Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Forum Spécial 80 & 90

Publié par Nostradam

Anorld Turboust est un compositeur interprète français qui démarre sa carrière artistique à l’âge de 21 ans en participant à la réalisation  de l’album « Dantzig twist » du groupe Marquis de Sade. Nous sommes alors en 1980.

Il effectue quelque temps plus tard un passage furtif au sein du groupe Octobre. Puis il forme en 1981 le groupe Private Jokes avec lequel il connaîtra un joli succès d’estime sur le grand Ouest de la France.

Mais c’est surtout la rencontre avec un certain…Etienne Daho qui va changer la donne. Une rencontre qui va être le point de départ d’une collaboration particulièrement fructueuse entre les deux hommes à partir de 1984 et qui permettra la réalisation de nombreux albums tels que « La notte, la notte », « Pop satori » et « Pour nos vies martiennes ».

La véritable consécration pour Turboust arrive en 1986 lorsqu’il décide de voler de ses propres ailes en sortant le single « Adélaïde ». Single qu’il interprète en duo avec Zabou (Breitman) et qui va faire un véritable carton. La notoriété du chanteur explose littéralement du jour au lendemain.

Un an plus tard en 1987 sort le single « Les envahisseurs » mais le succès de ce dernier n’a rien à voir par rapport au succès colossal d’ « Adelaïde ». L’album « Let’s go à Goa » sort dans la foulée et produit deux nouveaux singles, « Francine song » et «  Margarita ». Singles qui n’auront pas plus de succès.

A découvrir ou redécouvrir

Discographie (entre autres...) :

  • Adelaide 1986
  • Les envahisseurs 1987
  • Margarita 1988
  • Francine song 1988
  • Le philosophe 1995
Disciple du Marquis de Sade...

1986...Le titre d'une vie ! Il aura suffit de CE titre pour faire entrer l'artiste dans la légende musicale des années 80 côté Français. Un ENORMISSIME titre Dance, barré à souhait et qui restera incontestablement comme l'un des titres parmi les plus emblématiques de la décennie

1987...tel une étoile filante, l'artiste aura traversé le paysage musical français à la vitesse de la lumière. Un 2ème titre qui passera quasiment inaperçu. Dommage mais le show biz est comme ça...impitoyable et ingrat !

1988...et pourtant, il ne manquait pas de talent. Mais le talent malheureusement, ça ne fait pas tout. La preuve avec ce dernier titre qui rime malheureusement avec fin de l'aventure...

Commenter cet article