Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Forum Spécial 80 & 90

Publié par Nostradam

Adam and the Ants est un groupe anglais formé en 1977 par Adam Ant, de son vrai nom Stuart Goddard, lequel sera rejoint dans un premier temps par Dave Barbarossa, Matthew Ashman et Andy Warren.

Adam Ant vient à l’origine d’un groupe nommé Bazooka Joe, groupe plutôt orienté pub rock. Mais c’est son attirance pour la mouvance punk qui lui fait quitter le groupe dans un désir de former le sien.

Le premier single du groupe « Young Parisians » sort en 1978. Single qui devra se contenter d’un petit succès d’estime. « Zerox » qui sortira un an plus tard ne fera guère mieux. Le changement de label de Decca au label indépendant Do It Records n’y changera rien.

Le premier album du groupe « Dirk wears white sox » sort en 1979 mais le mélange de sonorités post-punk saupoudré de quelques influence funk ne prend pas. L’album connait quand même une certaine reconnaissance mais qui se limitera essentiellement à l’Angleterre.

L’année suivante, en 1980, Adam Ant embauche alors Malcolm McLaren, ex manager des Sex Pistols, pour essayer de rebooster le groupe mais c’est tout l’inverse qui va se produire. Mclaren en profite carrément pour piller le groupe et lui prendre la plupart de ses musiciens pour former le groupe Bow Wow Wow !

Ant est donc obligé de rebâtir un groupe complet, chose qui va non seulement sauver le groupe, mais aussi et surtout lui donner une dimension qu’il n’aurait pas pu espérer avec la 1ère équipe. C’est grâce à cette nouvelle équipe que l’albuum « Kings of the wild frontier » voit le jour la même année. L’album fait un véritable carton planétaire et fait exploser la notoriété du groupe. Un groupe qui devient du jour au lendemain l’un des fers-de-lance du mouvement New-Romantic, mouvement basé sur le port de vêtements efféminés accompagnés de maquillages parfois outranciers.

Le single qui porte le nom de l’album devient le 1er titre classé du groupe. Suivi de « Dog eat dog » et « Antmusic », qui sortent la même année, et qui vont, comme l’album, devenir à leur tour des succès planétaires.

Fort de ces succès fracassants, le groupe récidive un an plus tard en 1981 avec l’album « Prince charming », album qui n’égalera pas son prédécesseur en termes de ventes  mais qui réalisera tout de même un parcours remarquable. Notamment grâce à son titre phare « Stand and deliver » qui restera sûrement comme le titre le plus emblématique de toute la discographie du groupe. Un autre single, du nom de l’album, qui sort par la suite ira lui aussi tutoyer le sommet des Charts. Un 3ème single « Ant rap » sortira à la fin de la même année mais ne connaîtra pas le même niveau de succès.

Le groupe connaîtra un nouveau – et dernier succès – au début de l’année 82 avec le single « Deutscher girls ». Adam Ant mettra fin au groupe la même année trouvant le peu d’enthousiasme de certains membres de plus en plus pesant.

Carrière qu’il relance en solo la même année avec la sortie de l’album « Friend or foe », album qui lui permettra de renouer directement avec du succès de calibre planétaire. Notamment grâce à des titres comme « Goody two shoes », qui reste à ce jour son titre le mieux classé de tous, et « Friend or foe ».

Il connaîtra encore quelques succès notoires dans les années qui vont suivre mais sans que ceux-ci puissent égaler ceux de la Grande Epoque, notamment ceux de l’année 81.

A découvrir ou redécouvrir.

Discographie (entre autres...) :

  • Young Parisians 1978
  • King of the wild frontier 1980
  • Dog eat dog 1980Antmusic 1980
  • Stand and deliver 1981
  • Prince charming 1981
  • Ant rap 1981
  • Deutscher girls 1982
  • Goody two shoes 1982 (Adam Ant)
  • Friend or foe 1982 (Adam Ant)
  • Desperate but not serious 1982 (Adam Ant)
  • Puu ‘n boots 1983 (Adam Ant)
  • Strip 1983 (Adam Ant)
  • Apollo 9 1984 (Adam Ant)
  • Room at the top 1990 (Adam Ant)
  • Rough stuff 1990 (Adam Ant)
  • Wonderful 1995 (Adam Ant)
Roi de la frontière sauvage...

1978...des débuts typiques de cette fin de décennie 70 côté Outre-Manche. Un son très orienté Punk qui va devoir évoluer pour se démarquer de la concurrence...

1980...l'évolution sonore est évidente et le résultat est immédiat : premier titre classé ! Le titre qui lance le groupe pour de bon

1980...une année 80 qui voit le groupe littéralement exploser sur la scène internationale. Le succès est désormais planétaire et ce n'est que le début !

1980..après 2 premiers hits d'envergures, voici venir le 1er méga. Le groupe devient l'un des plus gros phénomènes du moment. A juste titre !

1980...après une année 80 qui les aura vu exploser, l'année 81 va les consacrer définitivement comme l'un des meilleurs groupes de ce début de décennie. Notamment grâce à ce titre qui restera comme l'un de leurs plus emblématiques

1981...ils récidivent dans la foulée avec ce titre complètement barré. Un style 'barré' qui a toujours été leur fond de commerce et qui les a tout de suite démarqué du commun des mortels...

1981...une année 81 complètement folle avec une déferlante de titres complètement déjantés. Comme savent si bien le faire nos chers amis Grands Bretons...

1982...une premier partie de carrière avec les Ants qui se referment. Après deux années totalement euphoriques et limites sortie de route, il est temps d'essayer autre chose...

1982...on aurait pu penser qu'il allait se calmer en entamant cette nouvelle partie de carrière. Que néni. Au contraire, ça repart sur les mêmes bases !

1982...encore un titre qui file à la vitesse de la lumière. C'est une manie chez lui, on ne le referas pas, c'est clair !

1982...une GROSSE année 82 au final avec pas moins de 3 hits d'envergure. Certes, on ne parle plus de méga hits mais le niveau de succès lui permet de se maintenir dans le peloton de tête

1983...encore un de ses titres parmi les plus emblématiques. Et toujours dans un style inimitable qui résume parfaitement toute la démesure anglaise de l'époque

1983...un niveau de succès qui se maintient des 2 côtés de l'Atlantique, c'est déjà ça. Certes, le style commence à faire un peu pâlichon par rapport à la concurrence mais l'on s'en contentera largement pour l'instant...

1984...pas grand chose à se mettre sous la dent en cette année 84 hormis ce titre. Une année 'sans' comme on dit...

1990...puis plus grand chose jusqu'à la décennie suivante. Le voici revenir de façon fracassante en cette année 90 grâce à ce titre nettement plus en adéquation côté sonorité avec les standards de l'époque.

1990...une première ! Le voici en mode EuroDance, incroyable mais vrai ! Lorsqu'on repense à ses débuts, il y a de quoi halluciner !

1995...le dernier hit notoire. De surcroît, dans un registre dans lequel on ne l'avait jamais vu. Une décennie 90 qui l'aura vu se transformer de A à Z. Et qui lui aura permis de finir en beauté !

Commenter cet article

Jerome 16/06/2017 08:05

Ce groupe aussi a l’air pas mal même s’il est hors du commun. En tout cas, j’ai un peu ri lorsque j’ai regardé leurs clips. Bref, à chacun son univers musical !

Nostradam 16/06/2017 09:38

Complètement barrés ces anglais, mais totalement géniaux également ! Un savoir faire unique qui a complètement révolutionné la musique de cette fin de XXième siècle !