Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Forum Spécial 80 & 90

Publié par Nostradam

REO Speedwagon est un groupe américain formé en 1967 par Alan Gratzer, Joe Matt, Mike Blairet et Neal Doughty. Groupe qui peut se vanter d’avoir vendu à ce jour pas moins de 40 millions de disques et d’avoir classé au bas mots pas moins de 13 titres dans le Top40 US.

Le nom de groupe REO Speedwagon serait en vérité uné référence au camion de transport datant des années 1910 et ancêtre du Pickup. REO étant les initiales du constructeur du camion (Ransom Eli Olds).

Les débuts du groupe tournent essentiellement autour de reprises de standards. C’est seulement à partir de 1971 que les choses vont s’accélérer avec la signature chez Epic Records. Un premier album éponyme sort dans la foulée. Album au joli succès d’estime grâce au titre « 157 Riverside Avenue ». « R.E.O./T.W.O. » qui sort un an plus tard en 1972 ne produira, lui, aucun hit notoire.

Les albums « Ridin’ the storm out », « Lost in a dream », « This time we mean it », « R.E.O. » sortis respectivement en 1973, 1974, 1975 et 1976 connaitront des scores de ventes honorable mais sans produire, une nouvelle fois, de hits d’envergure.

C’est l’album live « You get what you play for » qui permet au groupe de revenir dans la course au cours de l’année 1977. Album tremplin qui leur permet d’atteindre l’année suivante un niveau suffisant pour engrenger les premiers véritables succès. En commençant par « Roll with the changes » et « Time for me to fly », tous deux extraits de l’album « You can tune a piano, but you can’t tuna fish » qui sort, lui, en 1978. Un album qui se vendra à plus de 2 millions d’exemplaires, rien qu’aux Etats-Unis.

Nouveau trou d’air en 1979, l’album « Nine lives » ne produira aucun hit majeur.

If faut attendre le changement de décennie pour voir le miracle s’accomplir avec la sortie de l’album « Hi infidelity », énormissime album qui restera comme le plus gros succès de toute leur carrière et qui va produire leurs deux plus gros hits, à savoir « Keep on loving you » en 1980 et « Take it on the run » en 1981. Le changement de sonorité y est pour quelque chose, le passage du hard-rock à un son plus orienté pop va complètement changer la donne.

Une année 81 décidement exceptionnelle pour le groupe car 2 autres hits d’envergure sortiront également cette année là : « Don’t let him go » et « In your letter ». Concernant cet album, c’est près de 10 millions d’exemplaires qui vont être vendus !

Nouveaux succès planétaires l’année suivante avec la sortie de l’album « Good trouble ». Certes, le niveau de succès est moindre mais le groupe arrive quand même à se maintenir au top. Avec comme single phare le titre « Keep the fire burnin ».

Le groupe s’eclipse en 1983 pour revenir en force au cours de l’année 1984. L’album « Wheels are turnin’ » fait un véritable malheur dans toute l’Amérique du nord. Et produit le méga hit planétaire « Can’t fight this feeling ». Le groupe est incontestablement au top de ses possibilités durant cette décennie et c’est loin d’être fini !

Nouveau trou d’air en 1986 suivi d’un nouveau retour remarqué en 1987 avec l’album « Life as we know it ». Même si les niveaux de ventes n’ont plus rien à voir avec les années précédentes, il produira plusieurs hits dont le principal sera « That ain’t love ».

Dernier succès notoire du groupe qui produira d’autres titres d’envergure par la suite. Mais qui ne retrouvera plus jamais le niveau d’excellence de la mi-80…

A découvrir ou redécouvrir.

Discographie (entre autres...) :

  • Sophisticated lady 1971
  • Roll with the changes 1978
  • Time for me to fly 1978
  • Keep on loving you 1980
  • Take it on the run 1981
  • Don’t let him go 1981
  • In your letter 1981
  • Tough guys 1981
  • Keep the fire burnin 1982
  • Sweet time 1982
  • Stillness of the night 1982
  • I do’ wanna know 1984
  • Can’t fight this feeling 1984
  • One lonely night 1985
  • Live every moment 1985
  • That ain’t love 1987
  • In my dreams 1987
  • Here with me 1988
  • Live it up 1990
  • Love is a rock 1990
En hommage à Ransom Eli Olds...

