Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Forum Spécial 80 & 90

Publié par Nostradam

The Carpenters est un groupe américain où plutôt un duo composé de Richard et Karen Carpenter, frère et sœur dans la vie. Duo magique qui va produire pas moins de 11 albums, 31 singles et qui est considéré comme l’un des groupes ayant vendus le plus de disques au niveau planétaire à ce jour.

Côté Charts, trois de leurs singles finiront N°1, cinq singles finiront N° 2 et douze finiront dans le Top10 du Billboard Hot 100.

Ils démarrent réellement leur carrière artistique à partir de l’année 1967 lorsqu’ils intégrent le groupe « Spectrum » en compagnie de quatre autres apprentis musiciens comme eux. Aventure qui va durer 1 an sans produire de brillants résultats.

C’est seulement à partir de 1969 que le label A&M les remarque après avoir écouté leurs premières réalisations enregistrées sur une cassette démo qu’ils ont réalisé dans le garage d’un ami…

Ils sortent ainsi leur premier album « Offering » la même année sous le nom de groupe Carpenters. Albums qui contient bon nombre de compositions de Richard datant du temps de Spectrum et qui va produire un premier succès pour le groupe avec le titre « Ticket to ride ». L’album par contre est un échec.

Ne se décourageant pas, Richard décide de remettre alors au goût du jour un standard de Burt Bacharach, un certain « (They long to be) Close to you ». Reprise qui débouche sur un énorme succès et fait littéralement exploser la notoriété du groupe. Suivi de peu de « We’ve only just begun » qui connaît lui un engouement certain de la part du public. Tous deux extraits de l’album « Close to you » qui lui aussi fait un véritable carton planétaire.

C’est un an plus tard en 1971 que sort l’album « Carpenters », album au succès colossal et qui restera comme l’album les plus vendu de toute leur discographie. Au point d’être certifié Quatruple Platine rien qu’aux Etats-Unis. Dont seront extraits trois méga hits que sont « For all we know », « Rainy days and Mondays » et « Superstar ».L’album restera classé 39 semaines consécutives !

L’album «A song for you» qui sort un an plus tard en 1972 fait quasiment jeu égal côté ventes avec son prédécesseur notamment aux Etats-Unis. Il produit un nombre incroyable de hits dont quatre majeurs : « Hurting each other », « It’s going to take some time », « Goodbye to love » qui sortent la même année. « Top of the world » qui lui sort en 1973. Ainsi que deux hits mineurs avec « Bless the beasts and children » qui sort en 1971 et «  I won’t last a day without you» qui sort trois ans plus tard (!) en 1974.

La consécration suprême arrive l’année d’après en 1973 avec l’énormissime album « Now and then » dont vont être extraits deux de leurs plus gros succès planétaires que sont « Sing » mais aussi et surtout le sublimissime « Yesterday once more » qui est la plus belle et éclatante démonstration de leur talent.

Les années se suivent et se ressemblent… L’année 1974 apporte son nouveau lot de succès avec le magistral « Please Mr. Postman » qui restera comme le titre le plus vendu de toute leur discographie. Titre phare du groupe extrait de l’album « Horizon » qui sorte en 1975 et qui produit deux autres hits « Only yesterday » et « Solitaire ».

Mais la Carpenteramania s’essouffle et les deux albums suivants vont sérieusement marquer le pas. Que ce soit « A kind of hush »  en 1976 ou « Passage » en 1977. Le seul single à s’en sortir honorablement sera une reprise des Herman’s Hermits « There’s a kind of hush (All over the world) » en 1976. Et dans une moindre mesure « I need to be in love» sorti également la même année.

Sans compter les problèmes de santé de Richard, accro à la Méthaqualone (plus connue sous le nom de Quaaludes), un barbiturique puissant. Et les problèmes sérieux d’anorexie de Karen qui s’aggravent avec le temps. Anorexie qui finira au final par la tuer en 1983.

Richard sortira d’autres albums par la suite, avec bon nombre d’anciens titres jamais sortis. Mais ceux-ci n’atteindront jamais le niveau d’excellence des premiers opus.

A découvrir ou redécouvrir.

Discographie (entre autres...) :

  • Ticket to ride 1969
  • (They long to be) Close to you 1970
  • We’ve only just begun 1970
  • For all we know 1971
  • Rainy days and Mondays 1971
  • Supertstar 1971
  • Hurting each other 1972
  • It’s going to take some time 1972
  • Goodbye to love 1972
  • Sing 1973
  • Yesterday once more 1973
  • Top of the world 1973
  • I won’t last a day without you 1974
  • Please Mr. Postman 1974
  • Only yesterday 1975
  • Solitaire 1975
  • There’s a kind of hush 1976
  • I need to be in love 1976 
  • All you get from love is a love song 1977
  • Calling occupants of interplanetary craft (The recognized anthem of world contact day) 1977
  • Sweet, sweet smile 1978
  • Touch me we’re dancing 1981
  • Those good old dreams 1981
  • Beechwood 4-5789 1982
  • Make believe it’s your first time 1983
  • Your baby doesn’t love you anymore 1984
  • Something in your eyes 1987
  • If I had you 1989
Hier une fois encore......

1969...c'est une reprise de luxe incroyable du titre des Beatles datant de 1965 qui va leur offrir leur 1er titre classé. Et force est de constater que The Carpenters a vraiment un style incroyablement hors norme...

