Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Forum Spécial 80 & 90

Publié par Nostradam

Asia est un groupe anglais formé en 1981 à Londres et composé de 4 supers membres que sont John Wetton (ex King Crimson)Steve Howe (ex Yes)Geoff Downes (ex The Buggles) et Carl Palmer (ex Emerson, Lake & Palmer), rien que ça !

Un premier album éponyme sort l’année suivante en 1982. Et pour un premier opus, c’est un véritable coup de maître. L’album fait un véritable carton planétaire et se vend à 4 millions d’exemplaires, rien qu’aux Etats-Unis. Il s’en vendra près de 10 millions dans le monde entier.

Un énormissime succès dû en partie au titre phare « Heat of the moment » qui lui aussi va faire un véritable carton. Et dans une moindre mesure « Only time will tell ». Un succès en partie dû aux clips qui passent en boucle sur MTV. Les morceaux deviennent tellement populaires qu’ils sont mêmes repris dans bon nombre de stades aux Etats-Unis lors d’évènements sportifs.

Succès confirmé un an plus tard en 1983 lorsque sort l’album « Alpha » et ce malgré des critiques assez négatives. L’album remporte un succès encore plus important sur le vieux continent que son prédécesseur, c’est pour dire. Mais paradoxalement, de moindre importance Outre-Atlantique. Grâce à des clips une nouvelle fois de grande qualité,  des titres comme « The smile has left your eyes » mais aussi, et surtout, « Don’t cry »,  vont connaître leur heure de gloire. Le groupe est alors au summum de sa popularité et surtout de ses possibilités.

Malgré ce succès notoire, les tensions au sein du groupe sont de plus en plus nombreuses et les départs et les arrivées vont désormais se succéder. L’année 84 sera déjà une année à vide. Et l’année 85, même si elle voit la sortie de l’album « Astra », sera une année en-dedans car l’album ne remporte qu’un succès somme toute mitigé. Un demi-succès annonçant par la-même le déclin inévitable du groupe. Seul le single « Go » tirera son épingle du jeu.

La fin de décennie 80 et la décennie suivante ne permettra pas au groupe de rebondir malgré la sortie de plusieurs autres albums.

Le groupe n’étant pas à un paradoxe près, c’est à la fin de la décennie 2000 qu’ils opéreront un come-back fulgurant avec la sortie de plusieurs albums, qui eux, connaîtront un joli parcours dans les Charts.

A découvrir ou redécouvrir.

Discographie (entre autres...) :

  • Heat of the moment 1982
  • Here comes the feeling 1982
  • Only time will tell 1982
  • Sole survivor 1982
  • Time again 1982
  • Wildest dreams 1982
  • Don’t cry 1983
  • True colors 1983
  • The heat goes on 1983
  • Daylight 1983
  • The smile has left your eyes 1983
  • Go 1985
  • Wishing 1986
  • Too late 1986
  • Days like this 1990
  • Who will stop the rain 1992
  • Heaven on earth 1992
  • Love under fire 1992
  • Anytime 1994
  • Summer 1994
  • You’re the stranger 2000
Dans le feu de l'action...

1982...quand 4 supers pointures s'associent, voilà le résultat ! Premier titre du groupe et premier méga hit planétaire. La Classe, la vraie ! GEAN-TI-SSIME !

1982...une suite quelque peu brouillonne. Pourtant, ça avait démarré du feu de Dieu. Mais l'année est loin d'être finie, soyons patient...

1982...comme quoi, il suffisait d'attendre. Voici venir leur deuxième méga hit planétaire et surement le plus emblématique des 2 même si le précédent fut mieux classé. MA-GIS-TRAL !

1982...une année 82 décidément exceptionnelle pour le groupe avec pléthore de titres et une qualité premium pour la plupart. Normal vu la qualité des membres qui composent le groupe !

1982...une année 82 qui n'en finit pas. Avec des titres d'exception et d'autres un peu moins inspirés. Celui-ci ferait plutôt de la 2ème catégorie...

1982...allez, cette fois-ci, c'est bel et bien le dernier morceau de l'année. Pour une première année d'existence, le moins qu'on puisse dire, c'est qu'il y a quantité et qualité !

1983...déjà deux méga hits au compteur. Voici venir le troisième. Encore un titre d'exception, hautement inspiré et qui montre une nouvelle fois toute l'étendue du talent hors norme de ce groupe

1983...comme pour l'année précédente, on alterne de l'exceptionnel avec du tout venant. Bon, ils sont bons, c'est certain. Mais on comprend qu'ils ne peuvent pas produire non plus que des Chef d’œuvres...

1983...GROSSE année 82, on repart sur les mêmes bases pour l'année 83. Un groupe à la production pléthorique où l'inspiration fluctue en fonction des morceaux et de l'air du temps

1983...un début de décennie qui les voit aux taquets et enchaîner titre sur titre. Pas sur que ça puisse durer comme ça pendant des années...

1983...une année 83 qui se termine de la même façon qu'elle avait commencé, c'est à dire en fanfare. Deux années qui les auront vu aligner 4 méga hits planétaires. La marque des Grands !

1985...j'avais bien dit que cela n'a pas duré comme ça pendant des années. Trou d'air en 1984 et année mono-titre en 1985. Petit coup de pompe, comme on dit...

1986...il est évident que le groupe a tout donné les années précédentes. Terminé les titres d'exception mais du bon boulot quand même !

1986...et toujours ce style si particulier qui a fait leur gloire mais qui commence aujourd'hui a montrer ses limites...

1990...cette fois-ci, c'est un gros trou d'air de 4 ans. Les voici donc de retour en 1990 avec ce titre à la qualité certaine et qui restera comme leur dernier hit notoire

1992...un changement de décennie qui n'aura pas apporté beaucoup de changement dans le style du groupe toujours aussi rock. Difficile de rivaliser avec la concurrence dans ces conditions...

1992...quand le groupe nous offre enfin une incursion de choix dans le domaine Intimiste. Malheureusement, une bonne idée qui arrive malheureusement trop tard...

1992...même si le groupe a perdu sa place de leader depuis longtemps, cela ne l'empêche de continuer à livrer des morceaux de choix. Comme quoi, le talent, ça ne disparaît pas du jour au lendemain !

1994...les années passent et ils s'accrochent toujours et encore, sans trop se poser de question. Et continue de dérouler tranquillement...

1994...encore une nouvelle preuve de leur inspiration sans cesse en ébullition. Ils se moquent des standards sonores du moment et ils ont bien raison !

2000...ils auront traversé la décennie 80, puis la décennie 90 et les voilà arrivés dans la décennie 2000. Et ils nous livrent ici un morceau somptueux, un de plus. On ne pouvait rêver meilleure fin d'aventure !

Commenter cet article

Jerome 16/06/2017 08:02

Salut. Bien que le groupe Asia soit des années 80, j’apprécie beaucoup leur style de musique. J’ai écouté le titre Heat of the Moment et je l’ai tout de suite aimé.

Nostradam 16/06/2017 09:34

Salut Jérôme. Que des pointures dans ce 'super' groupe, le résultat ne pouvait qu'être à la hauteur. Je me rappelle très bien de l’énorme succès à l'époque du titre "Heat of the moment", un des plus gros succès de l'année 82 en France, rien que ça