1971...après un premier titre passé quelque peu inaperçu, voici venir le temps de la reconnaissance avec ce titre qui file à la vitesse de la lumière. Des débuts plutôt prometteurs !

1978...puis plus grand chose d'intéressant jusqu'à ce titre. Une fin de décennie 70 nettement plus inspirée qui les positionne idéalement en vue du changement de décennie à venir

1978...le groupe se pose le temps de cette ballade et montre d'emblée une polyvalence des plus intéressantes. Le groupe sera donc efficace dans tous les registres, c'est clair !

1980...puis arrive CE titre. Ils signent ici un titre absolument somptueux, surement l'un des plus inspirés de ce début de décennie. Un titre qui restera incontestablement comme l'un de leurs plus emblématiques. Avec à la clé un succès planétaire qui fait littéralement exploser leur notoriété

1981...une dynamique du succès s'est mise en place et va permettre au groupe d'engranger top hit sur top hit. Le tout grâce à un talent plus qu'évident !

1981...très GROSSE année 81 avec une déferlante de hits impressionnante. L'inspiration est à son top et fait du groupe l'un des plus gros phénomènes du moment

1981...la passe de 3 ! Tout leur réussit et chaque titre qui sort se transforme immédiatement en or. Quand ça veut, ça veut !

1981...pour l'année 81, ça continue, et ça continue, et ça continue ! Certes, ce titre ne sera pas le plus gros succès de l'année mais montre une nouvelle fois l'incroyable puissance de feu du groupe

1982...après une année 81 incroyable, l'année 82 repart quasiment sur les mêmes bases. Avec ce nouveau top hit planétaire, un de plus !

1982...nouvelle incursion dans l'Intimiste qui fait du bien après une succession de morceaux particulièrement pêchus. Une nouvelle fois du bon boulot !

1982...pause douceur de courte durée et retour du pêchu. Encore une grosse année avec pléthore de titres à la clé. Quand l'inspiration est là, on ne peut pas lutter...

1984...petit trou d'air en 1983 et retour en force l'année suivante. A commencer par ce morceau qui, une nouvelle fois, file à la vitesse de la lumière. C'est une manie chez eux !

1984...puis voici venir la MERVEILLE. Un titre de toute beauté qui restera comme le plus gros succès de toute leur discographie. Un succès largement mérité. MA-GI-QUE !

1985...les années se suivent et se ressemblent. Certes, ce titre là n'aura pas le même niveau de succès que son prédécesseur mais s'en rapprochera peu ou prou. Le groupe marche littéralement sur l'eau !

1985...de la qualité, toujours et encore. Le groupe maintient un niveau d'inspiration digne des plus grands et qui lui permet de rester dans le peloton de tête des grosses pointures du moment

1987...nouveau trou d'air en 1986. Désormais, c'est quasiment 1 année sur deux. Et à chaque fois, c'est pour mieux revenir l'année d'après. Une nouvelle fois la preuve avec ce titre qui leur offre un nouveau top hit !

1987...voici venir une nouvelle pause douceur parfaitement orchestrée et hautement inspirée. Un savoir faire indéniable et qui fait mouche à chaque fois !

1988...un seul titre pour cette nouvelle année et une nouvelle fois en mode Intimiste. Mais que leur arrive-t-il ? Ce n'est pas dans leurs habitudes de rester sage trop longtemps...

1990...les années 70 les auront révélé, les années 80 les auront vu exploser et les voici maintenant arrivés dans la décennie 90. Une nouvelle aventure qui va vite tourner court...

1990...et oui, car voici venir leur dernier titre de la décennie. Et oui, une décennie à peine commencée qui se termine prématurément. Et qui clôt quasiment une magnifique aventure qui les aura vu produire plusieurs morceaux d'anthologie. Bravo messieurs !

Commenter cet article