1970...puis tout va s’accélérer de façon incroyable. Ils livrent ici leur 1ère MERVEILLE, un titre somptueux qui leur permet d'obtenir leur 1er hit planétaire. Déjà !

1970...ils récidivent dans la foulée et confirment de façon éclatante un talent et un style totalement hors norme. MA-GI-QUE !

1971...chaque année va désormais mener son lot de méga hits. Un groupe hallucinant, complètement en dehors des standards de l'époque et qui amène une touche de lyrisme dans tout ce qu'il produit comme rarement avant lui

1971...et cette voix unique de Karen, reconnaissable entre toutes, qui fait des merveilles titre après titre. Et le plus incroyable, c'est que la voix ne colle pas du tout avec son visage...

1971...3ème méga hit de l'année. 70 aura été une année exceptionnelle, 71 va s'en rapprocher peu ou prou. Chaque titre devient désormais un événement à lui tout seul !

1972...et 72 repart quasiment sur les bases. C'est au minimum 3 méga hits pas an désormais. L'inspiration du groupe est exceptionnelle et se renouvelle en permanence !

1972...des mélodies simples et légères mais d'une efficacité redoutable. Un savoir faire unique qui aura fait la différence dès le début...

1972...un duo unique en son genre. Rarissime qu'un frère et une sœur s'unisse à la perfection à ce point...

1973...puis arrive l'année des 1er Chefs d'Oeuvre. En commençant par celui-ci. La notoriété du duo explose littéralement au niveau planétaire et fait d'eux un véritable phénomène. Pour l'histoire, le titre en vérité est une reprise. Le titre original, composé par Jo Raposo, est un générique d'émission pour enfant nommé "Sésame Street"

1973...voilà le second. Un titre oufissime qui restera incontestablement comme l'un des morceaux parmi les plus marquants de la décennie et de cette fin de XXième siècle tout court. MA-GIS-TRAL !

1973...ils enchaînent direct avec un 3ème top hit planétaire. Le groupe marche littéralement sur l'eau et chaque nouveau titre est un évènement à lui tout seul

1974...déjà 4 ans que le groupe produit hit planétaire sur hit planétaire. Une réussite hallucinante qui démontre une nouvelle fois tout le côté hors norme de ce duo désormais de légende

1974...le sommet de leur carrière. Ils signent ici tout simplement le plus gros succès de toute leur discographie. Avec ce titre, ils atteignent tout simplement le sommet de l'Everest !

1975...après avoir atteint l'Everest, le groupe ne peut que redescendre. Et c'est l'année 75 qui sera le point de départ de leur lent, mais irrémédiable déclin...

1975...un déclin qui va prendre quand même un certain temps. Le groupe reste quand même sur des niveaux de ventes très au-dessus de la moyenne. Il n'y a pas péril en la demeure, loin de là...

1976...nouvelle année et nouvelle série de hits. Jusqu'à ma fin de la décennie, le groupe va rester au top. C'est après que cela va se compliquer...

1976...un talent pour l'Intimiste parmi les tous meilleurs de la planète. Et toujours cette voix qui colle à la perfection avec la mélodie. L'alchimie parfaite !

1977...léger, frais, aérien, encore un titre à la simplicité extrême mais à l'efficacité elle aussi extrême. Quel talent !

1977...ils réalisent la prouesse incroyable d'être parmi les meilleurs au monde sans aucun titre Dance alors que nous sommes en pleine vague Disco. Incroyable mais vrai !

1978...en mode Country. Ah, celle-là, ils ne nous l'avait pas encore faite. Et ca marche aussi. Mais cette fois-ci, c'est bel et bien le vrai début de la fin...

1981...la fin de décennie 70 aura été stérile. Nous voilà soudainement arrivés en 1981. Et fait exceptionnel, on les retrouve en semi mode Dance. une première !

1981...les niveaux de vente n'ont plus rien à voir avec les années passées. Et la métamorphose physique de Karen est de plus en plus visible. Un métamorphose qui se finira de façon bien tragique...

1982...le style "Carpenters" devient vraiment trop décalé par rapport à son époque. C'est toujours sympathique et enjoué mais on frôle de plus en plus la caricature...

1983...le dernier hit notoire. Et la dernière année d'existence pour Karen. Une fin d'aventure pour elle qui se finit dans le drame après qu'elle ait connu un niveau de gloire que peu de chanteuse de son époque auront connu. La gloire ne fait pas le bonheur malheureusement...

1984...et pourtant ce n'est encore la fin. Des titres vont continuer à sortir et prouver, une nouvelle fois, que ce duo était vraiment exceptionnel !

1987...quand 2 talents d’exception se rejoignent, le résultat est forcément à la hauteur. Certes, Dusty ne peut remplacer Karen mais l'on s'en contentera largement !

1989...un dernier titre pour finir en beauté et démontrer une dernière fois que ce groupe a largement mérité sa place au Panthéon des plus grands groupes du XXième siècle

Top Bonus : 1971, l'original de Sing réalisé tout spécialement pour l'émission jeunesse "Sésame Street"

Commenter cet article

Angelilie 07/03/2017 14:27

toujours un plaisir de flâner sur vos pages. au plaisir de revenir

Nostradam 07/03/2017 20:41

Le plaisir est partagé !