à temps à livrer des titres nettement plus en l'accord avec les attentes du public

1985...il faut attendre l'année 85 pour le voir livrer de nouveau un titre qui colle à son époque. Certes, il n'atteindra pas les sommets du Top50 mais c'est du bon boulot, indéniablement !

1985...un nouvel éclair de génie qui lui permet de livrer une nouvelle MERVEILLE. Il alterne sans arrêt l'incroyable avec le tout venant. Tout dépend des années. Et pour cette année 85, incontestablement, c'est du GRANDIOSE !

1986...et que dire de celui-ci ! 85 fut une année incroyable, 86 va être une année exceptionnellement exceptionnelle. Surement sa plus belle année. Il suffit de voir la suite sublissime qui s'annonce à l'horizon...

1986...il signe un Chef d'Oeuvre par décennie. Pour la décennie 80, ce sera celui-là. Un titre OUFISSIME qui va le faire rentrer définitivement au Panthéon musical des années 80 côté Français. MA-GIS-TRALEMENT MA-GIS-TRAL !

1987...un passage en mode sud-américain des plus déroutants. Fini les Chefs d’œuvres intimistes, le voilà en mode Dance. Mais pas forcément celui qu'attend le public une nouvelle fois...

1992...une fin de décennie 80 assez laborieuse. Suivi d'un début de décennie 90 qui ne l'est pas moins. Jusqu'à ce titre. On retrouve le Grand Lalanne, sur un titre une nouvelle fois hautement inspiré et qui flotte littéralement dans l'air

1995...une production de titre qui ralentit de plus en plus, voire de plus en plus d'années à vide. La décennie 90 s'avère particulièrement délicate à gérer pour l'artiste. Ce qui ne l’empêche pas de continuer à livrer de temps en temps des titres incroyables comme celui-là !

1996...son dernier titre d'envergure de la décennie. Une nouvelle fois dans le domaine Intimiste, un domaine qu'il affectionne tant et qui lui aura permis de donner le meilleur de lui-même !

Commenter cet article

Jerome 01/06/2017 14:50

Sincèrement, je ne connaissais pas la vie de Francis Lalanne avant de tomber sur votre blog même si je suis fan de sa musique. D’ailleurs, à l’aide de ce service de micropaiement : http://www.digital-global-pass.fr/ , j’ai même téléchargé mon titre préféré On se retrouvera comme sonnerie. Bref, on peut dire que c’est l’un de mes plus grands coups de cœur.

Nostradam 02/06/2017 08:36

Ah, ce cher Francis. Un personnage haut en couleur, fort en gueule et au talent indéniable. Et qui aurait vraiment mérité d'avoir une reconnaissance bien supérieure à ce qu'elle fut. Mais l'originalité souvent marginalise...