Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Forum Spécial 80 & 90

Publié par Nostradam

Eric Morena est un chanteur français qui démarre sa carrière artistique en 1981  après avoir abandonné sa première vocation qui était d’être…...ecclésiastique !! Il avait même suivi des études théologiques et était parti comme missionnaire en Afrique peu de temps auparavant.

Il entre dans la carrière de chanteur non pas comme chanteur pop mais comme chanteur lyrique et plus précisément d’opérettes.

Il va connaître son heure de gloire en 1987 avec le désormais cultissime transcosmico-nanardien titre « Oh ! Mon bateau », single parodique qui va se vendre à plus d’un million d’exemplaires.

Un an plus tard en 1988 suivent les singles « Je suis le torero de l’amour » et « Ramon et Pedro » qui connaîtront un succès plus qu’honorable mais sans commune mesure par rapport au précédent.

L’album « Oh ! Mon album » sort en 1989, album qui lui aussi ne connaîtra qu’un relatif succès. Et les albums suivants seront désormais principalement axés sur l’opérette.

Personnage haut en couleur, fantasque et hors norme, le chanteur aura eu le grand mérite de mêler chant lyrique et musique opéretto-pop, chose qui au milieu des années 80 n’était pas chose courante.

A découvrir ou redécouvrir.

Discographie (entre autres...) :

  • Oh mon bateau ! 1987
  • Je suis le torero de l’amour 1988
  • Ramon et Pedro 1988
  • La fiesta morena 1989
  • Hisseo 1989
Ramon et Pedro sont dans un bateau...

1987...le titre d'une vie ! Il aura suffit de CE titre pour que l'artiste rentre direct dans la légende musicale des années 80 côté français. Un titre hallucinant, barré à souhait et totalement vintage par son coté opéretto-kitsch. Ce qui ne l'empêche pas d'être encore aujourd'hui surement l'un des titres parmi les plus cultes de la décennie 80. ENORMISSIME !

1988...malheureusement, l'exubérance débridée de l'artiste va autant le propulser qu'elle va le desservir. En avant toute sur le premier titre et déjà en marche arrière sur le 2ème. Souvent le Trop Trop tue le trop...

1988...certes, chaque titre est pétillant, gai, léger et aérien mais malheureusement trop 'typé'. Et trop en décalage par rapport à l'époque...

1989...le chanteur tente le tout pour le tout. Mélanger sonorité opérette et sonorités Dance des années 80. Un pari risqué qui ne lui permettra pas malheureusement de renouer avec le succès. Dommage...

1989...bon, là on n'est même plus dans l'exubérance mais carrément dans la caricature. Un hors sujet fatal à l'artiste....

Commenter cet article