Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Forum Spécial 80 & 90

Publié par Nostradam

The Vapors est un groupe anglais formé en 1978 par David Fenton, Howard Smith, Edward Bazalgette et Steve Smith. Groupe dont la carrière démarre réellement un an après, en 1979, lorsqu’ils signent avec le label United Artists.

Signature qui leur permet de sortir leur premier single « Prisoners » la même année. Single qui ne trouvera malheureusement pas son public.

Par contre, celui qui sort un an plus tard en 1980 va connaître un destin bien différent. Le single « Turning japanese » va faire un véritable carton planétaire et faire exploser du jour au lendemain la notoriété du groupe. Un nom de chanson très étonnant qui, d’après certaines rumeurs, ferait référence en vérité à la masturbation…bien que cela n’est jamais été confirmé par le groupe. Un rumeur qui aura en tout cas servi à promouvoir le single de façon très originale…

Titre phare extrait de leur album « New clear days » qui sort la même année et qui, lui aussi, va connaître un succès de niveau planétaire. Le jeu de mot avec ‘nucléar’ étant, bien sur, intentionnel puisque l’album évoque en particulier tout ce qui tourne autour de la menace nucléaire. Un autre single « News at ten » sera également extrait du même album mais ne connaîtra en rien le même niveau de réussite que son prédécesseur.

L’album « Magnets » qui sort un an plus tard en 1981 connaitra un certain succès, mais paradoxalement, uniquement sur le continent Nord-Américain et pas Outre-Manche. Album parlant principalement d’aliénation et de personnages psychotiques, thèmes particulièrement hermétiques au public de base. Seul le single « Jimmie Jones » tirera son épingle du jeu.

Le groupe ne se remettra pas de l’échec de l’album et finira par se séparer en 1982.

A découvrir ou redécouvrir.

Discographie (entre autres...) :

  • Prisoners 1979
  • Turning japanese 1980
  • News at ten 1980
  • Waiting for the weekend 1981
  • Spiders 1981
  • Jimmie Jones 1981
  • Isolated case 1982
  • Civic hall 1982
Ou il est question d'auto-satisfaction...

1979...un premier titre qui file à la vitesse de la lumière. Dans le plus pur style british de cette fin de décennie !

1980...le titre d'une vie ! Celui qui va les révéler et les faire rentrer One Shot dans la légende musicale des années 80. Et toujours sur un titre qui file à la vitesse de la lumière !

1980...bon, le surrégime chez eux, ça devient une véritable manie. Va falloir se calmer les p'tits gars sinon attention à la sortie de route !

1981...et la sortie de route, où plutôt la sortie des Charts, la voilà. Et oui déjà. Un groupe à l'existence particulièrement éphémère mais il aura suffit d'un titre, un seul, pour faire leur gloire, comme quoi !

1981...et pourtant le groupe ne manque pas de talent, c'est clair. Mais cette sonorité trop orientée rock ne colle plus vraiment à l'air du temps...

1981...ils réussiront tout de même à classer un dernier titre. Comme quoi, il y a toujours des raisons d'espérer...

1982...allez, encore 1 ou 2 titres pour finir l'aventure proprement. Des titres qui n'apporteront pas grand chose de plus mais ils ont le mérite d'exister...

1982...ils nous étonneront jusqu'au bout. Voici venir un dernier titre étonnant mais surtout inspiré. Un groupe vraiment à part jusqu'au bout...

Commenter cet article