Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Forum Spécial 80 & 90

Publié par Nostradam

War, d’abord appelé Eric Burdon and War, et aujourd’hui appelé The Lowrider Band, est un groupe américain originaire de Long Beach en Californie. Groupe dont l’une de ses principales particularités, hormis ses nombreux hits, est d’avoir été un groupe particulièrement métissé et composé de membres d’origines très diverses et variées.

Ils vont connaître leurs premiers succès en 1972 avec des titres comme « Slippin’ into darkness », extrait de l’album « All day music » et « The world is a ghetto » extrait de l’album éponyme. Album qui restera comme l’album le mieux classé de toute leur discographie.

Suivis un an plus tard en 1973 du single phare « The Cisco kid », toujours extrait du même album et qui va leur offrir l’un de leur plus gros succès de toute la décennie 70. La même année sort l’album « Deliver the world », album qui va produire 2 nouveaux hits que sont « Gypsy man » et « Me and baby brother ».

Nouveau succès deux ans plus tard en 1975 avec la sortie de l’album « Why can’t we be friends ? » dont seront extraits deux nouveaux hits. Le premier du nom de l’album et le second « Low rider ».

L’année 1976 voit la sortie d’un best of qui contient un inédit « Summer », titre phare de l’album et qui restera comme leur dernier méga hit.

L’album « Galaxy » qui sort en 1977 connaitra un succès mitigé, seul le single éponyme tirera son épingle du jeu. D’autres albums sortiront par la suite mais seul l’album « Outlaw » qui sort en 1982 leur permettra d’enregistrer deux derniers hits avec « You got the power » et le single du nom de l’album.

A découvrir ou redécouvrir.

Discographie (entre autres...) :

  • The Cisco kid 1973
  • Gypsy man 1973
  • Low rider 1975
  • Summer 1976
  • Galaxy 1978
  • Good, good feelin’ 1979
  • I’ll be around 1980
  • Cinco de Mayo 1981
  • You got the power 1982
  • Outlaw 1982
  • Just because 1982
  • Life (is so strange) 1983
  • Groovin 1984
En ordre de bataille...

1973...après quelques essais mineurs qui auront permis au groupe de se roder, voici venir le temps des premiers top hits

1973...une GROSSE année 73 avec une succession de titres de très gros calibre. Le groupe prend de l'ampleur, tout comme sa renommée...

1975...le premier succès planétaire. Leur réussite dépasse désormais les frontières US, ça commence à sentir bon !

1976...un groupe vraiment atypique qui mélange les styles les plus divers, tout comme les sonorités. Cette fois-ci, c'est tout en douceur en mode afro-caraibo-sudo-américain...

1978...qui dit fin de décennie 70, dit accélération soudaine du tempo. La preuve avec ce titre qui les font basculer dans le mode Dance, domaine jusque là plus ou moins occulté...

1979...désormais, ça pulse, c'est clair. Tout est fait pour faire bouger les popotins et mettre le feu au Dancefloor !

1980...un changement de décennie qui se conjugue en mode Intimiste. Après l'euphorie de la Dance, le groupe montre une nouvelle fois qu'il sait également faire un plus dans la finesse...

1981....on repart une nouvelle fois en mode multi-influences. Sur une base prédominante sud-américaine quand même, un style qu'ils affectionnent tout particulièrement...

1982...puis voici venu de nulle part le titre de la consécration. Un titre Dance oufissime qui met littéralement le feu à tous les Dancefloor de la planète et qui restera comme l'un des meilleurs morceaux Funk de la décennie. MA-GIS-TRAL !

1982...on reste sur une base Funk, mais ce titre là n'a pas le même niveau d'inspiration que le précédent. Un succès moindre forcément...

1982...une année très hétéroclite en terme de sonorités. Voici venu le temps du mode reggae. Ils nous auront vraiment tout fait. Sur un titre à la qualité certaine et pourtant non classé...

1983...une nouvelle fois, le groupe surprend par le style employé. On repart en mode douceur sur un titre qui flotte littéralement dans l'air...

1985...encore un joli titre, tout en finesse, et qui montre une nouvelle fois toute la polyvalence du groupe. Un groupe qui aura su parfaitement alterner Dance pure et purs moments d'émotions

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article