Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Forum Spécial 80 & 90

Publié par Nostradam

Aztec Camera est un groupe écossais formé en 1980 par Roddy Frame. Qui sera rejoint par Bernie Clark, Campbell Owens et Dave Ruffy.

Le groupe sort ses deux premiers singles « Just like gold » et « Mattress of wire » en 1981. Singles qui vont connaître un parcours très honorable dans l’Indie Chart anglais.

Il faut attendre l’année 1983 pour que le groupe enregistre son premier vrai succès lorsque sort l’album « High land, hard rain ». Album encensé par la critique et au succès certain Outre-Manche. Et dans une moindre mesure Outre-Atlantique.

Le premier single extrait est « Oblivious » qui devient le premier single officiellement classé du groupe. Suivi de peu de l’excellent « Walk out to winter ».

Un an plus tard en 1984 sort l’album « Knife » qui fait encore mieux que son prédécesseur. Du moins en Angleterre. « All I need is everything » en sera le principal hit.

Trois ans vont s’écouler avant que ne sorte en 1987 l’album « Love », album de la consécration et qui va produire le plus gros hit de toute leur discographie avec le single « Somewhere in my heart ». Et qui produira également deux autres hits mineurs que sont « How men are » et « Working in a goldmine ».

A raison d’un album tous les 3 ans, c’est l’album « Stray » qui sort à son tour en 1990. Nouveau succès mais dernier succès notoire côté single avec « Good morning britain ».

L’album « Dreamland » qui sortira en 1993, leur dernier album à succès grâce à la participation notamment d’un certain Ryuichi Sakamoto, ne produira que 2 hits mineurs.

A découvrir ou rédécouvrir.

Discographie (entre autres...) :

  • Just like gold 1981
  • Pillar to post 1982
  • Oblivious 1983
  • Walk out to winter 1983
  • All I need is everything 1984
  • Still on fire 1984
  • Deep wide and tall 1987
  • How men are 1988
  • Somewhere in my heart 1988
  • Working in a goldmine 1988
  • The crying scene 1990
  • Good morning Britain 1990
  • Spanish horses 1992
  • Dream a sweat dream 1993
Hautes terres, rude pluie...

1981...un premier titre qui donne tout de suite les bases sonores du groupe. Il reste du travail, certes, mais tout est déjà là

1982...les années passent et le groupe gagne en maturité, doucement mais surement. Un ton léger et aérien qui restera pour toujours leur Marque de Fabrique...

1983...les efforts sont enfin récompensés. Voici venir le 1er titre classé. Certes, nous sommes loin du sommet des Charts mais c'est un début !

1983...ce qui restera surement comme l'un de leurs meilleurs titres. La ligne mélodique du groupe gagne de façon évidente en qualité. Ca s'entend !

1984...Le succès s'étend doucement à toute la sphère anglo-saxonne. Et toujours cette fraîcheur d'écriture qui donne des titres fluides et légers...

1984...les hits s’enchaînent désormais les uns après les autres. Le groupe fait partie désormais des meilleurs groupes Outre-Manche et mérite amplement son succès

1987...le style a évolué quelque peu, c'est évident. Une adaptation nécessaire en cette 2ème partie de décennie 80

1988...fini le léger et l'aérien, voici venu le temps de l'Intimiste. Le groupe livre ici une magnifique ballade qui montre de façon éclatante qu'ils savent faire aussi dans ce domaine

1988...puis arrive CE titre, le titre de la consécration planétaire ! Tout simplement le plus gros succès de leur carrière et un ticket direct pour une entrée définitive au panthéon des meilleurs groupes de la décennie

1988...une année 88 exceptionnelle avec 3ème titre de très gros calibre. Le groupe marche littéralement sur l'eau et nous offre encore un magnifique titre Intimiste. Bravo messieurs !

1990...un changement de décennie qui rime avec réorientation flagrante de la sonorité. Un durcissement du ton qui déconcerte, c'est le moins qu'on puisse dire...

1990...retour fulgurant de l'inspiration sur un titre qui leur offre leur 2ème plus gros succès. Le style années 90 n'a plus rien à voir avec celui de la décennie précédente mais il y a de belles surprises, c'est clair !

1992...retour soudain des influences de la décennie précédente. On commence à s'y perdre. Un pas en avant, un pas en arrière...

1993...le dernier hit. Une fin d'aventure tranquille pour un des meilleurs groupes de sa génération et qui aura laissé dans l'histoire plusieurs morceaux à la qualité plus que certaine !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article