Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Forum Spécial 80 & 90

Publié par Nostradam

Arabesque est un trio allemand formé en 1977 à Francfort et composé de Michaela Rose, Jasmin Vetter et Sandra Lauer. Une certaine Sandra qui va devenir quelques années plus tard l’une des plus grosses fournisseuses de tubes de la décennie 80 (Maria MagdalenaIn the heat of the night…).

Le groupe reste à ce jour l’un des plus populaires de la décennie 80 au Japon et en ex-URSS.

Après avoir connus quelques jolis succès au Japon fin des années 70, c’est à partir de l’année 1980 que les choses vont réellement prendre de l’ampleur. Notamment grâce au single « Take me don’t break me » qui effectue un parcours remarqué dans les Charts Outre-Rhin.

Succès amplifié quelques mois plus tard lorsque sort en 1981 le titre « Marigot bay » qui se classera encore mieux. Suivi de peu de « In for a penny » qui sera loin d’être ridicule à son tour.

L’année 1982 voit la sortie de deux nouveau hits singles que sont « Indio boy » et « Tall story teller ». Succès moindre mais succès quand même.

Mais il faudra attendre l’année 1986 pour les voir renouer une dernière fois avec le succès grâce aux singles phare « Ectasy » et « Time to say goodbye ». Deux hits notoires qui sortiront alors que le groupe s’est déjà séparé !

A découvrir ou redécouvrir.

Discographie (entre autres...) :

  • Hello Mr Monkey 1977
  • Friday night 1978
  • Pepermint Jack 1979
  • Rock me after midnight 1979
  • High life 1980
  • Take me don’t break me 1980
  • Hell driver 1980
  • In for a penny 1981
  • Billy’s barbeque 1981
  • Hit the jackpot 1981
  • Tall story teller 1982
  • Indio boy 1982
  • Jingle jangle Joe 1982
  • Why no reply 1982
  • Sunrise in your eyes 1983
  • Heart on fire 1984
  • Time to say Goodbye 1985
  • Ectasy 1986
De bien belles arabesques...

1977...du DISCO made in Germany. Aussi étonnant que cela puisse paraître, il y en eu. Et les filles sont loin d'être ridicules...

1978...les premiers pas de celle qui va devenir l'un des plus gros phénomènes de la décennie suivante. Un terrain de jeu idéal pour se roder...

1979...il y a quand même un arrière gout d'ABBA, c'est flagrant. Mais la copie ne vaut pas l'original, c'est clair...

1979...une machine à hits Dance parfaitement huilée et qui produit des titres à la qualité certaine. Que demander de plus...

1980...passage à la décennie suivante. La sonorité évolue pour s'adapter aux nouvelles tendances. Toujours aussi kitsch mais toujours aussi efficace !

1980...un délire popo-rockabilly très étonnant, qui tranche radicalement avec les titres précédents. Et pourquoi pas...

1980...on repart dans la copie ABBAienne. Avec un niveau de succès aux antipodes du groupe Suédois. Malheureusement pour les 3 filles...

1981...un début de décennie où l'inspiration est de niveau plutôt moyen. Peut et doit mieux faire !

1981...certains titres sont même à la limite de la caricature. Pour les mariages pourquoi pas, pour mettre le feu aux Dancefloor de la planète, ça c'est autre chose...

1981...toute l'année 81 sera à peu près sur le même registre. C'est gentillet, ça ne mange pas de pain comme on dit,..mais c'est quand même assez minimaliste côté inspiration...

1982...bienvenue à la fête de la Bière ! Elles sont charmantes, c'est indéniable. Mais là, franchement, y'a vraiment de quoi rigoler...

1982...là, c'est déjà un peu mieux. On est loin, très loin du sommet des Charts mais ça reste sympathique, c'est déjà ça

1982...et on repart en mode copie ABBA. Un petit peu, pourquoi pas. Là, ça commence à faire beaucoup...

1982...allez, enfin un titre qui sort un peu du lot. Comme quoi, quand elles veulent, elles peuvent faire de l'original qui tient la route !

1983...Sandra s'impose de plus en plus et l'on voit déjà poindre la future diva qu'elle va devenir dans les années qui vont suivre...

1984...bon, la constante, c'est le côté Dance. Pour le côté qualitatif, là par contre, c'est très aléatoire...

1985...ouh là, là, par contre, il s'est passé quelque chose. Tout a changé, le style, la sonorité, le tempo. Nettement plus dans l'air du temps...

1986...la fin d'une aventure qui aura duré près de 10 ans et révélé celle va devenir l'une des plus grandes chanteuses de la décennie 80, rien que ça !

Commenter cet article